Bike (Yvoire) et fin de semaine

2 mai 2009. Cette fin de semaine c’est tout seul que je la passe. Oui, Brigitte travaille très fort la semaine, mais faut croire que c’est pas assez et elle doit terminer des rapports important pour lundi, donc pas le choix elle travaille avec une partie de son équipe en fin de semaine. Heureusement c’est exeptionelle et j’ai pas trop pleurer!

J’ai décider, malgré le fait qu’il ventait beaucoup et que j’était tout seul, d’aller en vélo. J’était un peu tanné des petites ride de 40 km, j’avais envie d’avoir un peu plus mal. J’ai donc décidé de prendre la route de la rive gauche et d’aller ou le vent me portera. En parlant de vent, y’en avait en masse. Ca débute par un faut plat de 10 km avec le vent dans la face. Juste assez pour vous ecoeurer du vélo tsai.

Après ce 10 km d’enfer, je vouais juste retourner a la maison, mais ca fesait juste une petite demi heure que j’était partie. J’ai donc pris mon courage et décider de faire fit de ce putain de vent dans ma face. Ca avancais pas vite, mais tout de même un 20 km de moyenne c’était pas si mal.

Je suis donc passé en France, un peu sans le savoir, car ici les frontiere c’est comme les tourniquet de l’épicerie. J’ai décidé de rejoindre la seule ville que je connaissiat proche, c-a-d Évian (oui oui celle de l’eau).

Après un bon 25 km a suivre les indication pour Évian, j’ai tou simplement perdu sa trace. C’est pas inhabituel pour moi de me « perdre » et je m’en foutais un peu, j’aillais ou le vent me porte… J’ai donc décidé d’aller a Yvoire, une petite ville sympa selon deux filles rencontré dans le show de Francis Cabrel.

Donc direction Yvoire. Après 30 km j’arrive donc a cette petite ville sympatique mais c’était plein de monde. Partout partout des pousette et des marcheur. tellement qu’il avais fermer les rues. Je me suis donc laisser aller a suivre le troupeau et j’ai découver la très sympatique petit ville médiévale sur le bor du lac Léman.

Je me suis trouver un petit ban tout près du port. J’ai mangé mon petit casse croute. et relaxer au soleil. Il était temp de repartir. Je vouslais pas manquer ma chance d’avoir ENFIN le vent dans le dos, au figurer et au propre.

C’est donc un autre chemin, qui longe les bord du lac Léman qui me ramena a Genève. La ca roulais en ta. Le vent dans le dos, les vitesse au max, je pédalais comme un débile. J’ai tenu des stretch de 40-45 km heures. Ca fly en ti pépère sur un bike a 45 km. En descendannnnnnn vers geneve, le faut plat de 10 km se transforme en super piste de couse ou j’ai rouler dans le tapis avec un max de 58 km heures. Même les autos allais moins vite que moi sur certain bout. A cette vitesse je m’occupe pas trop des lumèeres rouges et des piétond, il on juste a se tasse j’arrive…. rassurez vous, je suis prudent, rapide mais prudent, et j’ai TOUJOURS mon ti-kas

Je suis donc revenu a la maison, trempé et plutot mort. 3 heures, 60 km. Brigitte est arrivé une heure après pour souper, heureusement y’avais des restants. On a bien mangé et on est allé au cinéma voir COCO avant chanel.

Brigitte retravaille demain, c’est triste mais c’est la vie. On a plein de bon temps a passer ensemble, la c’est le temps de travailler si on veut prendre des vacance. Je crois bien me reposer demain et avancé mon site. Je vous tiendrais au courant quand il sera finalisé, j’aimerais bien avoir vos opinions.

[Photos Yvoire]


3 Responses

  1. yvon 06/05/2009 at 01:40 #

    merci beaucoup, xx

  2. Martine, Armand & co 06/05/2009 at 20:41 #

    Salut ca va, belle promenade de fou (vitesse). Très beau ton site tu est pas mal rendu un expert dans ce domaine félicitation, dit bonjour à Brigitte XX

Trackbacks/Pingbacks

  1. Yvoire, encore | NotreAventure.com - 09/08/2009

    […] Ancien post sur Yvoire […]

Leave a Reply