Nombre de posts par categories

Jour 8, Lundi 29 juin : Aarau à Bienne/Biel - 95 km en 5h15 Magnifique journée qui débute avec un soleil mur à mur. Il fait déjà très chaud, quelques 30 degrés. On avait quelques items à voir sur notre liste, mais comme les attraits touristiques ne sont pas directement sur la piste cyclable et qu'ils ne sont pas indiqués, on n'a rien vu, rien visité. Alors, on se concentre sur notre route et on roule et on roule tout en savourant le paysage qui défile sous nos yeux. Les champs s'étirent à perte de vue, les couleurs dorées du blé alternent avec le vert de la forêt différent du vert de la verdure des feuilles des plants de mais ou du gazon qu'on a vu tout au long de notre séjour. C'est plutôt plat et on maintient une excellente…

Jour 6, Samedi 27 juin : Turbenthal à Aarau - 111 km en 7h Aujourd'hui, on a un gros objectif de distance à accomplir, mais qu'on a rallongé non intentionellement puisqu'on a viré pas mal en rond. Donc, après avoir très bien dormi dans la superbe chambre d'hôte et bien déjeuner, on repart sur nos vélos....sous la pluie! La dame est bien triste de nous voir partir sous la pluie, mais on lui a dit que ça faisait partie du voyage. Il ne pleut pas beaucoup, mais quand même. On reprend la route 5 en direction de Aarau, mais arrivés près de l'autoroute en sortant de la ville, on perd les indications. On demande l'aide au GPS qui nous fait revenir sur nos pas pour finalement nous dire qu'on était ok au début. Et là, il pleut à boire debout,…

Jour 4, Jeudi 25 juin : Bregenz (Autriche) à St-Margrethen (Suisse) - 20 km C'est reparti pour la dernière journée du tour du lac de Constance et c'est aussi une petite journée relaxe. Ce sont les rayons de soleil qui nous ont réveillé et dès qu'on ouvre les yeux, c'est avec bonne humeur qu'on aperçoit le ciel bleu sans nuage et le beau soleil. Youppi, c'est notre première journée de beau temps! Après un bon petit déjeuner, on se dirige vers Pfänder et son téléphérique. C'est une montagne de 1'084 mètres sur laquelle on a la vue sur la région, le lac et plusieurs montagnes autour. Il y a plusieurs adolescents qui sont en voyage scolaire ou en sortie de camp de vacances qui mettent plein de vie dans cette nature. Rendus en haut, ce n'est pas si wow qu'on…

Jour 2, Mardi 23 juin : Ludwigshafen (Allemagne) à Friedrischafen (Allemagne) - 60km en 4h. On se lève un peu tard, on est en vacances tout de même! Un bon petit déjeuner, des vêtements secs, Hourra! On repart en neuf sous un ciel nuageux vers 11h. Et devinez quoi? il se met à pleuvoir et il fait un peu froid. Un petit cracha de pluie, rien de trop fort, mais juste assez pour être désagréable et sous lequel on roulera toute la journée. Sur notre route, on est attentif au paysage et aux petits villages qu'on traverse à l'affût de belles choses. Eh bien, un petit coup d'oeil à gauche et un château se dresse entre les bâtisses.....on s'arrête parce qu'on adore les châteaux. On prend quelques minutes pour marcher entre les tours et les murs de fortification. (photos 12…

22 juin au 1er juillet : Pour nos vacances, on voulait prendre de l'air, avoir le côté sportif mais aussi culturel, voir du pays et surtout profiter de l'Europe, mais sans trop dépenser (notre prochain voyage au Kenya coûte la peau des fesses). On a donc décidé de partir à vélo. On a pris le train jusqu'au nord-est de la Suisse, à Rorschach, on a fait le tour du lac de Constance et on est revenu vers Genève. Pour visualiser le trajet, voir la ligne rouge sur la carte. On a parcouru un total de 686 km en 9 jours. On a connu la pluie, pas juste la pluie, la pluie diluvienne qui nous mouille jusqu'aux os en quelques secondes, mais aussi la pluie fine qui se sont alternés pendant 4 jours. La pluie a laissé sa place aux nuages…

Je voulais simplement vous remercier, oui, vous tous qui lisez notre aventure à travers l'Europe. Grâce à un outil que l'on appelle "google analytics", je tiens des statistiques des pages vue sur notre site. Voici donc un petit résumé. Depuis son ouverture au mois de septembre 2008, notre site a été visité plus de 2'700 fois. C'est une moyenne de 75 personnes par semaine, 250 personnes par mois. WOW ! c'est gênant, va falloir se forcer à mieux écrire, pas de faute, et pas de photo de tout nu hein! Non sérieusement, merci à vous tous qui nous suivez, nous sommes très touchés de savoir que l'on a un fan club. Le blog a été créé dans un but premier d'être un journal de bord, son but secondaire étant de tenir nos parents proches informés de ce qui se passe…

Dimanche 14 juin 2009. En ce magnifique dimanche, on voulait renouveler l'expérience d'un pélerinage sur le Salève. Ca faisait longtemps qu'on n'y était pas allé et la journée s'annonçait chaude. Une balade avec des amis était une pensée agréable. Comme à l'habitude, il faut se lever tôt pour un dimanche afin d'être sur place à l'heure. On mange un croûte ou deux, un petit muffin que j'ai fait cette semaine en finissant une recette de gâteau débuté par Brigitte (elle a manqué d'oeufs...). Ca a fait d'excellents muffins que l'on mange en déjeuner ou en collation santé. On arrive à Veyrier-Douane avec l'autobus des retardataires c-a-d un peu passé 10:00. On est déja un bon groupe, 36 qu'ils ont compté. On ne reconnait que les "vrais" qui sont toujours là, mais bon on va se faire de nouvelles connaissances quand…

Samedi 13 juin 2009. On reprend la route du vélo pour aller en direction Nyon (la plage de béton). On voulait essayer une nouvelle route que l'on a croisée lors de notre escapade dans le Jura, mais après à peine 1 km on a perdu les indications. Donc on est de retour sur notre route connue. On regardera la carte la prochaine fois pour faire se nouveau chemin plus en campagne. Moi je n'étais pas très excité de retourner à la plage de béton, même si c'était plein de monde. J'ai donc proposé à Brigitte de rouler 2:00 pile et d'arrêter où on serait rendu pour pic-niquer. C'est ce que l'on a fait, deux heures de route, à toute vitesse, ça roulait merveilleusement bien, pas de vent, gros soleil. On a fait 45 km en 2 heures, un record de…

Lundi 1 juin 2009. Lundi c'est congé et on en profite pour aller voir Montreux. Une des plus belle ville de Suisse, francophone, plein de cachet, avec un château, des vignes et une roche avec un magnifique point de vue. On s'est levés tôt, mais sommes arrivés trop tard pour prendre le train et aller au Rocher de Naye....au grand désespoir de Marc-André. On aurait été trop serré dans le temps pour revenir à l'heure pour le train de retour de Michael et Stéphanie. On doit faire un choix et on décide de se promener un peu dans la ville. On ne fait pas trop de distance, surtout pas de montée ni descente, car juste descendre les marches c'est un supplice (conséquence physique de notre randonnée à Chamonix!). On change notre planning et on se dirige au château de Chillon…

*Attention* tous les personnages dans ce récit ne sont pas fictifs, si vous pensez reconnaître quelqu'un c'est absolument possible. Les noms n'ont pas été changés, aucun montage n'a été pratiqué. Dimanche 31 mai 2009. C'est la grande expédition de notre week-end. Ca faisait depuis le ski que je voulais faire de la randonnée à Chamonix, c'est une super place pour ça et les montagnes sont tellement grandes que notre journée de ski nous avait fait voir seulement une toute petite partie. Avec de la visite, c'est une bonne occasion d'y retourner. Par une superbe journée, la route pour aller au Mont-Blanc est vraiment panoramique et tout doucement la montagne se révèle à nous au fil des kilomètres et des tournants. [photos de la route vers Chamonix] Chamonix est réputée partout dans le monde pour sa pointe qui culmine à 3'842…

Samedi 30 mai 2009. Nous avons reçu de la belle visite chez nous pour la longue fin de semaine : Stéphanie et Michael (le cousin de Brigitte et sa blonde). Ils passeront 3 jours avec nous et on a prévu plein d'activités intéressantes et nouvelles pour nous aussi. Donc, on leur a fait visiter Genève mais on a aussi loué une voiture ce qui nous permet d'aller plus loin. On a prévu visiter Chamonix (France) et Montreux (Suisse) en cette longue fin de semaine, car lundi c'est férié. Ils sont arrivés à Paris le vendredi, sont venus faire une petite "saucette en Suisse" juste pour nous voir et profiter de la région et retournerons profiter de Paris avant de retourner à St-Eustache. C'est vraiment spécial de voir du monde de chez nous ici. Passé les quelques minutes d'excitation et de…

Dimanche le 24 mai 2009. Dimanche, le dernier jour: 4:45 de vélo et 80km. Sur le tracé, c'est moins long, mais il arrête à Nyon. C'est où il y a la plage de béton et qu'on va régulièrement. Tant qu'a être rendu là, on fait une heure de plus et on est chez nous à Genève! Donc, c'est par une autre méga journée ensoleillée, trop même, on cuit qu'on entâme le dernier tronçon de notre voyage. Il fait plus de 30 degrés celcius sans nuage, un four. Dans le Jura, on était vraiment très haut ce qui faisait que la température de l'air y était plus fraîche. En descendant un niveau du lac, c'est comme un sauna, il n'y a pas d'air. Pour descendre ça descendait. On avait 1'200 mètres de descente sur 27 km. Une vraie piste de course,…

Samedi le 23 mai 2009. Nous entamons la troisième journée plutôt reposés. C'est un périple total de 56km en 3:30 qu'on a fait aujourdhui, en voici le récit Pour sortir de la ville, on commence par une grosse montée. Oui cela on le savait, car on l'avait descendu pour coucher dans la ville, il fallait bien la remonter pour rejoindre la piste cyclable. Descente majestueuse pour rejoindre la "bonne" route resuivit d'une montée de 190 mètres sur 5km dans le bois. On a croisé plusieurs cyclistes tous dans le même bateau que nous c-a-d montés sur les pédales et allant à 4 km/h. Il fait un méga gros soleil, ça tape. On est donc très content d'être en forêt pour profiter de l'ombre et d'une température moins chaude. Il a fait des pointes de 31 degrés, ouf ! Après toutes…

Vendredi le 22 mai 2009. Nous voici donc à notre deuxième journée, la "petite" journée avec ses 30 km. Qui dit courte distance ne dit pas nécessairement facile. Évidemment il y avait encore des côtes "de la mort" mais on est dans le Jura, qui est une montagne, c'est donc normal. On avait la possibilité de prendre une chaise (à la façon ski) pour monter, mais on n'est pas des fifi et on a pris la côte de pleine face. Le ciel est gris et il vente, on met notre coupe-vent, ce qui va permettre à mon coup de soleil de ne pas s'empirer. Après avoir fait réparer mon vélo, je suis donc prêt à tout. Il y a trois montagnes autour de nous. Où la piste cyclable et les indications vont nous mener? à gauche? à droite? quelle montagne…

27 mai 2009 : Il y a un an exactement, je débarquais à Genève avec mes boites, mes valises et mon vélo. C'était le début de mon aventure européenne. Que le temps passe vite, je me revoie encore admirer Genève de l'avion, de récupérer mes bagages, de mes premières impressions de la ville. Je suis vraiment heureuse ici, surtout depuis que Marc-André m'y a rejointe. On profite vraiment de la vie, différemment. On se fait plein de beaux souvenirs, on découvre plein de nouvelles choses, nouvelles villes, nouvelles régions et cultures. Mais aussi au quotidien à Genève on apprend à profiter de la vie simplement. On apprécie la simplicité. Mon contrat initial est de 2 ans, mais on prévoit déjà le prolonger d'une année. Tant qu'à être ici, mieux vaut en profiter au max. Rien n'est officiel, mais ce sont…

Jeudi le 21 mai 2009. C'est férié aujourd'hui et Brigitte a pris congé vendredi pour nous faire un beau grand week-end. On a donc décidé de faire un long périple de 4 jours à vélo dans le Jura. 79km en 5:45, moyenne de 13.6km/h. C'est le grand départ. De Genève on prend un train jusqu'a Neuchatel. Ensuite de Neuchatel jusqu'à la Chaux-de-Fond, et finalement Chaux-de-Fond direction finale, Saignelégier. Ouf ! tout un trajet et le premier train était déjà un peu en retard, il nous a donc fallu courrir pour prendre les correspondances. Avec tous les baggages et les vélos ce n'était pas facile. Il faut vous raconter que de Genève c'est un gros train d'environ 20 wagons et tout le tralala. C'était une longue fin de semaine de congé et tout le monde voyage, donc les trains étaient plein.…

17 mai 2009. Ce dimanche on est allé voir le fameux fil de Ron Howard : Anges et démon, la suite de "Da Vinci Code" Voici le résumé du film : Une antique confrérie secrète parmi les plus puissantes de l'Histoire, les "Illuminati", qui s'était juré autrefois d'anéantir l'Eglise catholique, est de retour. Cette fois, elle est sur le point de parvenir à son but : Robert Langdon, expert en religions d'Harvard, en a la certitude. Langdon a peu de temps pour comprendre ce qui se trame contre le Vatican et déjouer ces nouveaux crimes. Une course contre la montre et contre les tueurs qui démarre tel un jeu de piste : des églises romaines aux cryptes enfouies, des catacombes les plus profondes aux majestueuses cathédrales... Pour l'aider à comprendre toutes ces énigmes, Langdon va rencontrer Vittoria Vetra, une scientifique…

Samedi le 16 mai 2009 : Évian-les-Bains est située en Haute-Savoie, en France, sur les bords du lac Léman. Évian est surtout connue pour son eau minérale, exploitée par la Société anonyme des eaux minérales d'Évian, filiale du groupe Danone. On avait entendu parlé que cette petite ville était sympathique, et après être allé à Yvoire, la prochaine étape logique était Evian. A une distance de 44 km de Genève selon Google map, c'est donc une méga ride de vélo en prévision de nos 4 jours d'expédition de la semaine prochaine, un test comme. En fait, on a fait 101 km total, car on a un peu dépassé la ville pour avoir une meilleure vue sur les Alpes et le Mont Blanc, ce n'était pas si loin, mais google s'est trompé de quelques km. Ce qui fait que c'est notre…

Suite du Dimanche 10 mai : On se dirige maintenant vers le Clos de Vougeot en traversant les champs de vignes dans un petit chemin typiquement campagne. Les photographes que nous sommes s’en sont donnés à cœur joie durant ce superbe trajet en s'arrêtant à tout instant. Des vignes à perte de vue, des vignes où les feuilles ont commencé à pousser et dont quelques précoces bourgeons ont pointé le bout du nez (voir les photos dans le post jour 1). Et après plusieurs minutes, le château du Clos de Vougeot se dresse devant nous au milieu du champ immense. Les terres n’appartiennent plus au château, elles ont été vendues à 103 viticulteurs. Le clos est un ancien site de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin. Le site est petit, mais on a pu y voir 4 grosses presses à…

Dimanche 10 mai, 09: Après une bonne nuit de sommeil, on commence la journée avec un petit déjeuner français que la maître de maison, où on a loué une chambre, nous a servi (croissants, baguette française, brioche et confiture). C’est donc avec le ventre plein qu’on repart à l’aventure de la découverte de ce magnifique et chaleureux petit village. On nous a dit qu’il y avait beaucoup de caves fermées le dimanche et qu’il serait difficile de faire des dégustations. Mais comme nous avons toujours plusieurs possibilités, c’est avec confiance que nous sommes partis. En fait, on avait un petit guide qui conseillait de visiter le Cassissium, L’imaginarium, le Clos de Vougeot en plus des milliers de caves. Il y avait aussi un festival de la vigne durant le week-end où des représentations vidéo étaient projetées (qu’on a visionné la…

Samedi 9 mai 2009. Nuits-Saint-Georges est une commune française située dans le département de la Côte-d'Or et la région de Bourgogne à 2:30 de Genève. D'une population d'un peu plus de 5'000 âmes, cette région est connue pour son exploitation de la vigne. Que ce soit pour le vin rouge ou le vin blanc, le mousseux (ici appelé crémant) ou pour le cassis. Nous avons donc débuté notre voyage thématique sur le vin par un cours sur la façon de bien apprécier le vin, apprendre à déguster et avoir les notions de base. C'est avec une dame oeunologue, professeure à l'université et professionelle du vin qui nous a conduit dans une cave pour le cours et la dégustation. Je ne vais pas vous raconter TOUT ce que l'on a appris, mais je vais tenter un résumé suffisament étayé pour partager nos…

Jeudi, 7 mars 2009. En me promenant dans la rue je suis passé devant une affiche plutôt moche, mais deux mot m'ont interpeler, Carmina Burana. Tout d'abord je vous explique ce qu'est Carmina Burana. C'est une cantate scénique composée par Carl Orff en 1935-1936. Carmina Burana est une partie de Trionfi, une trilogie musicale incluant également les cantates Catulli carmina et Trionfo di Afrodite. Le mouvement le plus célèbre est le chœur O Fortuna, à la fois le premier et le dernier mouvement de l'œuvre. Ok, je doit avouer que c'est pas très accessible. Chanté par le coeur de 5 collège rassemblé exceptionellement pour l'occasion. Une méga chorale de 170 choriste et de 90 musiciens sur scène. Majoritairement chanté en latin et en allemand cette oeuvre est magistrale tant dans sa composition que son développement. Le tout diriger pas une cheffe…

Les plus perspicaces dirons que l'on a repris des photos de Barcelone. Eh non ce ne sont pas des édifices de Gaudi. Vous vous vous rappellez sans doute cet architecte qui est complètement déjanté qui fait des buildings aux formes arrondies. (voir anciens post). On est bel et bien à Genève centre ville, Suisse.  En arrivant devant les immeubles du 23 au 29 de la rue Louis-Favre, dans le sympathique quartier derrière la gare Cornavin, vous aurez l’impression d’entrer dans les pages d’une bande dessinée des Schtroumpfs, ces petits hommes bleus. Construits entre 1982 et 1984 par trois architectes aux idées peu conventionnelles, ces habitations à la Gaudi semblent refuser tout recours à la ligne droite. Constituées de moulages, d’éléments polychromes, d’un fourmillement de décors en mosaïque, en ferronnerie, d’arabesques et schtroumpferies plus ou moins biscornues, elles ne pourront que susciter votre étonnement…

2 mai 2009. Cette fin de semaine c'est tout seul que je la passe. Oui, Brigitte travaille très fort la semaine, mais faut croire que c'est pas assez et elle doit terminer des rapports important pour lundi, donc pas le choix elle travaille avec une partie de son équipe en fin de semaine. Heureusement c'est exeptionelle et j'ai pas trop pleurer! J'ai décider, malgré le fait qu'il ventait beaucoup et que j'était tout seul, d'aller en vélo. J'était un peu tanné des petites ride de 40 km, j'avais envie d'avoir un peu plus mal. J'ai donc décidé de prendre la route de la rive gauche et d'aller ou le vent me portera. En parlant de vent, y'en avait en masse. Ca débute par un faut plat de 10 km avec le vent dans la face. Juste assez pour vous ecoeurer…

Il y a souvent des gens qui nous parlent, dans la rue, dans les magasins n'importe où. On jase du Québec, du Canada en comparaison avec la Suisse. Je m'aperçois que je n'ai pas sous la main ou en tête certaines informations importantes pour faire des comparaisons. On a remarqué qu'ici les gens connaissent les populations des villes, les distances. J'écris donc ce post non pas pour vous faire la leçon, mais plus pour intégrer ces nouvelles informations dans mes connaissances générales. Si en plus vous apprenez quelque chose, on sera deux à se coucher moins niaiseux ! La Suisse est un pays d’Europe de l'Ouest sans accès à la mer. Elle est entourée par l’Allemagne, la France, l’Italie, l’Autriche et le Liechtenstein. Elle a quatre langues nationales : l'allemand, le français, l'italien et le romanche. Elle est constituée de la…