Camping Boréal, Tremblant

Cet article a 534 mots. Il vous faudra environ 1 minute, 46 secondes pour le lire.

_MG_12806 au 9 juillet 2018 : C’est la région des Laurentides qui sera le berceau de nos trois prochaines nuits de camping. Notre choix s’est arrêté sur le camping Boréal puisqu’il combine plage, piscine et parc. Quand notre GPS nous a indiqué que nous arrivions dans 1 km, nous étions étonnés puisque nous pensions que nous allions plutôt vers le versant sud du Mont-Tremblant. Le camping est plutôt situé sur la 117 juste avant la sortie pour le Mont-Tremblant.

Le camping est au cœur de la forêt tout en étant en bordure de la 117, mais sans la voir. Nous pénétrons comme dans un petit havre de paix, tranquille. Il y a peu de terrain, c’est sans doute le plus petit terrain de camping que nous ayons eu l’occasion de séjourner. En quelques minutes à peine, nous avons fait le tour des 3-4 rues à pied.

Le samedi, nous avions préparé un pic-nic et avons emprunté le chemin du Mont-Tremblant afin d’y faire une randonnée pédestre avec les enfants. Nous avons opté pour le trajet le plus court afin de limiter les km, mais c’est également le plus pentu (2,7 km en 3 heures). Toutefois, les enfants ont gravi la montagne un pas à la fois jusqu’en haut. Le plus jeune, qui aura 3 ans cette été a utilisé le dos de maman à plusieurs reprises dans le dernier tiers de la montée. Deux champions !

Nous avions dégusté notre pic-nic à l’ombre d’une station de remonte-pente au deuxième tiers de la montée. Le téléphérique est tombé en panne comme nous arrivions au sommet. Après quelques minutes, les techniciens ont démarré le moteur à essence avec succès au plus grand soulagement de tous les visiteurs. Heureusement, car je ne suis pas certaine que la descente aurait été une partie de plaisir avec les enfants qui étaient maintenant épuisés.

_MG_1280De retour au village, nous nous laissons guider par la musique du Festival de Blues. Les spectacles ne sont pas nombreux au cœur de l’après-midi, mais on croise un clown qui offre des ballons aux enfants. Pas seulement un petit chien, nous sommes à Tremblant quand même ! Ce sont plutôt 2 chiens accrochés après un anneau autour d’un ballon bleu, le tout retenu par des bretelles ballon pour en faire un sac à dos. Pour Justine, c’est une pouliche avec une coccinelle sur son dos également organisé pour être porté en sac à dos ballon. Un vrai artiste !

Durant toute la fin de semaine, nous avons passé la plus grande partie de notre temps à la petite plage où nous étions seuls. La plage donne sur un mini lac où giclent 3 fontaines afin de faire de la circulation dans l’eau. Malgré tout, il y a beaucoup de nénuphars et algues sauf dans la partie de la plage. Nous avons emprunté le pédalo pour faire le tour du lac en alternance pendant l’heure de location.

C’est un camping très calme, sans animation, qui manque de charisme. Toutefois, pour se reposer, c’est le bon endroit.

[Photos Camping Boréal]


One Response

  1. yvon line 29/07/2018 at 19:39 #

    belle place

Leave a Reply