Chine (jour 3) Croisière jusqu’à Yangshuo, vélo et spectacle

Cet article a 1337 mots. Il vous faudra environ 4 minutes, 27 secondes pour le lire.

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Mercredi 3 août 2011: Un grand buffet avec plein de choix nous attend pour notre petit déjeuner. On retrouve plein de bonnes choses allant de fruits frais, du pain à griller, une omelette fait à notre goût devant nous par le chef, du yogourt et plusieurs autres bons mets. Bien rassasiés, nous sommes prêts pour cette première journée de visite officielle. On rejoint Léa et M Cho qui nous conduisent à la Rivière Li pour le départ de la croisière d’une durée de quatre heures.

Nous quittons Guilin qui est située dans le nord-est de la région autonome Shuang du Guangxi. La ville couvre 28’000 km carrés et compte près de 5 millions d’habitants. La région de Guilin est habitée par plusieurs minorités ethniques dont les Zhuang, Dong, Miao et Yao. Chacune a ses particularités et distinctions culturelles que nous détaillerons plus tard lors de notre visite de villages. Guilin est réputée pour quatre caractéristiques principales: verdure de ses monts, limpidité de ses eaux, la singularité de ses grottes et la beauté de ses roches.

La rivière Lijiang est le principal cours d’eau de cette région. Li signifie clair et limpide et jiang signifie rivière. Elle est longue de 437 km et le tronçon que nous naviguerons long de 83 km entre Guilin et Yangshuo. C’est un parcour très prisé et il y a plusieurs bateaux prêts pour le départ, tous bien remplis de touristes. Sur notre bateau, nous étions tout près de 100 personnes sur le pont inférieur avec une place assignée pour le repas de midi, mais pouvions aller à notre guise sur le pont supérieur pour admirer le paysage sublime. D’ailleurs, nous avons passer presque tout le temps à l’extérieur où nous avions une meilleure vue et avons eu droit à un beau coup de soleil là où nous n’avions pas mis de crème solaire.

Tout au long de la croisière, nous avons pu admirer les quatre caractéristiques de la région de Guilin. L’eau de la rivière est peu profond et grâce à sa limpidité, nous voyions clairement le fond. Ensuite, nous étions entouré de montagnes avec des formes particulières et chacune porte un nom. D’ailleurs, on nous a dit de faire aller notre imagination chinoise puisque chaque montagne porte le nom soit de sa forme ou d’une gravure. Par exemple, il y a la colline de la couronne de l’empereur, colline aux neufs chevaux, colline aux cinq doigts, celle des oreilles de chat….Ce n’est pas toujours évident de trouver les correspondances, il faut beaucoup d’imagination! Aussi, nous avons vu la grotte de la couronne située au pied de la colline du même nom. A Guilin, il n’y a pas de colline sans grotte, pas de grotte sans une vue singulière et il y a plusieurs célèbres grottes dont une que nous visiterons demain.

On navigue doucement sur la Li, notre guide vient nous montrer à quelques reprises les points de vue importants et nous indiquer les diverses collines qu’il ne faut pas manquer….heureusement qu’elle est là pour nous les montrer. Vient l’heure du repas et là les plats arrivent les uns après les autres sur notre table jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de place. C’est un vrai buffet à partager sur notre table de six personnes. Il y a de la diversité, autant de viande, de poisson que de légumes et c’est bien bon. On nous a offert la liqueur de serpent qu’on s’est empressé de refuser gentiment…..oui oui, il y avait bel et bien des serpents dans la carafe!

Outre les grands bateaux de croisière, il y a des tonnes de petits bateaux en bambou qui vont dans tous les sens. En fait, ce sont de petits taxis qui naviguent sur la partie la plus intéressante de la rivière Li ou bateau de pêcheurs. Ils sont typiques de la région, fait en bambou originalement, mais maintenant ce sont de gros tuyaux de plastic qui les ont remplacé puisque c’est plus résistant. Ils ont de petits moteurs et les passagers bien assis sur des bancs à l’abri du soleil sous le toit. Il y a plusieurs animaux sur les berges, principalement des buffles et oiseaux dont des cormorans ainsi que des locaux qui s’affairaient à leurs tâches quotidiennes tel que faire la lessive et ramasser des escargots.

[Photos de Chine (jour 3) Yangshuo croisière]

Arrivés à Yangshuo, nous descendons sur la terre ferme et traversons la rue piétonne bordée de boutiques pour se rendre jusqu’à notre hôtel. Sur cette rue commerçante, l’atmosphère est très animée. C’est la ville la plus touristique de la région puisque c’est mignon et que le terminus des croisières. Nous prenons une petite pause avant de partir à vélo avec notre guide. Nous partons pour deux heures et nous aurons l’occasion de pédaler dans les campagnes de Yangshuo. Il y a des rizières sur les bords de la route et on s’arrête même pour voir une dame récolter les jeunes poussent. En fait, elle replantera ces pousses dans une autre parcelle pour la culture. Ici, ils font deux récoltes de riz par année et en ce moment, ils terminent la première. Demain, nous visiterons des rizières et en apprendrons davantage sur le processus. On est passé sur deux digues d’une petite rivière qui était fort achalandée par des petits bateaux avant de revenir sur nos pas et rejoindre le village.

[Photos de Chine (jour 3) Yangshuo vélo et ville]

Nous retournons sur la rue piétonne pour trouver un petit restaurant typique. Nous évitons les restaurants qui offrent de la cuisine internationale afin de découvrir les spécialités locales. Notre choix arrêté nous nous installons et dégustons un poulet sishuan, un boeuf au curi et un riz frit au poulet….c’est tout à fait délicieux, juste assez relevé. Il est maintenant l’heure de se rendre à notre soirée spectacle Impression Sanjie Liu. C’est en l’honneur d’une jeune femme qui a fait savoir, par les paroles de ses chansons, le mécontentement de son peuple et lorsque le gouvernement (ou équivalent) l’a entendu ont voulu la sanctionner. Elle s’est sauvée juste à temps et une famille de pêcheurs l’ont recueilli et caché jusqu’à ce qu’elle tombe amoureuse et se mari avec leur fils.

Le spectacle est en plein air avec comme fond la rivière et les collines. En fait, la scène principale se joue sur l’eau avec plus de 600 acteurs sur une superficie de près de 2km carrés. Il y a un jeu de lumière incroyable….même les collines au fond sont éclairées individuellement. Le spectacle est une production de celui qui a fait le spectacle des jeux olympiques de 2008 et on ressent vraiment la mise en scène grandiose. Même si on ne comprend pas toute l’histoire qui se déroule sous nos yeux, on est éblouis par les différents tableaux tous plus impressionnants les uns que les autres. Les acteurs arrivent de partout, naviguent sur l’eau, les costumes sont magniques et tout est bien orchestré malgré le nombre d’acteurs. Nous sommes 2’500 spectateurs dans les estrades et il y a une représentation à tous les soirs et même deux durant les périodes de grande affluence touristique. Nous avons adoré notre soirée et en sommes ravis. C’est tous émerveillés que nous rentrons se coucher.

[Photos de Chine (jour 3) Yangshuo spectacle]
Brigitte


No reviews yet.

Leave a Reply