Magasinage (samedi) et vélo à Hermance (dimanche)

Cet article a 757 mots. Il vous faudra environ 2 minutes, 31 secondes pour le lire.

Samedi 18 et dimanche 19 avril 2009. Même si les températures se sont refroidies, car il fait 12-15 degrés ce n’est pas un bonne raison de rester à ne rien faire. De plus, notre projet de 4 jours à vélo en tour semi-organisé approche à grande vitesse (21-24 mai). Donc, on a fait 2 randonnées ce week-end, une journée au soleil et l’autre sous les nuages, mais pas de pluie. Oui on vous parle de pluie, car météo Suisse annonçait 3 jours d’orage, pas juste de la pluie mais le gros kit, donc quand on a vu le soleil on s’est dit qu’il faut en profiter avant que ça “tombe”. Eh bien, il n’y a jamais eu une goutte de pluie, c’est donc que la météo en Suisse ou au Québec, c’est quand même n’importe quoi.

Bien sûr, on n’a pas fait que du vélo. On a débuté notre journée de samedi par du magasinage. Je déteste les magasins et Brigitte presque autant que moi, mais elle n’avait plus rien à se mettre pour travailler et ça faisait deux semaines qu’elle allait travailler toute nue. Bon ce n’est pas que ses collèges se plaignaient, mais c’est quand même frisquet.

Donc, c’est 2-3 heures très fructueuses de magasinage dans un super grand magasin sur LA rue des magasins de Genève où l’on a TOUT trouvé. YE, j’ai trouvé un magasin que j’aime! En fait, on a trouvé 5 beaux top-chandails qui font plus été. Après n’avoir même pas dépassé le budget fixé. J’ai pris des photos de la séance d’esseyage pour vous montrer sa nouvelle garde-robe. Moi, je suis arrêté voir ma lentille chez le magasin de photo, elle est toujours là et m’attend sagement dans la vitrine, il parrait qu’elle ne pleure pas trop! Ensuite, retour à la maison pour la ride de vélo.

Samedi, c’est direction Lausanne, en fait notre but c’est Nyon, à 22 km de la maison. Un route que l’on connait bien, plutôt facile et qui se termine sur une plage en béton. Ca nous fait une petite place pour manger notre casse-croûte en écoutant le bruit des vagues du lac Léman. Une petite ride de 44 km en 2 heures, vite fait bien fait. Douche, manger de la bonne lasagne (avec de la béchamelle!) mmmm trop bon comme dirait François!

Le dimanche, c’est totalement de l’autre côté du lac que l’on va rouler. C’est plus pentu, mais la vue est nettement plus belle. Il fait froid, surtout à cause du vent, et on est habillé en long. Les côtes nous font la vie dur et j’ai déjà mal au cul. En fait, c’est vraiment ce qui est le plus difficile du vélo, ce renforcir le cul. Les jambes ça va, mais c’est zéro ergonomique un banc de vélo. C’est pourquoi à chaque fois, je cherche et je lis sur internet sur les vélos de type recumbent c-a-d un vélo assis au ras du sol. Il y a des points positifs et négatifs comme dans toutes choses, mais au moins c’est confortable.

Donc, on s’est rendu de Genève à Hermance, un petit village à la frontière de la France. On s’est arrêter dans le petit port toujours sur les rives du lac Léman: 2 heures, 37 km, mais ça semblait plus long! La force de Marc-André, c’est les sprint tandis que la force de Brigitte, c’est la constance……donc le sprint de Marc-André motive Brigitte à avancer dans les moments difficile et la constance de Brigitte calme Marc-André pour qu’il puisse toffer la ride au complet 🙂

En “chillant” sur le bord du lac, on s’est dit qu’on allait se louer un bateau moteur pour aller faire le tour de “notre” lac, ca sera pour un post prochain, car les bateaux à louer ne sont pas encore sortis.

C’est donc une fin de semaine remplie, sans grand voyage, mais qui fait que l’on se couche un peu fatigués, mais content d’avoir sorti nos grosses fesses dehors. Comme dirait Marc-André, une fin de semaine à ne rien faire…mais quand on y pense bien, elle était bien remplie!

[photo du vélo et de l’esseyage]


One Response

  1. yvon 25/04/2009 at 03:17 #

    SUPER BELLE PHOTOS MERCI BEAUCOUP XX

Leave a Reply