Départ pour Genève

26-27 mai : Après avoir bien fait le tour, pour une énième fois, de mes bagages, nous quittons pour l’aéroport, Marc-André, mes parents et moi et où ma sœur et sa petite famille nous rejoindra.

Il faut bien identifier tous les bagages, 6 au total, et nous les avons bien enroulé dans du saran wrap pour ne perdre aucun morceau. Après quelques péripéties avec les agentes pour enregistrer mes bagages et payer le surplus de poids, mes bagages sont enfin tous partis pour l’avion.

J’ai mangé mon dernier repas St-Hubert en compagnie de ma famille. L’heure fatidique de les quitter pour traverser les douanes est arrivé trop vite, mais j’étais prête pour ma nouvelle aventure.

Je voyageais en classe affaire et j’ai été très impressionnée. J’ai été reçu au champagne, il y a de la place, des oreillers, des couvertures…. en veux-tu, en vla! Nous avons eu droit à un souper, avec du vin évidemment! Et aussi à un petit déjeuner (à 10h pm heure Mtl ou 4h am heure Europe). D’ailleurs, j’ai en plus eu un autre petit déjeuner dans mon autre vol après mon escale…… je ne mourrai pas de faim!

Les 2 vols se sont bien déroulés, aucun retard ni secousse. À mon arrivée à Genève, il faut que je récupère tous mes bagages….ça n’entre pas sur un seul chariot, alors vous auriez dû me voir avancer avec les 2 !☺ Heureusement que de l’autre côté des barrières, il y avait un futur collègue de Genève qui est venu me chercher et qui m’a conduite à ma résidence. C’était rassurant d’être avec quelqu’un qui connait l’endroit.

Je suis logée à la Cité Universitaire de Genève, au troisième étage où j’ai une vue sur un petit par cet sur les montagnes. Ah oui, le paysage vu de l’avion était à couper le souffle avec les valons, les grands champs (que vous pourrez d’ailleurs voir en photo ainsi que la vue de ma chambre). Toutefois, je suis déçue des bâtisses….ce n’est pas très joli, mais bon, je vais attendre de voir les autres quartiers avant de me faire une opinion. J’ai été impressionnée par les voitures, c’est vraiment comme dans les films français. Plein de petites voitures, garées dans tous les sens.

J’ai fait 2 siestes durant la journée, car je n’ai pas vraiment dormi dans l’avion. J’ai marché, marché et encore marché dans mon petit quartier afin de découvrir un peu, d’identifier où sont les restos, l’épicerie, les régies pour les logements… Il fait très humide aujourd’hui et on a droit à quelques gouttes de pluie.

Mon vélo a survécu au transport, merci chéri pour la belle boite qui a résisté et bien protégé mon vélo. Comme les pneus étaient dégonflés pour le trajet, il m’a fallu les regonfler….aventure qui m’a prise 2 heures! D’abord, il faut les gonfler un peu alors je suis partie à la recherche d’une pompe. On m’a prêté une petite pompe manuelle, mais ce n’est pas suffisant. Ensuite, avant de mettre tout mon poids sur le vélo, je pars à la recherche d’une station à essence. J’ai marché pendant 45 minutes, demandé des indications à 3 personnes différentes à différents endroits et j’ai tourné en rond, en rond et en rond pour me rendre compte que la station était presque à côté de ma résidence. Je me suis prise à trois reprises pour bien les gonfler, je n’osais pas trop les gonfler de peur qu’ils éclatent, mais dès que je pédalais, le pneu s’écrasait. Maintenant, mon vélo est prêt!

Demain, je pars à l’aventure en transport en commun où je vais aller récupérer mon permis de travail, ouvrir mon compte de banque, retourner voir Nicholas (collègue de Montréal qui est à Genève) pour une visite du bureau et débuter mes recherches pour un logement.

Je vous aime, 3 bisous (oui, oui, ici on se fait 3 bises et non pas 2 comme chez nous!)


No reviews yet.

Leave a Reply