Chine (jour 6) Kunming – Forêt de pierres, Temple d’or, lac de Jade

Cet article a 1577 mots. Il vous faudra environ 5 minutes, 15 secondes pour le lire.

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Samedi 6 août 2011: Ce matin le petit déjeuner n’est pas à notre goût, du moins c’est un repas typique chinois et ça manque de variété. Ainsi, nous avons des nouilles dans un bouillon, des petits pains et un oeuf dur comme petit déjeuner. Toutefois, ça remplit notre estomac et on peut rejoindre notre guide pour 8h. On part plus tôt qu’à l’habitude puisque la forêt de pierres à Shilin est à 100km de Kunming.

Nous sommes maintenant dans la province du Yunnan qui couvre 394’000 km carrés à une altitude moyenne de 2’000 mètres et compte 42 millions d’habitants et Kunming en est le chef-lieu. Nous resterons dans cette province située au sud ouest de la Chine pour les prochains jours tout en découvrant quelques villes, dont Kunming, Dali et Lijiang. Comme mentionné plus tôt,Kunming est la capitale de la province du Yunnan et est une très grande ville avec près de 5 millions d’habitants. Avec une température moyenne de 15 degrés celcius par an, elle est nommée la ville de l’éternel printemps. Ce matin, le soleil est de retour ainsi que la bonne chaleur, sans être aussi chaud et humide que les précédents jours à Guilin.

Sur le chemin pour se rendre à la forêt de pierres, nous nous arrêtons dans un village de minorité Yi. Notre guide Olivier nous explique que nous ne verrons pas les gens habillés de leur costume traditionnel ici puisqu’ils ne les portent presque plus depuis la révolution qui a duré environ vingt ans. Durant cette période, ils devaient porter l’habillement militaire et les traditions de couture et broderie pour préparer les habits traditionnels s’est quelque peu perdue avec les années. Cette situation est plus marquée puisque le petit village est près de grandes villes, mais les villages qui sont plus en région portent encore les costumes. Toutefois, nous aurons l’occasion de voir quelques costumes de la minorité Yi au parc de la forêt de pierres puisque les guides en sont vêtus.

Dès nos premiers pas dans le village, on peut apercevoir les maisons typiques fabriquées avec de la boue et de la paille. Puisqu’ils construisent les maisons en commençant par les murs et ensuite le toit, elles sont plus fragiles que s’ils avaient fait une charpente, le toit et ensuite les murs. Ainsi, les fenêtres sont petites voire minuscules et l’intérieur des maisons sont alors très sombres. Nous sommes passés par le petit marché local où viande, fruits et légumes, épices, babioles et autres produits sont vendus par les quelques habitants du village. On circule à travers les maisons, un temple qui est maintenant l’école et même le cimetière non entretenu. Au loin sur la colline voisine, on voit la pagode érigée afin de protéger le village des mauvais esprits et démons.

[Photos de Chine (jour 6) Kunming – village de minorité Yi]

Nous reprenons un peu la route avant d’arriver à la forêt de pierres à Shilin classée Patrimoine Mondial par l’UNESCO. En fait, il y a trois types de forêts de pierres, celle des pierres blanches, celle des champignons (petites pierres basses) et celle des pierres noires (pierres volcaniques). Nous visiterons celle des pierres blanches qui est plus grande et plus belle. En fait, on nomme l’endroit forêt de pierres parce que les pierres sont élancées verticalement et sont rapprochées les unes des autres et donne l’effet d’une forêt. On nous a expliqué que la forêt a été créé il y a des millions d’années lorsque les pierres tectoniques de la Chine et de l’Inde se sont rencontrées. A l’époque, cet endroit était en fait une mer et lorsque l’eau s’est retirée, les pierres sont restées debout. Il y a plusieurs formes en fonction de l’érosion par l’eau. A quelques endroits, il y a des fossiles de coquillages ou de poissons.

On se promène à travers les pierres sur un sentier bien aménagé. Sur une petite colline, nous avons une vue splendide sur le site et c’est la que le terme forêt de pierre prend tout son sens. A certains endroits, nous sommes seuls tandis que d’autres il y a une foule incroyable de Chinois en vacances. On se fait bousculer un peu, mais heureusement que nous sommes principalement sur des sentiers loin des foules. C’est vraiment bien aménagé et il y a même un passage sur l’eau qui serpente entre les rochers. A certains endroits, Olivier nous montre diverses formes tel qu’un éléphant, une grosse tortue, deux oiseaux formés par les pierres. Souvent, nous sommes tout en bas et on se sent minuscule à côté de ses grandes pierres qui s’élancent vers le ciel. Nous avons fait une partie seulement du site pendant deux heures, mais on aurait pu facilement y passer la journée puisqu’il y a beaucoup de sentiers à visiter. Toutefois, nous avons vu l’essentiel et bien saisi l’effet de la forêt.

[Photos de Chine (jour 6) Kunming – forêt de pierre]

Nous faisons notre entrée dans le site de la zone paysagère du temple d’Or érigé pour les Taoïstes situé sur le mont du Phénix chantant. Le pavillon principal a été construit sous les Ming en 1602 et 200 tonnes de cuivre furent utilisés pour mouler les éléments constituants ce qui en fait la plus grande construction de cuivre en Chine. A l’époque, le temple était recouvert de feuilles d’or, ce qui lui a valu son nom, mais avec la pollution il est maintenant tout noir.

Notre guide en a profité pour identifier les principales différences entre le Bouddhisme et le Taoïsme. Le Bouddhisme est la principale religion de Chine et les croyances sont basées sur le fait que la vie sur terre n’est pas bonne avec la guerre, la maladie, la séparation et la mort ce qui favorise le but ultime d’aller dans l’autre monde meilleur, le nirvana. Au contraire, les Taoïstes croient que la vie sur terre est agréable, positive et que nous devons tenter de vivre le plus longtemps possible pour en profiter. A l’époque, les empereurs, les gouverneurs, l’aristocratie et les riches étaient principalement Taoïste tandis que les paysans étaient Bouddhistes. Aujourd’hui, le Taoïsme est presque disparu. Ainsi, notre visite s’est concentrée sur le pavillon de cuivre avec les cours intérieures bien aménagées, avec de l’eau un peu partout sous forme de bassin ou de petite chute. Les Taoïstes aiment bien la nature et le fait de travailler la terre et sur les bonzai favorise la méditation et rend leur environnement plus joli.

[Photos de Chine (jour 6) Kunming – Temple d’or]

De retour en ville, notre guide nous choisi un restaurant typique où nous prenons notre diner. Ensuite, on s’en va au lac de Jade, un lieu très prisé par les Chinois, surtout la fin de semaine, pour se rencontrer, danser et chanter. C’est une vraie cacophonie puisque chaque petit groupe est près de l’autre et leur musique se mêle. Toutefois, l’ambiance est vraiment festive et on ressent leur joie de vivre. Tout le monde participe à sa façon, tant en étant spectateur que participant. Outre cette belle ambiance, le site est très joli avec les sentiers qui entrecoupent les divers bassins et rivières. Sur l’eau, l’activité ne manque pas non plus avec les bateaux et pédalos qui y circulent.

[Photos de Chine (jour 6) Kunming – Lac de jade]

On termine la journée au marché des fleurs et des oiseaux où il n’y a presque plus de marchands de fleurs ni d’oiseau, mais principalement des vendeurs de babioles et beaucoup de kiosques d’animaux à vendre. Il y a des cages remplies de petits canards, poussins, chats, chiens, tortues, lapins, bref un choix immense pour les intéressés. On a bifurqué dans une ruelle pour voir les anciennes maisons et on a eu l’occasion d’assister à un opéra amateur dans une cour intérieure. Quelques minutes suffisent, nos oreilles ne peuvent en supporter davantage.

[Photos de Chine (jour 6) Kunming – marché des oiseaux et fleurs]

De retour à l’hôtel, on fait une sieste avant de retourner dans la ville pour trouver une station internet et un restaurant. Aucun succès pour un café internet, mais nous avons eu l’occasion de traverser deux grands boulevards sans se faire écraser. Ca a l’air bizarre comme ça, mais traverser une rue est ici périlleux même si c’est notre tour. En fait, les voitures n’arrêtent pas et il faut se faufiler entre elles. Au restaurant, le menu ne contient aucun mot anglais, mais heureusement qu’il y a des photos. Aussi, on se sert des mots traduits par notre guide (poulet, boeuf, porc, riz, légumes, poisson…) pour valider les photos et mieux choisir. Le repas était correct et nous avons mangé à notre faim pour seulement 40 yuan (à peine 7$).

Brigitte


3 Responses

  1. Julie 17/09/2013 at 11:10 #

    Oh le marché des fleurs et des oiseaux! j’ai adoré y flâner, aller me balader dans le parc du lac d’émeraude, c’est une ville vraiment incroyable et votre article me rappelle d’excellent souvenirs! merci! 🙂

  2. Once 02/03/2015 at 11:42 #

    Je n’ai pas encore lu tous vos articles, mais j’aimerais savoir s’il est assez facile d’aller à Shaxi en bus. J’ai constaté en faisant des recherches des changements à Jianchuan, et des attentes de minibus. Voyageant seule, j’évite les transports hasardeux et les attentes en zone isolée, mais passer par ce village me tente bien. Merci pour votre réponse.

  3. menardmam 02/03/2015 at 20:03 #

    Bonjour,
    Nous avons fait affaire avec une agence de voyages qui a organisé tous nos déplacements ainsi que les voyages en autobus. Nous n’avions aucun transfert à effectuer, tous les voyagements étaient directs. N’ayant donc pas fait nous-mêmes les recherches pour les déplacements, je ne suis pas en mesure de fournir la réponse à vos questions.
    Bon voyage

Leave a Reply