Salève, un nouveau chemin

Cet article a 619 mots. Il vous faudra environ 2 minutes, 3 secondes pour le lire.

Dimanche le 19 juillet 2009. De retour pour une randonnée sur le Salève. Pour les gens qui se disent que ça fait 72 fois qui lisent le récit d’une rando, et bien celle-ci n’est pas pareille. L’Association Genevoise des Amis du Salève (AGAS) utilise durant l’été un service de navette en autobus pour se rendre complètement à droite du mont. Cela nous permet de faire un trajet totalement différent, en passant par un chemin dans la forêt, un peu plus facile que celui du “pas de l’échelle”, mais quand même assez long.

On part comme toujours vers 10:00. On monte dans l’autobus qui nous attend et en 10 minutes on est déjà rendus, prêts à partir pour de bon. On est un petit groupe de 23 personnes, composé des habitués et de quelques nouveaux et d’un chien.

Comme à chaque dimanche, on a un guide d’expérience (André) qui monte à une vitesse très relax, donc tout le monde suit et on ne perd personne. On passera dans le petit village de Beaumont pour la fête du village, dont il y a 2000 habitants tout ou plus. La fête était un succès, les tables étaient remplies de monde, les vendeurs de nourriture étaient très occupés. Nous, nous avons squattés un petit coin pour manger notre pic-nic avec une vue imprenable sur la grande région de Genève et son lac.

On n’a pas le temps de rêvasser, 30 minutes top chrono et nous étions repartis. On est passé dans des champs de vaches, oui, oui, entre les vaches (car les vaches sont en alpage) pour remonter sur la Croisette. Une autre vue magnifique de la ville à gauche et des Alpes à droite et ce, sous un gros soleil, une journée parfaite.

J’ai aussi fait un petit video (de 10 minutes), comme j’en ai pris l’habitude dernièrement, que je mets sur mon site ici, mais aussi que j’offre à l’AGAS pour leur site.

(voir video)

Arrivés au téléphérique, après ce que j’ai trouvé être une très longue marche, mais facile plutôt plat, on redescendra avec le téléphérique, c’est mieux pour mes genoux.

Il est 17:00 quand on est de retour à la maison. Une bonne douche est requise et le souper est bienvenue. Ce soir, on se couche tôt, il a fait tellement chaud et humide cette semaine que l’on n’a pas très bien dormis, on doit donc reprendre du sommeil.

On alterne, une semaine hicking, une semaine vélo. Ca change le mal de place. Je fais beaucoup de web, merci a Sébastien et Maxime, je ne m’ennuie pas. Mais passer 15 heures par jours assis devant un écran, il y a de quoi avoir des fourmis dans les jambes. Heureusement qu’il faut que je sorte faire le lavage, les courses et la commande. Je suis une vraie fée du logis, on mange bien et notre linge sent bon. Le fait de ne pas avoir de laveuse et sécheuse, je pensais que je mourrais, mais non chu pas mort. L’hiver c’est moins agréable, mais il y a presque jamais de neige à Genève, donc on se promène allègrement a pied. Mais là, pas question de parler de neige, ici depuis 2 mois il fait 30 degrées et c’est très très humide, on crève. Heureusement que le soir c’est plus frais. On trouve toujours à chialer, mais en fait, on est TRÈS bien ici.

mam

[photos du nouveau chemin au Salève]


One Response

  1. yvon 30/07/2009 at 01:23 #

    merci, très belles photos.

Leave a Reply