Ste-Rose en blanc 2013

Cet article a 831 mots. Il vous faudra environ 2 minutes, 46 secondes pour le lire.

Samedi – Dimanche 9-10 février 2013 : Nous sommes choyés à Ste-Rose parce que nous avons une vie communautaire riche en activités. En cette période de l’année, c’est l’hiver qui est célébré avec plusieurs activités variées pour nous faire sortir de chez soi et bien s’amuser. Toutes les activités sont rassemblées derrière l’église et sont gratuites.

Le samedi après-midi est fabuleux et on ne peut faire autrement que de sortir dehors et profiter de la magnifique journée. Je pars donc accompagnée des filles, Megan, Raphaelle et Justine. C’est une musique festive de cornemuse et tambour qui nous accueille bien avant qu’on arrive aux installations. Une fois sur place, il y a plein de monde, nous ne sommes pas seules au rendez-vous, ce qui ajoute une touche de fête!

Il y a tellement de choses à voir que les filles ne savent pas par où commencer. Elles se laissent tenter par le labyrinthe et le fort de neige où elles s’aventurent et s’amusent. Vraiment, c’est super bien fait, solide, sécuritaire et très beau en plus. Les quatre faces du labyrinthe sont ornées de sculptures d’igloo ou tente, ce qui ajoute à la beauté de l’ensemble.

Nous avons fait un tour des installations et avons découvert un sentier de glace pour le patin, une patinoire pour le curling, un circuit de kart à pédales. Cette activité nous intéressait, mais il y avait trop monde et on a décidé de revenir le lendemain. Megan a remarqué la tyrolienne et a voulu y aller. Nous avons attendu patiemment en ligne jusqu’à son tour où on lui a enfilé un harnais et mis un casque de protection avant qu’elle monte les escaliers pour l’amener sur la plate-forme quelques mètres plus haut. En quelques secondes, elle a franchi la distance suspendue à la corde pendant que je prenais des photos d’elle en descente.

En soirée, nous avons assisté au spectacle d’Ima à l’église de Ste-Rose. Il s’en est fallu de peu pour que nous n’ayons pas de banc, mais comme la chance est avec nous, nous avons eu un banc pour installer toute notre marmaille. Le spectacle est fidèle à Ima tel que nous la connaissons. Elle reprend des chansons connues alors on peut facilement chanter avec elle. L’ambiance était agréable et la foule s’est levée à quelques reprises pour se déhancher au rythme rock des chansons.

Le lendemain, nous revenons avec Marc-André pour profiter du reste des activités. En passant devant les karts à pédales, on profite que la file ne soit pas trop longue pour faire un tour. Megan est assez grande pour atteindre le pédalier, alors elle part en solo tandis que je traine Raphaelle dans une remorque. Ensuite, les filles sont retournées dans le labyrinthe avant de s’installer à une table à pic-nic pour faire leur propre sculpture sur neige. On leur a remis un bloc de neige et elles ont décidé de sculpter une étoile et un fort. Elles ont utilisé les divers outils mis à leur disposition, ce fut une belle expérience…il faut y aller doucement, sinon ça casse! Une fois leur oeuvre terminée, on la fixe au mur de neige grâce à l’eau chaude qui fait une fusion entre les deux pièces de neige.

On continue notre journée en allant marcher sur le sentier sur la rivière gelée, là où sont les petites cabanes colorées de pêche sur glace. Le sentier en boucle nous mène jusqu’à l’île que nous traversons d’une extrémité à l’autre avant de revenir sur les berges. C’est à ce moment là qu’on aperçoit les chiens de traineau avec la longue file d’attente. Pour ceux qui n’en ont jamais fait, ça peut valoir la peine d’attendre, sachant que le tour ne dure que 2-3 minutes.

Juste à côté, il y a des glissades bien balisées où les gens s’en donnent à coeur joie de glisser à toute vitesse sur leur crazy carpet! En face, deux igloos qu’on peut visiter sont montés pour l’occasion. On suit le sentier de glace pour rejoindre l’église où la carriole trainée par des chevaux commence son trajet. On arrive presque en même temps que la carriole, mais nous devons attendre le prochain voyage. Toutefois, nous sautons notre tour puisque c’est l’heure du boire de Justine et décidons alors de rentrer à la maison…..heureusement parce que la carriole avançait tellement lentement qu’on allait au même rythme qu’elle à pied.

Nous avons déjà hâte à l’an prochain pour revivre cette belle grande fête de l’hiver.

Brigitte

[Photos de Ste-Rose en blanc 2013]

[Vidéo de Ste-Rose en blanc 2013, 2:23 minutes]


One Response

  1. yvon et Lyne 17/02/2013 at 11:10 #

    Merci, on déménage à Ste-Rose.

Leave a Reply