Tessin (Suisse italienne) (jour 1) Locarno

Cet article a 986 mots. Il vous faudra environ 3 minutes, 17 secondes pour le lire.

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Vendredi 8 avril 2011: Notre défi de visiter plus en profondeur la Suisse se poursuit et c’est dans le Tessin (la partie italienne de la Suisse) que nous passerons la fin de semaine. C’est la première fois que nous irons dans le Tessin, un canton italophone situé au centre-sud de la Suisse, ce n’est pas la porte d’à côté et on part dès le vendredi soir pour bien profiter des 2 jours sur place. On a près de 6h de train à faire avec trois changements pour se rendre à Locarno, un petit village qui nous a été recommandé. Locarno est située à l’extrémité nord du lac majeur (lago Maggiore) et est la vielle la plus ensoleiller de Suisse.

On est parti à 5:00, ce qui nous a permis de voyager à la clarté, ce qui est plus agréable qu’un train de nuit. Le voyage  fut parfait, les trains à l’heure et plutôt confortables même pour la deuxième classe. On arrive à Locarno vers 10:15, petit coup de GPS pour trouver l’hôtel rapidement. Il est super bien situé à 10 minutes de marche de la gare et sur la grande place piétonne avec ses terrasses et plein de gens dehors.

On ne se fait pas prier pour aller se coucher, mais il y a de l’animation dehors, de la musique, les gens chantent et jouent même du piano. Les bouchons sont toujours dans notre “baise-en-ville” (trousse de toilette), ce qui nous permet de passer un nuit complète malgré le tapage. C’est un des inconvénients d’être en plein centre-ville, mais aussi c’est intéressant d’avoir l’animation, les boutiques et les resto.

On est super gâtés côté température, il fait entre 18-20 degrés tous les jours, plein soleil. Ici c’est encore mieux, ils annoncent 28-30 degrés pour la fin de semaine (oui oui, les chiffres sont bons!)… et on est au mois d’avril. En avril ne te découvre pas d’un fil, mais de ce temps-ci on est en short, camisole et la crème solaire est déjà entamée et essentielle.

Samedi 9 avril 2011: Après un super bon petit déjeuner complet, tellement complet que l’on n’a même pas goûter à tout, on se reprendra demain. Donc rassasiés, on va à la gare pour avoir les informations afin de se rendre à Lavertezzo (536m d’altitude) pour un petit hicking vers Locarno. Une marche que j’avais estimé à 4h, qui nous a pris 6 parce que j’avais sous-évalué le distance et surévalué sur notre vitesse de marche!

On saute dans le car postal qui nous amène au village de Lavertezzo plus connu pour son pont à double arches datant du 17 e siècle (ponte dei salti) qui traverse une petite rivière. Toujours dans un très bon état, on l’utilise encore aujourd’hui. Après 1 ou 2 aller-retour pour les photos et les séquences vidéos près du pont, il est déjà 11:30… il est temps de partir finalement pour notre retour à pied vers Locarno. Le départ se fait dans la forêt, parmi les maisons de pierre. Oui ici les maisons sont faites TOTALEMENT de pierre, autant les murs et que le toit. C’est peut-être pour cela qu’elles sont encore debout et habitables aujourd’hui, il y en avait même quelques une à vendre.

Durant toute la journée, on alterne entre sentier boisé et plaine toujours en légère montée. On est parti à 500 mètres d’altitude avant d’atteindre une étape intermédiaire à 800 mètres et notre montée finale pour atteindre les 1’100 mètres avec vue sur le lac majeur. C’est toujours aussi surprenant à pareille altitude et loin de tout, un resto avec un bar et 7-8 personnes attablées autour d’un rafraichissement et ce, au milieu de nulle part.

Il a fait chaud, très chaud toute la journée. Heureusement que l’on a fait le plein à la source d’eau fraîche au premier tiers du parcours, car après il n’y avait plus d’autre source. On a fini le trajet, nos gourdes vides (on a bu un total 5 litres d’eau!). On a bien bu et marché, ce fut assez facile, mais un peu long, ce soir nos jambes nous font souffrir. Notre projet de départ était d’aller jusqu’à Locarno pour rejoindre notre village, mais on serait arrivés trop tard, presque juste pour souper, on a donc bifurqué direction le village de Contrat où l’on a pris le bus local pour retour sans difficulté à Locarno. On a donc marché de 11:30 à 5:15 incluant la pause diner d’une demi heure pour une distance d’environ 15-20 km. Ce fut assez long pour notre vrai début de saison, mais il faut continuer à s’endurcir pour nos 12 jours consécutifs qui s’en viennent à grande vitesse (Ile de la Réunion à la fin juin). D’ici là, on va au gym 3-4 fois par semaine et en plus des rando et/ou vélo le week-end.

Après une douche bien méritée dans notre hôtel, on part à la découverte de la vieille ville, mais il est déjà tard et notre ventre crie famine. On inspecte le menu des différents resto le long du lac et on se décide pour un typique Suisse Italien, ce soir on mange des pâtes. Le repas fut excellent et c’est plein comme un boudin que l’on refait le petit 10 minutes de marche pour aller se coucher, vers 10:00h car demain on visite Ascona, petit village de 5’000 habitants tout près le Locarno, sur les rives du même lac.

MAM

[Photos de Locarno]
[Photos de la randonnée Lavertezzo-Locarno]


No reviews yet.

Leave a Reply