Grèce (jour 17) Delos

Cet article a 1254 mots. Il vous faudra environ 4 minutes, 10 secondes pour le lire.

Mercredi 12 juin 2013 : Nous avons fait tout le tour de ce que nous pouvons voir à Mykonos, c’est-à-dire que nous avons passé et repassé dans la plupart des ruelles et sur le bord du vieux port. Nous avons encore toute la journée sur l’île en plus de demain matin, alors on a plein de temps libre devant nous. On a eu la chance de rencontrer un couple de Français lors d’une randonnée sur l’île de Naxos qui nous a fortement suggéré d’aller visiter l’île de Délos. Voilà ce que nous ferons aujourd’hui!

Délos est une minuscule île à une trentaine de minutes en bateau de Mykonos et c’est un des sites archéologiques les plus importants de la Méditerranée. L’île n’étant habitée que par les archéologues et gardiens, il n’y a aucune accommodation pour les touristes autre que le site archéologique. Ainsi, on ne peut accéder à l’île que le matin par les bateaux de 9 h, 10 h ou celui de 11 h et revenir avec les bateaux de midi, 13 h 30 ou au plus tard avec celui de 15 h au coût de 17 euro par personne pour l’aller-retour, plus 5 euro pour le prix d’entrée payé sur place. Nous avons pris le bateau de 10 h et sommes revenus avec le dernier, ce qui nous a laissé amplement le temps de visiter le site.

En arrivant sur l’île, des tours guidés d’une heure nous sont proposés. Nous choisissons de payer le supplément de 10 euro par personne afin de bénéficier des informations précieuses sur le site, sans quoi nous ne verrons que des ruines sans trop d’intérêt. Ce fut une excellente idée et nous la recommandons à tous ceux qui voudront visiter Délos, à moins que vous ayez un livre bien détaillé qui vous mène pas à pas à travers tous les monuments, mais ça ne remplace pas un guide.

Le site est immense et plusieurs vestiges ont été découverts par les archéologues depuis 1873. Délos a été une ville cosmopolite, un port commercial et abrite une centaine de sanctuaires dont le plus illustre est consacré à Apollon, car l’île est son lieu de naissance selon la mythologie grecque.

Dès notre arrivée, on peut constater que plusieurs fondations et murs de maisons sont encore bien préservés. Au rez-de-chaussée, les commerces étaient installés tandis qu’au deuxième étage c’était la maison du commerçant. On a pu voir une table pour le poissonnier, celle du boucher, pilons et mortiers ainsi que les accessoires pour faire le vin. Selon les archéologues, une des maisons était celle d’un banquier car le cadre de la fenêtre avait des trous par lesquels étaient installés les barreaux. Nous voyons les murs fait de pierre des champs, encore bien droits, mais ils étaient recouverts de crépis à l’époque.

Malgré le fait qu’elle est entourée d’eau, l’approvisionnement en eau était un problème sur l’île. Ils avaient élaboré tout un système pour recueillir l’eau de pluie qui coulait de la colline. Ainsi, sous la plupart des maisons, il y a un puits alimenté par des canaux propres. Les eaux usées empruntaient des canaux différents et étaient rejetées dans la mer Égée. Aujourd’hui nous connaissons bien ce système et on croyait avoir révolutionné le monde, mais sachez que ça existait bien avant Jésus Christ.

Le théâtre pouvait accueillir 6000 personnes et les représentations pouvaient durer 4 jours. Il y en avait pour tous les goûts, les comédies, les pièces de théâtre et musique se succédaient durant ces jours. Toutefois, le lieu n’est pas bien préservé comparativement à celui que nous avons vu à Delphes.

Derrière le théâtre, les différents édifices doivent leur nom aux mosaïques qui ornent leur sol : maison du Trident, maison des Dauphins et maison des Masques. Les mosaïques sont en partie très bien conservées, elles sont peu colorées, mais les dessins sont recherchés. En fait, le plus surprenant dans tout ça (les structures, le travail des roches et marbre…), c’est que ça été fait avec de simples outils manuels et mécaniques, sans la technologie d’aujourd’hui et que c’est solide et surtout que ça dure depuis plus de 2000 ans. Je me demande si certaines choses de notre époque dureront aussi longtemps……

La visite guidée se poursuit dans la section moins bien conservée où plusieurs ruines se succèdent. Ici, c’est plus difficile de s’imaginer comment étaient disposés les monuments, mais grâce aux dessins que nous montrent la guide, on peut se faire une idée. Elle nous laisse après nous avoir expliqué les origines mythiques du choix de l’emplacement du site de naissance de Apollon. Comme nous n’avons pas pris de notes, c’est confus alors on saute cette partie, mais si vous êtes intéressés, allez voir sur internet!

On se promène un peu dans les ruines tout en se dirigeant vers le musée où sont conservés plusieurs statues et quelques outils découverts. Par la suite en suivant le sentier menant au mont Cynthe, on va voir de près une maison de 4 étages merveilleusement bien conservée. Ici on peut très bien s’imaginer comment était la maison à l’époque car tout y est ou presque. Les grandes colonnes de marbres sont en place et soutiennent le toit, une galerie fait le tour du premier étage, des escaliers mènent aux étages supérieurs avec des pièces de chaque côté. Ce n’est pas facile à expliquer, mais les photos sauront mieux refléter ce que nous avons vu.

Un peu plus haut, on croise le temple dédié à Iris avant d’arriver au sommet par le sentier dallé de pierres en escalier. De là haut, nous avons une belle vue sur toute l’île avec la section agricole d’un côté, le sanctuaire de l’autre et le secteur de la vieille ville incluant le secteur commercial devant. Le ciel dégagé nous permet de voir les îles avoisinantes. Il est grand temps de redescendre sans se presser pour arriver au quai pour le départ du dernier bateau.

Une fois de retour à Mykonos, nous trouvons une terrasse à l’ombre pour manger une salade et rassasier nos estomacs qui crient famine. Ensuite, toute la famille rentre à l’hôtel pour se reposer avant de ressortir pour le souper quelques heures plus tard.

Une caractéristique de l’ile de Mykonos c’est les nombreux magasins très chics et cher. Des vendeurs de montres à 5000 $, un magasin Louis Vuitton qui est toujours plein de monde, des magasins de bijoux de luxe, des toiles et des oeuvres d’art, tout ce qui faut pour le riche voyageur qui passe 1 journée sur l’île. Désolée, nous n’avons ni argent ni place dans nos bagages… on est plus acheteur en ce moment de couches, il ne nous en reste que 7, donc ce soir ce sera des Pampers plutôt que Louis Vuitton que l’on ira chercher! La famille, ça change les priorités.

Brigitte

[Photos de la Grèce (jour 17) Delos]


No reviews yet.

Leave a Reply