Camping Ste-Véronique, Rivière-Rouge

Cet article a 512 mots. Il vous faudra environ 1 minute, 42 secondes pour le lire.

_MG_12807 au 10 juillet 2017 : On prend la direction du nord pour le camping municipal de Ste-Véronique, Rivière-Rouge, à environ 2 heures de Montréal. Dès notre arrivée, on voit que c’est très bien entretenu. Toutes les rues sont en asphalte, même notre espace où on stationne notre tente-roulotte. Chaque site est entouré de gazon impeccablement entretenu sans aucune mauvaise herbe. Il n’y a pas d’arbres sur les sites voyageurs, mais on a l’avantage d’être tous sur le long de la rivière. L’endroit est paisible même si nous ne sommes pas loin de la route, des chemins de 4 roues et surtout de la marina où 3 gros hydravions font des allers-retours.

Le camping n’a pas de piscine, mais on a accès gratuitement à la piscine de la ville si on le désire. Il y a deux parcs et une plage adjacente à la marina en plus de la rivière où on peut, à partir de notre site, partir pour une escapade à kayak. La météo durant la fin de semaine a alterné entre nuageux, venteux et pluvieux, mais on a quand même réussi à avoir un peu de soleil.

On est tellement proche de la rivière que presque chacun des emplacements a accès à un quai. On en a profité pour aller faire du kayak avec les filles. Durant cette balade sur l’eau, on est allée à la marina voir de très près les hydravions et ensuite nous avons pris la direction opposée pour remonter la rivière pendant une grosse heure jusqu’au barrage de castor qui nous empêche d’aller plus loin.
_MG_1280

On s’est fait de bons repas en compagnie de Lise, Jacques et Raphaelle. Roxanne et Megan sont venues nous rejoindre pour une journée. Entre les épisodes de pluie, on est allé faire une randonnée en montagne, les enfants ont fait du vélo / trotinette, on est allé joué au parc et nous avons fait le tour du camping à quelques reprises. On a même eu une grosse demi journée de gros soleil pour profiter de la plage, dommage qu’il n’ait pas fait plus chaud. Il faut croire que c’est l’histoire de cet été, frais et pluie…

Dans ce camping il y a aussi une section pour les tentes, mais elle est située tout en haut à 1200 mètres sur le sommet d’une montagne. Chacun des 16 sites dans le bois avec ou sans vue sur le lac et les environs. Il n’y a aucun service et c’est très “de base”, ce n’est pas trop notre style. On est allé faire notre jogging matinal, Brigitte, Jacques, Roxanne et moi dans le camping et sur le haut de la montagne. On a bien souffert de cette ascension, mais on a profité de la vue à la descente.

C’est un camping simple, près de la nature, calme qui met à notre disposition des activités de plein air.

[Photos Camping Ste-Véronique]


One Response

  1. yvon line 02/08/2017 at 16:58 #

    merci

Leave a Reply