Parc national de Frontenac – partie 2

_MG_1280Juillet 2015 : Lors de cette deuxième moitié d’aventure en camping au parc national de Frontenac, on part en randonnée sur le sentier Les Grands Pins. Il fait beau, il fait chaud, mais les moustiques, une tonne de moustique, sont au rendez-vous. Même les chasses moustiques ne sont pas dissuasifs. On garde nos chandails à manches longues, on fait aller nos bras pour en repousser quelques-uns et surtout on ne s’arrête pas au risque de se faire dévorer tout rond. Quelle différence avec hier!

Malgré ces moustiques envahissants, le sentier est agréable et on marche sur un tapis d’aiguilles de pins quelques fois en bordure d’un lac ou en pleine forêt. Dès le début de notre randonnée, on aperçoit une marmotte non loin de nous qui nous guette quelques instants avant de retourner dans son trou. On a également vu un trou façonné par un pic bois, des champignons et autres belles découvertes de la nature.

Presque à mi-parcours, on atteint une rivière où il y a quelques cascades. Le bruit de fond de l’eau remplace celui des moustiques et on en oublie presque leur présence. À peine un kilomètre plus tard, on rejoint la piste cyclable de la veille et la randonnée se poursuit sur ce chemin. Ce n’est plus aussi intéressant de marcher, d’autant plus que nous l’avons déjà fait hier deux fois plutôt qu’une à cause que c’était un aller-retour. Nous n’avons pas le choix, c’est par ici que passe notre randonnée durant un peu plus de 2 km sur un total de 5.7 km. Disons que ça ne fini pas la randonnée sur une bonne note.

De retour à la tente-roulotte, on va vite se cacher à l’abri des moustiques et nous n’avons plus vraiment le goût de sortir. C’est à ce moment-là qu’on se fait la réflexion qu’on devrait s’acheter une tente moustiquaire pour profiter du plein air à l’abri des moustiques au lieu de s’enfermer dans la tente-roulotte. On en profite alors pour faire une sieste et Justine, qui détermine la durée de celle-ci, dort longtemps.

Après un bon repos, rien de mieux que d’aller naviguer sur le lac à la Barbue. Pour vous éviter des pertes de temps et aller-retour que nous avons fait, allez d’abord au centre de service L’Escale pour payer la location, prendre possession des gilets de sauvetage, pagaie et de la clé pour déverrouiller votre canot. Ensuite, vous pouvez vous rendre au lac, à 3-4 km de là pour enfin profiter de votre activité.

Le lac est en régénération, donc il y a plein de plantes aquatiques qu’on peut observer, mais également beaucoup de poissons et autres espèces qui profitent de cet endroit privilégié. D’ailleurs, il y a plusieurs sections interdites à la navigation puisque trop fragile ou pour ne pas déranger l’écosystème. Des affiches informatives flottent sur l’eau pour nous indiquer ce qu’on peut retrouver sur, dans et autour du lac à la Barbue. Ici, tout est calme, nous sommes seuls sur l’eau à l’exception de 2 kayaks.

Justine doit ressentir le calme de l’endroit puisqu’elle demeure assise tranquille la majorité de la promenade à observer autour d’elle. Elle écoute les bruits, cherchent les oiseaux ou grenouilles qui chantent, admire les fleurs jaunes et nénuphars qu’on croise. Une belle balade au fil de l’eau, le canot glisse lentement au rythme de nos pagaies. Une merveilleuse et agréable sortie sur l’eau que nous vous recommandons.

Le lendemain, c’est le moment du départ. Justine en profite pour aller jouer au parc une dernière fois pour parcourir les modules d’escalade, de glisser, se balancer et faire quelques châteaux de sable. On s’arrête même au centre de service L’Escale où il y a une mini plage afin qu’elle profite un peu de l’eau, malgré qu’elle soit assez froide. Il faut croire que les autres familles se sont donné le mot puisque nous étions beaucoup pour le petit espace. Disons que c’est un avant-midi dédié aux activités pour Justine et elle a été comblée. C’est donc bien contentée qu’elle embarque en auto et est prête pour rentrer à la maison.

Brigitte

[Photos du Parc national de Frontenac – partie 2]
[Vidéo Parc national de Frontenac, 3:00 minutes]


No reviews yet.

Leave a Reply