Kenya (jour 8) Masai Mara et Mara Buffalo Camp

Mardi 8 septembre: Ça y est, nous sommes arrivés à notre dernière journée de safari et dernier lever à 5h30 pour une sortie de brousse à 6:00h. On a vu un autre superbe lever de soleil orangé vraiment spectaculaire. C’est un pur plaisir à voir surtout au centre de l’Afrique entourés de ces animaux. C’est calme et les animaux se réveillent doucement au même rythme que le soleil. On devrait se lever plus souvent pour aller voir le lever du soleil et se recoucher après s’il le faut….

A cause de la pluie de la veille, la route est glissante lorsqu’on passe sur la terre en pente ou une roche. On dérape un tout petit peu, mais nous avons un bon conducteur qui réussi à passer à des endroits que je n’aurais même pas essayés. On longe les buissons, toujours dans l’espoir de voir un léopard, mais peine perdue il n’y en a pas. On apprécie pour une dernière fois les girafes, gazelles, gnous, zèbres et sangliers qui croisent notre chemin.

A la fin de notre sortie safari, on reçoit un appel d’un autre camion qui a trouvé 2 lions qui mangent un gnou. Par le temps qu’on arrive, on était plutôt loin, un des lions était parti, mais il en reste au moins un toujours en train de déguster. Selon les guides, les deux mâles ont chassés ensemble. Ceci est rare chez les mâles, mais comme ils sont encore jeunes et qu’ils sont frères, ils peuvent s’aider. Donc, celui qui a tué la bête a droit de manger en premier comme récompense, ainsi celui qu’on voit n’est pas le héro de cette chasse!

[Kenya – Masaï Mara, dernier matin]

C’est au tour de notre ventre de crier famine, mais je n’aurais pas partager le repas du lion 🙂 Il est temps qu’on retourne au camp, car ma vessie va exploser et il n’y a pas eu de bush toillette! Le petit déjeuner à la chandelle est très bon et bien complet, bravo au chef. Notre serveur commence à me taper sur les nerfs, il nous colle au cul comme une mouche, il rôde toujours autour de la table et reste même posté derrière un de nous..ggrrrrrr. En plus, on ne comprend pas quand il parle, il lui manque trop de dents et ça rend sa prononciation difficile. Il faut tout répéter, il ne nous comprend pas non plus et il n’est pas vite vite.

Le gardien de nuit de ce camp est tout un personnage. Il se promène avec sa carabine sur l’épaule, parle, marche et agit un peu comme Michel Barette quand il incarne HIHA Tremblay. Il joue bien son rôle en nous escortant de notre camp à la terrasse du resto ou aux camions…pour nous protéger!

On fait nos derniers au revoir au camp, à la savane et aux animaux avant de reprendre l’avion qui nous ramène à notre hotel à Mombasa. Nous y passerons 3 jours sur la plage avant le retour à Genève.

Tout au long de notre safari, nous avons été en très bonne compagnie. Dès la première journée, on a été en bon terme avec Barbara et Suzanne. Dans l’autre camion, il y avait la petite famille (Philip, Gail, Laura et Emma) et un couple d’Italiens (Felipo et Ilaria). On s’est bien intégré et on a fait de beaux échanges, autant au niveau des photos que d’expérience que culturel. On s’est fait de nouveaux contacts, mis en pratique notre anglais et on a eu beaucoup de plaisir. Mais ça ne s’arrête pas ici, ils sont logés sur le même resort, alors on les recroisera.

On arrive à l’hotel pour l’heure du diner et on peut profiter de la belle température tout en passant à quelques reprises à la réception pour récupérer des serviettes et une deuxième fois pour des oreillers, car il n’y en avait pas dans la chambre. Nous passerons donc les prochains jours à manger, dormir, nager, se faire bronzer et lire.

[Kenya – Hotel Dolphin]

[Video J8, 1:09 minute]

Brigitte


No reviews yet.

Leave a Reply