Camping du Domaine Lausanne

_MG_12805 au 7 août 2016 : Situé à Sainte-Agathe, le camping du domaine Lausanne est notre destination de la fin de semaine. Notre terrain est à l’extrémité du camping dans la nouvelle section de la montagne. Ainsi, on traverse tout le camping, la plage, la salle communautaire et les sanitaires pour rejoindre notre emplacement dans un coin plutôt tranquille.

Les terrains qui donnent directement sur le lac sont magnifiques. Nous avons noté quelques numéros où nous aimerions être lors d’un prochain passage. Même si les modules de jeux pour les enfants ne sont pas au goût du jour, glissade et balançoires font le bonheur des enfants.

Malgré la grisaille et le temps plutôt frais dès que le soleil se cachait derrière les nuages, nous avons profité de la plage et du lac. On a joué dans le sable, Justine et chéri ont fait les braves et sont allés jouer dans l’eau. Nous avons loué un pédalo pour une heure, ce qui est plus qu’amplement pour faire le tour du lac deux-trois fois. Durant cette escapade, nous avons vu une famille de canards barboter et une tortue qui se faisait chauffer au soleil sur une branche.

Le samedi, puisqu’ils annonçaient frais, nous avions invité Roxanne et Raphaelle à venir en randonnée avec nous. La montagne noire, site de l’écrasement d’un avion militaire en 1943, a été notre choix. D’une durée prévue de 5-6 heures pour effectuer l’aller-retour, nous nous avions donné rendez-vous à 9h au pied de la montagne. Munis de nos bouteilles d’eau et de notre lunch, nous débutons l’ascension. Un pas à la fois, un pied devant l’autre, nous avons gravi la montagne sans peine. Même Justine, quatre ans, a marché tout le long sans problème.

Presque au sommet, nous arrivons sur le site de l’écrasement où gisent certaines pièces de l’avion qui s’y est écrasé il y a 73 ans. À son bord, 24 militaires ont péri et l’avion n’a été trouvé que deux ans après la tragédie. Un lieu de commémoration a été érigé, des croix en mémoire des victimes et des affiches explicatives sont disposées sur la terrasse. Nous en profitons pour manger, tout en haut sur le belvédère avec une belle vue sur le mont Ouareau et les montagnes avoisinantes avant de redescendre sur nos pas.

Les grosses chaleurs que nous avions connues durant la semaine n’étaient pas au rendez-vous, mais ça ne nous a pas empêché de passer une belle fin de semaine de camping. Il suffit de trouver des activités différentes pour s’amuser et nous avons réussi. Tant qu’il ne pleut pas, nous sommes contents.

Brigitte

[Photos Camping Domaine Lausanne]


No reviews yet.

Leave a Reply