Chine (jour 26) Hangzhou

Cet article a 1237 mots. Il vous faudra environ 4 minutes, 7 secondes pour le lire.

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Vendredi 26 août 2011: Nous accompagnons Amélie dans un voyage d’affaire à Hangzhou où elle rencontrera un fournisseur. Elle s’en va dans une petite ville à 45 minutes de train rapide (350 km/hr) et c’est très joli, alors pendant qu’elle parlera affaire, nous ferons nos touristes dans la ville. Le train file à toute allure et c’est presque en un clin d’oeil que nous atteignons notre destination. On nous conduit chez le fournisseur et malgré qu’il soit encore tôt, on va diner avec lui, question d’avoir l’après-midi libre pour travailler ou visiter.

Nous allons dans un grand restaurant à deux pas de ses bureaux, mais il se fait un plaisir de nous y conduire lui-même dans sa Porsche Cayennes! Une succession de plats arrivent sur la table, il se fait un honneur de nous recevoir selon les standards chinois. En fait, que ce soit pour un repas d’affaires ou entre amis, celui qui invite veut épater la galerie et montrer qu’il est soit riche, attentionné, que l’autre est important….. en commandant plein de plats. Évidemment, il y a deux, même trois fois trop de nourriture, mais les invités ont un buffet devant eux. Ainsi, nous avons très bien mangé, les plats étaient bons et goûteux, tout particulièrement la soupe de canard était un délice.

De retour au bureau, le fournisseur d’Amélie nous a planifié notre escapade dans la ville. Il a d’ailleurs mobilisé son chauffeur et une traductrice pour nous accompagner durant notre visite… très gentille attention de sa part! On laisse Amélie et Ben travailler et nous partons à la découverte de cette ville qu’ils surnomment “paradis terrestre” dans notre livre. Ils ne sont pas guides, mais ils connaissent bien la ville. On se dirige alors au lac de l’Ouest puisqu’il y a plusieurs choses à y visiter.

On prend des billets pour prendre un bateau qui nous amène sur la petite île Santan Yinyue. En fait, c’est la plus grande des trois îles du lac de l’Ouest. Sur l’île, il y a des sentiers qui la serpentent et plusieurs plans d’eau. La curiosité principale est constituée des trois stupas en pierre d’une hauteur de 2 mètres chacune et érigée dans le lac. Dans la partie sphérique de la stoupa, il y a cinq trous et lorsque la nuit tombe, s’il y a la lune qui éclaire, on dit que le reflet de la lune, des lampes et des stoupas donnent un spectacle magnifique. A nos yeux, ce ne sont que trois poteaux plantés en triangle dans l’eau. Toutefois, la marche dans l’île est agréable et reposante, il y a tout ici de ce que nous aimons de la nature: l’eau, la verdure et le calme.

Nous reprenons le bateau pour se rendre à l’autre extrémité du lac où nous visitons le temple Yue Fei. Contrairement aux temples que nous avons visités jusqu’à présent qui étaient tous religieux, celui-ci fut érigé en l’honneur d’un homme loyal envers la Chine. Ils ont fait ce lieu pour le remercier, mais aussi pour montrer à la population tout ce qu’il a fait pour la Chine. Dans les faits, l’architecture des bâtisses, autant intérieur qu’extérieur, est très semblable aux autres temples. Par contre, on remarque plus de verdure ici puisqu’il y a des parcs entre les bâtiments et même un bassin avec poissons rouges. Il y a une grande salle avec sa statue imposante. Enfin, sa tombe particulière est disposée dans le jardin. En fait, c’est une grande butte de terre qui fait office de tombeau. Une fois la visite terminée, on retourne sur les rives du lac de l’Ouest.

Puisque nous sommes à l’autre extrémité du lac, il nous faut revenir au point de départ. Pour se faire, les Chinois ont construit une grande allée qui traverse le lac avec des ponts à quelques endroits pour laisser passer les petits bateaux. C’est un lac artificiel, alors ils l’ont fait à leur goût! On marche donc sur l’allée bien heureux que le beau temps ait été de la partie et que la pluie n’ait pas écouté les prévisions météorologiques qui annonçaient même des orages. Ici, on profite bien de notre interprète qui nous accompagne puisque nous manquerions bien des choses. Elle nous montre le Pont Brisé sous neige (Duanqiao cangxue). On dit que le pont brisé a été nommé ainsi à cause de la rupture de la digue ici. Aussi, ce pont marque la ligne de démarcation entre le lac extérieur et le lac intérieur. Ils disent que l’hiver lorsqu’il neige, c’est le meilleur endroit pour admirer le lac de l’Ouest.

Il y a plusieurs petits embranchements et notre interprète nous permet de ne pas se perdre. Elle semble être inquiète par le temps, mais on lui demande à chaque embranchement ce qu’il y a à voir par là et on insiste pour aller voir puisque, selon nous, nous avons amplement le temps de visiter encore….il reste quand même plus d’une heure et nous ne sommes pas à une heure de marche de la voiture. Heureusement que Marc-André à fait toutes ses demandes puisque nous sommes arrivés pile poil à l’heure à l’auto. Lors de notre promenade, nous avons marché dans des sentiers entre les bambous, vu des bassins de poissons rouges, marché sur le pont des carpes rouges qui ouvraient très grand leur bouche pour avaler l’eau, marché sur des galeries qui longent l’eau et vu plein de beaux paysages. Ça fait très changement des sites touristiques que nous avons vus et ça tombe bien dans le programme puisque nous avions besoin de changement.

[Photos de Chine (jour 26) Hangzhou – Lac de l’ouest]

On se dirige vers la pagode avec une vue sur le lac de l’Ouest. Nous empruntons deux escaliers roulants, à l’extérieur pour atteindre la base de la pagode….ah ces Chinois, rien ne les arrête! La pagode originale a été détruite lors de la révolution, mais a été reconstruite par dessus avec des matériaux plus solides. On voit encore les vestiges de la base qui ont été conservés pour souvenir. On fait donc l’ascension de quelques étages dans un ascenseur avant de poursuivre par les escaliers. De là haut, on a une vue sur le lac, mais aussi sur les hauts buildings de la ville.

Accompagnés de notre chauffeur et de notre interprète, on se dirige à la gare pour reprendre le train et retourner à Shanghai. On retrouve Amélie dans le train qui a couru avec des échantillons, ses sacs et une grosse boite de raisins que son fournisseur lui a donnée. Nous mangerons des raisins pour les prochains jours tellement il y en a! De retour à la maison, nous avons commandé de la pizza chez Fred, un Français qui a ouvert une pizzeria dans la résidence. Encore une fois, nous passons une excellente soirée avec nos hôtes.

[Photos de Chine (jour 26) Hangzhou – Pagode]

Brigitte


No reviews yet.

Leave a Reply