Camping Mont Ham-Sud, Ham-Sud

Cet article a 1075 mots. Il vous faudra environ 3 minutes, 35 secondes pour le lire.

_MG_128021 au 24 juin 2019 :

Notre premiere fin de semaine de camping était au camping du Mont Ham-Sud, en Estrie à environ 3 heures de Montréal. Comme c’est le congé de la St-Jean, il y a du traffic et deux accidents sur l’autoroute ce qui nous retarde de 2 heures. On arrivera tout juste à 6 heures pour souper…heureusement que nous étions partis tôt en début d’après-midi.

Le camping est situé au bord du Lac à la Truite et n’est pas très grand, à peine 5 rues. Il y a une toute petite plage et quelques embarcations à louer. Quand on choisit les campings de début de saison, on ne sait pas trop pour la température, alors on prend des campings où l’on peut faire des randonnées. Alors, ce camping est situé à 11 km du Mont Ham, une place idéale pour les randonnées pédestres.

Samedi, c’est toujours la journée pour visiter, essayer les différentes activités du camping. Moi, en avant-midi, je suis allé chercher de l’essence, car j’étais supposer arrêter au prochain village, mais il n’y a jamais eu de prochain village. On était loin dans le bois, plus d’essence dans le camion et déjà sur la réserve. Tant mieux, les propriétaires du camping avaient de l’essence pour me permettre de me rendre à la station la plus près…à presque 30 minutes.

Durant ce temps, les enfants ont découvert le parc et tous ses jouets ainsi que la plage. C’est également durant cette matinée que Justine s’est élancée pour la vraie première fois en vélo à deux roues. Elle n’avait pas le choix, car on n’avait même pas apporté son vélo avec les petites roues…. elle était prête et après 3-4 aller-retour accompagnée de maman, elle était bonne pour rouler tout seule. Elle décollait même sans aide. Vincent l’accompagnait derrière en vélo à 4 roues ou en courant pour l’encourager.

En après-midi, on a loué une chaloupe à moteur électrique pour faire le tour du lac avec les enfants. Il y avait des kayaks, mais un moteur serait plus le fun et surtout différent. Malgré quelques difficultés à cause des algues qui ont donné de la difficulté au moteur, ce fut un belle balade. On a vu le fameux barrage de castor, un côté éducatif pour les enfants. A 200 mètres du rivage, le moteur ou la batterie (?) est mort, on a du finir à la rame, un peu de muscu-cardio imprévu.

Quelques fois durant l’été, il y a un conte autour de la grosse roche dans la forêt, un endroit aménagé par certains campeurs. A 16h, une sympatique grand-maman vient lire une histoire aux enfants. Attentifs, nos deux enfant étaient contents d’écouter l’histoire d’un oiseau qui ne savait pas qui il était et qui a finalement trouvé après avoir rencontré plusieurs sortes d’oiseaux.  [Photos Camping Mont Ham-Sud]

_MG_1280Le lendemain, c’est la journée de la grosse randonnée du Mont-Ham. Une montagne à proximité du camping, un centre de plein air avec plusieurs alternatives de sentiers super bien balisés en forêt et dont le sommet culmine à 713 mètres avec vue à 360 degrés sur la région. On opte pour le sentier l’intrépide, plus court, mais plus direct donc plus pentu, on atteint ainsi le sommet en 1:30.

Wow quelle belle randonnée avec de bons défis tel que des rochers à escalader quelques fois à l’aide d’une corde. Les enfants, Justine 7 ans et Vincent 4 ans ont été des champions. Grimpant comme des chèvres de montagne accompagnés de papa ou maman avec une main protectrice, ils ont atteint le sommet sur leurs deux pieds, très fiers d’eux. En haut, on touche la croix qui fait office de but ultime, mais il vente très fort, alors on redescend un peu pour se trouver un abri rocheux pour y manger notre diner bien mérité.

Bon ce n’est pas tout, après avoir monté, il faut bien redescendre. Après mûre réflexion et analyse de nos énergies restantes, on décide de prendre le chemin le plus facile, le button, mais aussi le plus long, 3,8 km et environ 2 heures pour contourner la montagne dans une descente pas trop dangereuse. On est finalement de retour au chalet à 15 heures. On était parti à 10 heures, donc incluant les pauses, c’est une randonnée de 5 heures, mémorable pour les enfants autant que pour nous. A faire absolument, été comme hiver.
[Photos Randonnée Mont Ham]

De retour au camping, un chansonnier nous attend à la grosse roche pour des chansons et un apéro. Parfait pour notre état de fatigue musculaire, on reste assis ! Les enfants ont apprécié l’ambiance et la vie sociale de ce camping. Des activités en toute intimité, la grosse roche est un endroit presque magique.

Avant de quitter le lundi, on a fait le sentier du Mont brûlé, la montagne qui jouxte le lac du camping. Les enfants, moins motivés que la veille, sont fatigués après 30 minutes, mais on arrive au sommet plutôt rapidement, pour une collation et redescendre tout aussi rapidement pour notre suite. Le chemin du tour du lac, qui on le croyait faisait le tour du lac…. erreur, après plus d’une heure de marche en forêt au bord de l’eau sur un magnifique sentier plat, on arrive dans un dead end, c’est la fin. Il nous faut rebrousser chemin et revenir sur nos pas. Malgré un peu de bougonnage et des enfants affamés, on a réussi à revenir au camping dans la joie et l’allégresse, pour enfin diner vers les 13h 30, il était temps !
[Photos Randonnée Mont Brûlé et tour du lac]

En résumé, ce fut une magnifique fin de semaine de camping, activités parfaites pour la saison, température idéale et ambiance conviviale. Que demander de mieux pour débuter une longue et chaude (j’espère) saison de camping au Québec.

Marc-André
[Photos panoramiques de la fin de semaine]

le video


One Response

  1. yvon desgagné 23/07/2019 at 09:05 #

    merci pour cette belle présentation à vous deux.

Leave a Reply