Escapade à Paris

Cet article a 1743 mots. Il vous faudra environ 5 minutes, 48 secondes pour le lire.

14-15 février – Paris, juste ce mot fait rêver!!!!! On ne peut être en Europe sans passer par la ville lumières. Et bien, c’est ce que nous avons fait la semaine dernière et ce, en très bonne compagnie.

Après près de 9 mois, Brigitte revoit ses parents, car ils sont à Genève cette semaine. Le but principal de leur voyage est surtout pour visiter leur fille, mais aussi pour visiter un petit bout de l’Europe. On leur a suggéré de s’arrêter à Zurich puisque comme une escale est nécessaire (pas de vol direct Montréal-Genève), aussi bien en profiter pour visiter. Ils ont passé 3 jours là-bas car c’est très beau et il y a plusieurs choses à voir. On leur a fait un itinéraire du TOP de Zurich. Ensuite, ils ont pris le train direction Genève pour passer 2 jours avec nous. Marc-André leur a fait faire le tour de la ville (pendant que moi je travaillais). C’est plutôt vite fait le tour de Genève, mais que de belles choses à voir. Ils ont visité la Basilique St-Pierre, la vieille ville, le parc des Bastions, l’ONU, un musée de céramique et poterie et vu le lac autant de jour que de nuit.

Ainsi, samedi matin très tôt, c’est donc tous ensemble que l’on prend le TGV pour Paris et on passe deux jours là-bas. Le TGV est très confortable, mais la sensation de vitesse est beaucoup moins impressionante que prévu. En fait, je crois que le TGV ne peut pas aller aussi vite que sont maximum prévu partout car les voies ne sont pas toutes “TGV ready”.

On a préparé un petit tour guidé “home made” de Paris, les must à voir, un peu de tout, sans aller trop loin. On a fait nos déplacements en RER et métro pour gagner du temps et conserver nos énergies, mais on s’est aussi et surtout déplacés à pied. Pour marcher, on a marché, hein maman….mais aussi monté des escaliers à n’en plus finir.

Notre visite débute donc par le Louvres. Non non, on n’a pas visité le Louvre, car c’est un pojet d’une semaine! Nous avons passé sur le terrain, apprécié la vue de la bâtisse immense, pris quelques (plusieurs!!!) photos, acheté un petit quelque chose à manger et profité du soleil. On est chanceux, il fait très beau, une belle journée ensoleillée.

On traverse le jardin des Tuileries direction Place de la Concorde avec l’obélisque. Ensuite, on fait un petit détour vers les Invalides avec le dôme cuivré et finalement, direction la tour Eiffel. On arrive devant la tour Eiffel en passant par le Champ de Mars. La vue est intéressante de notre endroit (plus intéressante vue du parc que vue de la ville). C’est une fin de semaine assez occupée à Paris, c’est la St-Valentin et qui dit St-Valentin et Paris dans la même phrase, dit demandes en mariage à la tour Eiffel. C’est la foule et on est noyé dans une mer de monde. On ne montera pas dans la tour, car c’est trop long pour ce que ça donne, et faut croire que Marc-André n’avait pas de bague de mariage dans sa poche de manteau!!!

Après être passés sous la tour Eiffel, traversé la foule et vu la tour de l’autre côté, on se dirige vers l’Arc de Triomphe, tout au bout de l’avenue des Champs Elisées, Place Charles de Gaulle. Pour se rendre au guichet pour monter dans l’Arc, il faut traverser le mega rond point de sept voies de large, un cauchemar pour les automobilistes. On a même, papa et moi, fait croire à maman qu’elle devait courir vite vite et éviter les voitures pour se rendre de l’autre côté….vous auriez dû voir son visage qui disait “pour vrai, mais ça fait pas de sens”. Finalement, on a préféré passer sous la route dans un passage sous-terrain.

Marc-André aime beaucoup la vue que l’on a tout en haut de l’Arc de Triomphe. Et à vrai dire, nous aussi on a bien aimé. C’est vraiment spécial de voir toutes les rues qui convergent vers l’Arc, le point central de la ville. Soit disant, la vue était d’autant plus appréciée après avoir monté les quelques 242 marches. C’est frisquet et c’est la fin de la journée, déjà. Marc-André a attendu le coucher du soleil pour faire de meilleures photos.

On commence à avoir faim, mais rendu en bas, on voit entre 2 buildings que la Tour Eiffel scintille…..on ne veut rien manquer, on y retourne pour prendre des photos de la Tour illuminée. On a même eu droit à la Tour scintillante (tout les 10 premières minutes de chaques heures). Bonne idée c’est magnifique.

Prochaine mission, oui une mission, trouver un resto en cette soirée des amoureux. De justesse, on a pris la dernière table disponible. On a donc mangé ensemble dans un petit resto sympa très typique. On y mange et boit bien. On devait être dans le partie guay, car les couples assis autour de nous et les autres qui se sont cognés le nez à la porte (car resto complet si non réservé) étaient des gars.

Deuxième et dernière journée à Paris. Notre premier arrêt est la Cathédrale Notre-Dame de Paris. En arrivant tôt, il n’y a presque personne, youppi l’attente sera moins longue pour aller visiter les tours. Après une vingtaine de minutes d’attente, on monte les 400 marches en colimaçon pour arriver tout en haut. WOW, la vue est magnifique et ça vaut vraiment la peine d’y être en ce début de journée qui est aussi ensoleillée que la veille. Marc-André a eu la possibilité de faire un panoramique de la ville. On est à quelques mètres des gargouilles qui ont bien impressionnée ma mère (les gargouilles sont des sculptures de laides créatures toutes différentes pour éloigner les mauvais esprits et servent aussi à évacuer l’eau des toits). Les passages sont vraiment minuscules, faut pas être trop large. On a eu la possibilité de voir la plus grosse cloche qui pèse 13 tonnes. On la nomme le bourdon et elle ne sonne seulement qu’aux grandes fêtes catholiques. On a terminé notre visite par l’intérieur de la Cathédrale où avait lieu une messe. Tous les bancs étaient occupés, on a été surpris qu’il y ait tant de monde qui assiste à la messe (non pas des touristes comme nous qui faisaient le tour, d’ailleurs on était tout aussi nombreux).

Après Notre-Dame, on se dirige vers la Sainte-Chapelle. Il y a peu de gens qui font la file, mais c’est très long. On doit passer dans un détecteur comme dans les aéroports et les gardiens sont très sensibles et regardent tout 2 fois plutôt qu’une. Je réussis tout de même à passer avec mon petit canif rose dans mes poches de manteau…ouf. Finalement, la Sainte-Chapelle, c’est pas très grandiose. En fait, c’est une petite pièce au deuxième entouré de vitraux qui présentent différents passages de la Bible.

Avec notre billet d’entrée, nous avions aussi l’accès à la Conciergerie. C’est un ancien palais puissant du Moyen-Age qui a été transformé en prison et où Marie-Antoinette a été enfermée. On a donc visité des cellules types (pour les pauvres et les plus riches) et lu sur les différents prisonniers et exécutés.

On poursuit notre visite en prenant le métro jusqu’à l’opéra. Marc-André avait déjà eu la possibilité de le visiter, c’est très impressionnant comme salle de spectacle tant par son architecture que par sa décoration. L’escalier et les colonnes du hall sont composées de plus de 11 sortes de marbre et il y a de l’or à profusion. La salle d’opéra en soit est riche, les sièges et les murs sont de velour rouge vin qui fait très chic. On n’a jamais rien vu d’aussi beau.

Il nous reste encore un peu de temps avant de prendre notre train pour retourner sur Genève. On décide de terminer notre journée par une autre escalade, direction Montmartre. Le métro nous dépose tout en bas et on monte les nombreuses marches jusqu’en haut où trône la magnifique Basilique du Sacré-Coeur. C’est, après la Tour Eiffel, le point le plus élevé de Paris. Désolée maman, il y a encore des marches…..faut dire qu’après les marches de la tour de Notre-Dame du matin, on avait dit qu’il n’y en aurait plus……mais ce ne fut qu’un mensonge non intentionnel. La montée a été difficile, mais on a réussi et ça a valu la peine puisque le panorama est très beau. En ce dimanche, nous avons eu droit à une deuxième messe qui nous accompagnait durant notre visite. Dommage, on est arrivé trop tard, l’accès au dôme était fermé.

Après nos au revoir à papa et maman, après les avoir bien serré contre moi, on part pour attraper notre TGV de 19h00. Etant timés comme des horloges suisses (que je suis drôle), ce n’est même pas avec 5 minutes d’avance que l’on monte dans le TGV avec un petit sandwhich, prêts à partir pour une ride de 3h.

On a vraiment passé un belle fin de semaine à Paris avec mes parents. Merci à vous deux pour le temps de qualité qu’on a passé ensemble, ce fut très agréable en votre compagnie. Au plaisir de voir d’autres villes d’Europe ensemble. On retournera à Paris pour voir les catacombes qu’on n’a pas eu le temps de visiter et surtout pour entrer et découvrir le Louvre.

[Photo de Paris]


One Response

  1. yvon 24/02/2009 at 16:18 #

    merci nous avons bien apprécié, bonne journée xxx, merci pour ton aide pour résoudre cette énymne, dans notre aire tech. avec des nips pour aller pissé c’est pas drôle, juste au bureau j’ai un million de nips a faire, merci encore et lache pas continue les visites nous somme au premières loges hahaha. xxx

Leave a Reply