Egypte (jour 8) Luxor

Cet article a 1194 mots. Il vous faudra environ 3 minutes, 58 secondes pour le lire.

Désolée pour le délai dans les posts, ma soeur était à Genève la semaine dernière et nous avons profité au max du temps ensemble, alors nous avons délaissé nos publications pour mieux reprendre plus tard.

Jeudi 16 septembre 2010: On se lève vers 7h30 pour faire nos bagages, profiter d’un dernier déjeuner très copieux sur le bateau avant de se faire transférer à notre hotel de Luxor. Aujourd’hui, c’est assez relaxe puisque notre guide a tout combiné durant la journée d’hier, alors aujourd’hui on a seulement à flaner dans les rues de Luxor, aucune visite n’est officiellement prévue.

C’est une ville où il y a relativement peu de choses à voir, surtout que nous avons déjà visité les 2 temples (Karnak et Luxor). Tout est concentré près de la rue de la Corniche qui longe le Nil. Ainsi, arrivés à l’hotel, on s’installe pour relire un peu sur la ville question de voir ce qu’il y a à visiter d’autre. La fatigue nous rattrape et on s’endort pour une sieste d’avant-midi. Ah les vacances, c’est épuisant!

Après notre sieste, on part à pied pour aller visiter le petit musée de la momification sur les berges du Nil. C’est finalement super petit, on fait le tour en 30 minutes, et ce en ayant pris notre temps…c’est assez high tech, impeccablement présenté, il n’y a juste pas beaucoup de stock en vitrine. C’est comme un guide sur la momification qui nous raconte un peu les étapes du nettoyage du corps, l’extraction des organes, assèchement et enrobage avec les bandelettes de résine avant l’enveloppement final pour ensuite les installer dans les tombeaux. On y découvre aussi quelques instruments utilisés lors du procédé…c’est assez archaïque, mais ça faisait la job. Il y avait 2 momies authentiques (ou pas?) qui étaient exposées dans leur cerceuil décoré. En plus, il y avait une momie d’un babouin qui était vraiment belle. Bien sûr, il y a quelques sarcophages en très bon état. Visite vite fait, ce n’est pas un gros coup de coeur, mais c’est un arrêt agréable à l’air climatisé!

Ensuite, on s’aventure dans la ville de Luxor à pied parmis les habitants. Curieusement, plus nous sommes avec eux, moins on se fait achaler…bref c’est qu’on est sorti des zones touristiques où on se sent comme des proies 🙂 Ca fait du bien d’être moins achalés, car on peut se faire offrir une bonne vingtaine de fois des services qu’on doit refuser à chaque fois…ils ne sont pas méchants, ils essaient juste de vivre, mais nous nous essayons d’être en vacances et de relaxer. Durant notre trajet, on rejoint la gare afin de prendre des informations pour notre bus du lendemain matin que nous prendrons pour Hurghada. Au total, 3 personnes nous aident à trouver la billeterie du bus….tous nous donnent une indication différente, mais grâce à chacun on s’approche de plus en plus avant d’arriver finalement au bon endroit. On nous informe que le bus part près de l’aéroport, soit à 30 minutes du centre-ville et qu’on doit prendre les billets directement dans le bus. Une chance que nous nous sommes informés avant sinon on aurait couru demain!

On retourne à l’hotel pour se baigner un peu dans la piscine sur le toit. On mange un petit casse croûte dans le resto de l’hotel sur le toit aussi. Nous avons la vue sur le Nil et sur la ville. C’est bizarre de voir tous les toits un peu plus bas qui sont là pour accumuler divers articles. D’ailleurs, on a vu un toit plat avec tout plein de chaises…bizarre! On y passe quelques heures avant de retourner en ville en fin d’après-midi pour se dégourdir et saisir encore un peu de l’atmosphère égyptienne. Une calèche s’arrête près de nous et le cocher nous offre une balade d’une heure pour 5 livres éqyptiennes (1$) incluant la visite des souks et du marché de chameaux. Marc-André a les yeux qui brillent et on accepte leur offre en reconfirmant le prix. Les 2 cochers parlent français et nous expliquent ce qui se passe et ce qu’on rencontre durant la balade.

Après avoir traversé le souk de légumes et d’épices (on se fait beaucoup moins achalé comme ça!), on s’arrête au marché touristique de 3 étages, dont au 1er étage il y a du papyrus, au 2e des bibelots de divers matériaux et du parfum et au 3e des tapis et du cotton égyptien. A chacun des étages, il y a entre 5 et 10 personnes assises qui nous attendent, mais heureusement 1 seul nous suit et discute avec nous dès qu’on ose s’arrêter quelques secondes devant une étagère. On s’en sort bien, sans rien acheter puisque nous n’avons pas de place dans nos bagages pour ça. De retour à la calèche, notre cocher nous dit que le marché de chameau est terminé…on se met à douter…y a-t-il vraiment eu un marché de chameau?

A peine quelques tours de roue plus tard, ils nous annoncent que le tour coûte 50 livres égyptiennes (10$). Non mais c’est 10 fois le prix initial!!!!! On argumente, ils nous disent que ça ne couvrait que le souk. On a eu beau faire tout ce qui nous avait été suggéré dans le livre touristique (soit s’assurer que le prix est pour la calèche et non par personne, on a validé tout ce que ça incluait ainsi que la durée), mais ils ne sont pas de parole et ils s’essaient. Ca doit être que beaucoup de touristes tombent dans le piège. Mais bon, on a tenu notre bout et n’avons payé que le 5 livres égyptiennes. On a quand même failli se faire arnaquer.

Maintenant, on en a assez, on regarde alors pour se trouver un petit restaurant sur le bord du Nil. Nous sommes sur une petite terrasse sur le bord de la promenade. Il n’y a pas beaucoup de restaurants et celui où on s’arrête a presque l’air fermé et nous sommes les seuls clients…un peu inquiétant, mais c’est le seul que nous ayions vu. Nos assiettes semblent arriver d’un autre restaurant, mais c’est bon. En fait, on découvrira plus tard que nous sommes dans la portion bar du restaurant et que là où les repas sont servis c’est un peu plus loin. L’endroit aurait été plus agréable, mais l’important c’est de bien manger.

Après le repas, on marche jusqu’à notre hotel qui n’est pas trop loin. Là c’est plus calme et on ne se fait pas achaler…heureusement, car ça fini bien la journée.

MAM et Brigitte

PS – aucune photo


One Response

  1. yvon Desgagné 17/10/2010 at 21:17 #

    Merci les amoureux xx

Leave a Reply