Kenya (jour 7) Masai Mara et Mara Buffalo Camp

Lundi 7 septembre, Jour 7: C’est encore à la noirceur que nous sortons des bras de Morphée. Etonamment, nous sommes en grande forme, on n’a pas de difficulté à se lever, sans doute grâce aux après-midi relax et aux nuits qui commencent tôt. Ainsi, dès 6h, nous sommes déjà dans le camion avec Mini, notre nouveau guide, pour une longue sortie matinale. Nous prendrons le petit déjeuner en route, ce qui ne fait pas trop notre bonheur de partir le ventre vide.

Il fait très frais et le vent n’améliore pas la situation. Une chance qu’on a nos petits gilets et que j’ai apporté mon foulard-cachemire. On est entouré de plusieurs animaux (girafes, phacochères, gnous) à notre sortie du camp comme s’ils nous attendaient pour nous accueillir. On assiste au lever du soleil derrière la montagne, ce fut un très beau moment. Le soleil monte assez vite et on le voit presque bouger à l’oeil nu. D’ailleurs sur les photos que Marc-André a prises, on voit nettement la différence à l’intérieur de 2 minutes maximum d’intervalle.

On voit pour la première fois des hyènes. C’est un animal très laid! Ils ont une forme bizarre, en fait c’est leur posture au niveau du cou qui fait spécial. Leur poil est tout mêlé, la couleur est moche et ils ont une de ces têtes…..ce n’est vraiment pas beau 🙁

Un des camions de notre groupe (on est maintenant 16 personnes répartis en 3 camions puisque 6 autres nous ont rejoint lors du transfert en avion) a repéré un lion, un mâle. On fait le plus vite qu’on peut à travers les bosses pour rejoindre les autres et admirer ce roi des animaux. Rien à voir avec celui qu’on a vu en cage dans la réserve. Lui, il est tout à fait libre. Il reste couché tout près sans broncher osant même appuyer sa tête sur ses pattes ou sur le côté et de fermer les yeux quelques secondes. Selon Mini, il doit juste finir de manger, car il semble avoir un ventre bien rempli et c’est pour ça qu’il est si calme. Fabuleux!!!

A peine quelques minutes après avoir laissé monsieur le lion sommeiller, on aperçoit 2 lionnes et 5 lionceaux qui se promènent dans la savane. Les petits trottinent derrière la première lionne qui marche tout lentement malgré qu’on soit 6 camions autour. Le petit clan vient de manger un gnou que la deuxième lionne traine dans sa gueule sur une certaine distance, mais délaisse la carcasse pour accompagner l’autre lionne et mettre les petits dans les buissons à l’abri de nous sans doute. On les a suivi pendant plusieurs minutes jusqu’à ce qu’on les perdent de vue dans les bosquets.

Sans en avoir la certitude, on croit qu’ils ont eu une très bonne chasse puisqu’il y a une deuxième carcasse de gnou un peu plus haut. Selon notre guide, il est fort probable que ce soit eux ou le lion, car chaque famille a son propre territoire et ça semble être trop près pour être une autre famille. Celui-ci est maintenant le festin de 3 vautours. Ils sont assez gros ses vautours, beaucoup plus gros qu’on se l’imaginait.

[Kenya – Masaï Mara, jour partie 1]

La suite de notre safari nous mène sur la colline, celle d’où le soleil s’est levé et qui semblait si loin pourtant. Sur le flanc de la colline, il y a une réserve pour les rhinocéros. Ils sont gardés à cet endroit qui est loin des routes afin de dissuader les chasseurs et mieux les repérer vu la position de la réserve. Les rhinocéros ne sont pas en cage et il n’y a pas de cloture non plus, ils sont libres en quelque sorte, mais gardés par des rangers armés.

Juste à l’entrée, il y a un rhinocéros qui broute de l’herbe nonchalament. Ensuite, accompagnés par un des rangers, nous partons à pied pour s’approcher des rhinocéros. OUF, ils sont gros ces rhinos! Les 3 bêtes mangent de l’herbe à quelques pieds de nous. Ils sont très sages et comme les autres animaux, ne semblent pas trop dérangés par notre présence. La réserve héberge et protège 6 rhinocéros; 2 mâles, 2 femelles et 2 bébés. Ils sont protégés pour assurer leur pérennité. Ils sont recherchés par les braconniers qui en veulent à leur corne frontale et leur peau. Ils paient même des locaux pour essayer de les tuer parce qu’ils ont accès plus facilement à la réserve. Toutefois, ils semblent être bien dans cette réserve sous bonne surveillance. Le tour est très rapide, mais au moins on a vu des rhinocéros libres et tout près.

Enfin l’heure de notre petit déjeuner est arrivée, il est plus que temps puisqu’il est rendu 10h quand même! On est sur un petit site aménagé au mileu du parc. Franchement, un autre point négatif pour le chef, l’idée du pic-nic et les items qui le composent ne font pas l’unanimité. On attend le diner avec impatience et espérons qu’ils soit meilleur et plus complet.

Un autre point fort de notre matinée fut l’immense groupe d’hippopotames qu’on a vu dans la rivière. Il y en avait entre 125-135, oui oui une grosse centaine d’hippo collés et empilés un par dessus l’autre. Ils sont tous de taille différente dont un extra immense au centre. Ils ont de belles oreilles et une belle couleur gris-rosé assez foncé On a eu droit à une petite symphonie de leur grognement, de toute beauté! C’est très bien de les voir dans leur milieu et surtout en action; outre ceux qui dorment, certains baillent, plongent dans l’eau, nagent, refait surface et on a même eu droit à une petite chamaille entre 2 bêtes. C’est beaucoup mieux qu’au zoo même si à Granby on peut les voir sous l’eau grâce à une section immergée. C’était tout à fait impressionant à voir.

[Kenya – Masaï Mara, jour partie 2]

De retour au camp, le diner n’est pas un succès non plus. On mange la même chose que la veille au soir, du poisson, mais avec des accompagnements différents. Heureusement que le chef a modéré le sel et que les accompagnements sont ok. Finalement, je confirme le précédent post, c’est le moins bon cook que nous avons eu jusqu’à présent, snif snif.

Le safari de fin de journée a été assez long à démarrer. En fait, nous étions partis à la chasse au léopard, sans arme bien sur 🙂 C’est le seul animal du Big Five que nous n’avons pas encore vu (Big Five étant éléphant, lion, buffalo, léopard et rhinécoros noir). Alors on longe les buissons lentement, on est très attentifs, on regarde par terre, mais aussi dans les branches où il pourrait être juché. Imaginez-vous qu’on ne voit aucun léopard et la pluie de met de la partie. On baisse le toit et il faut aussi fermer les fenêtres, car la pluie entre. Ca rend notre chasse plus difficile, car on ne voit pas super bien à travers les vitres où ruissellent les gouttes d’eau. Toutefois, on ne se plaint pas trop puisque la pluie est une bonne chose pour eux.

Nous apercevons juste devant nous la petite famille de lionnes et lionceau qu’on a vu le matin. Ils marchent sous la pluie et s’arrêtent devant nous pour se lécher. Les mamans lèchent les petits et se lèchent mutuellement. C’est un beau moment. On a quelques bons clichés avec les langues en action et même une lionne qui se secoue et l’eau qui éclabousse. WOW! Le petit spectacle se poursuit un peu plus loin où les lionceaux se mettent à jouer ensemble. Ils se roulent dans la boue, se font des coucous derrière les bosquets, font des roulades un par dessus l’autre. Ils ont bien du plaisir et nous ont gardés captivés pendant plusieurs minutes. Très beau moment, on y serait resté pendant des heures à les regarder! Heureusement qu’on a vu ces lions pour cette sortie safari sinon on aurait été déçu.

Une autre famille de lions croise notre chemin un peu plus loin. Cette fois-ci, c’est une maman avec 3 bébés qui sont plus vieux que les lionceaux précédents. On les a dérangés et ils sont partis plus loin. En fait, ils faisaient le guet pour essayer d’attraper une gazelle.

Il se fait tard et il faut rentrer au camp pour, cette fois-ci, un bon petit repas pris en charmante compagnie. Ce soir, on célèbre le 20e anniversaire de mariage du couple avec nous. Félicitations!

[Kenya – Masaï Mara, soir]

[Video J7, 6:22 minutes]

Brigitte


2 Responses

  1. yvon 23/09/2009 at 00:40 #

    c’est super, merci.xx

  2. yvon 24/09/2009 at 02:45 #

    c’est vraiement beau de voir ces animaux en liberté, merci pour tout tes un champion photographe.xx

Leave a Reply