Egypte (jour 2) Pyramides à Dahchour, Saqqara et Gizeh

Cet article a 2627 mots. Il vous faudra environ 8 minutes, 45 secondes pour le lire.

Vendredi 10 septembre: C’est la vraie première journée touristique en Egypte. Nous avions planifié de visiter la ville, mais le mec de l’hostel nous a dit que c’était une meilleure journée aujourd’hui pour visiter les pyramides, car il y aurait moins de monde. C’est toujours relatif, surtout au Caire qui compte 15 millions d’habitants en plus des touristes.

Ce matin donc, après un petit déjeuner, pain, marmelade, fromage, oeuf dur et thé, on a notre chauffeur qui nous attend pour nous conduire hors de la ville pour visiter les pyramides. Il y a 3 sites pour visiter les fameuses pyramides. Le plus connu et populaire est Gizeh (ou Giza) avec le Sphynx, mais il y a aussi Saqqara et Dahchour. Tous les sites sont dans le désert, il faut alors parcourir 60 km en un peu plus de une demie heure pour rejoindre le site le plus loin… le trajet est nettement moins stressant qu’hier, sûrement que l’on s’habitue!

Le trajet est en soi une découverte puisque nous traversons la ville et quelques petits villages. On a l’occasion de sentir un peu la vie au Caire ville, mais aussi le calme des villages à l’extérieur. C’est tout aussi sale partout, d’une part à cause du sable, mais aussi aux déchets qui trainent par terre. L’Egypte cultive des dattes, en fait c’est le plus gros producteur et nous sommes passés dans un village où ils ont toute une plantation. Le dattier ressemble à un palmier tout en étant plus haut et mince. Près des feuilles, il y a de grosses grappes de dattes. D’ailleurs, saviez–vous qu’on peut les manger fraîches? Et bien oui , car nous en avons mangé. C’est dur et croustillant, un peu plus dure qu’une pomme pas assez mûre, c’est fibreux et il y a quand même un peu de jus. C’est ce que les gens dans le désert mangent vu leur teneur en sucre et en eau. Ce n’est que très mûr que les dattes deviennent brunes et presque caramélisées comme nous les connaissons.

Nous avons fait une deuxième découverte (autre que les pyramides) lors de cette journée: le papyrus, le papier qui servait à écrire les manuscrits. On essaie de nous en vendre partout et il y a un gros marché de faux. Alors, notre chauffeur a tenu bon de nous amener dans une fabrique de papyrus, du vrai! Ainsi, nous avons vu la plante papyrus, une grande et mince plante verte avec des branches et en son bout une touffe. Pour fabriquer le papier de papyrus, il faut couper la tige en quelques lamelles sur le sens de la longueurs pour faire de longues tranches qui seront ensuite trempées dans l’eau une journée en changeant l’eau régulièrement. Ensuite, les tiges sont placées en couches et positionnées perpendiculairement les unes sur les autres et compressées. Normalement, seul un côté du papier était utilisé, sur lequel un traitement à base de colle est appliqué afin d’éviter que l’encre ne coule. Chaque morceau ne dépassait pas un demi-mètre de longueur, mais on peut assembler de nombreuses feuilles les unes aux autres pour former de longs rouleaux. Evidemment, nous sommes dans une boutique où ils vendent du papyrus, mais nous avons réussi à en sortir sans faire d’achat. C’est joli, mais juste un comme ça dans notre salon ça ne fit pas. D’ailleurs, qui nous dit que se sont réellement des vrais?

[Photos de la ville et de l’hostel]

On visite d’abord Dahchour, une région assez éloignée et retirée dans le désert à côte d’une base militaire. De toute façon ici il y a des policiers partout, nous ne savons pas ce qu’ils font, mais ils sont là. Sur le site de Dahchour, il y a deux pyramides remarquables, une pyramide à 2 pentes que l’on peut visiter et la pyramide rouge.  La première est considérée comme la première vraie pyramide égyptienne. Elle porte son som au fait que la pente était trop raide et qu’elle devenait instable, alors les bâtisseurs ont dû adoucir la pente pour l’achever.

On s’empresse de rentrer à l’intérieur après avoir gravi les marches qui mènent à l’entrée à quelques mètres au dessus du niveau du sol. Après, il y a une longue descente au coeur de la pyramide. C’est long, c’est noir et ça descend beaucoup. Si ce n’était que ça… mais non, c’est minuscule, le plafond est à maximum 3 pieds et c’est tout recroquevillés (pliés en deux) et à petits pas que l’on descend… l’enfer, j’ai les jambes qui tremblent, ma tête frotte au plafond, il faut chaud, ça pue et il n’y a pas d’air! Arrivés au bout, on découvre 3 salles rectangulaires avec le plafond en étage (c’est ça la pyramide), les salles sont vides soit elles ont été pillées soit les choses qui s’y trouvaient sont au musée du Caire. Il n’y a pas trop de choses à voir, mais on est au coeur d’une construction qui date de plus de 8000 ans, juste ça vaut la peine d’y être! On remonte, non sans peine la pente qui nous mène dehors et à l’air libre, car il faut avouer que l’oxygène se fait rare dedans! Je pompe comme un ti vieux de 70 ans à la sortie, Brigitte pense même que je vais péter au frette, mais non, car plusieurs minutes plus tard je retrouve mon souffle et on rejoint notre guide pour la prochaine pyramide qu’on ne regarde que de loin pour prendre quelques photos.

On reprend la route pour se rendre à Saqqara. Suite aux conseils de notre chauffeur, on décide de ne pas entrer sur le site, mais seulement regarder la pyramide à degrés, car il n’y a vraiment rien de plus à voir et on économise le prix d’entrée. Ainsi, on voit la pyramide à degrés de Djoser qui est en rénovation avec plein d’échafaud devant. On prend quand même quelques photos puisque nous ne reviendrons pas ici.
[Photos des pyramides à Dahchour et Saqqara]

Troisième escale, nous voilà arrivés à notre portion plus sportive si on peut dire. On est au plateau de Gizeh, haut lieu des plus anciennes, les plus hautes et les plus connues pyramides d’Egypte. Les pyramides servaient de tombeaux monumentaux aux pharaons. Sur le plateau, en plus du Sphynx, il y a un total de 9 pyramides soit:
– la Grande pyramide, la plus ancienne et la plus grande qui a été édifiée par Khéops.
– Pyramide de Khephren, fils de Khéops.
– Pyramide de Mykérinos, plus petite que les 2 autres.
– 2 groupes de 3 pyramides construites pour les épouses et proches parents des rois.

On a trouvé grâce à notre chauffeur une place où l’on peut faire un tour de chameau (plutôt un dromadaire) pour accéder au désert… car le site  fait 10 km et donc pas question de le faire à pieds. L’option des chameaux nous plait malgré que ce soit assez cher, mais on en profite durant qu’on est là. De toute façon ça inclus les entrées sur le site…. donc au total, c’est correct comme prix. Le guide nous avance même l’argent qui nous manque. Il nous sauve la vie, il est tellemnt serviable c’est incroyable. On loue donc un chameau pour moi et un cheval pour Brigitte et on est parti. Mon chameau est plutôt rebel, mais notre guide du désert (un autre que le chauffeur) lui impose les bonnes manières… il ne m’écoute pas c’est un chameau qui parle arabe, mais à la fin je fais ce que je veux avec, il est presque sympathique…

A l’entrée, on se fait fouiller question de ne pas avoir de bombe dans nos sacs, mais j’ai apporté un grand couteau pour pouvoir manger et couper le pain… et bien ils l’ont trouvé. Notre guide discute avec eux et réussi à nous le faire garder… toute une sécurité! On passe par le désert pour atteindre une petite butte d’où on a une vue parfaite sur les 9 pyramides à la fois… très impressionnant! D’un côté on voit le désert et de l’autre tout près la ville en arrière plan. Notre guide nous fait des photos et est très serviable. On ne peut pas approcher vraiment les pyramides, c’est interdit depuis que des jeunes ont monter dessus…. mais on peut approcher celle de Khéphren et monter un peu, moyennant un petit tip! Apres avoir escaladé 2-3 étages de la pyramide, on se promène dans des ruines annexées à celle-ci.

La vue est tout à fait splendide, c’est assez impressionnant et on a un peu de difficulté à réaliser que nous sommes effectivement au pied des pyramides. Parce que nous sommes en chameau, nous passons de l’autre côté des pyramides, alors on évite les hordes de touristes et on a un point de vue tout à fait différent d’eux. C’est génial d’être presque seuls, de ne pas se faire bousculer. Ici, on profite de la vue dans le calme du désert, ce qui rend notre visite mille fois plus intéressante à notre avis.

On se dirige ensuite toujours au pas de chameau en direction du Sphynx. Une foule, une marée de touristes arrivés par autocar s’engouffrent dans le passage menant au Sphynx. On ne peut y échapper cette fois-ci, on se mêle à eux afin de voir de plus près ce symbole égyptien…. les gens font des photos kitch et nous les imitons pour faire rigoler un peu. Le Sphynx est à quelque 15 mètres plus bas, ça veut dire que le sol était à cet hauteur lors de sa création il y a quelques milliers d’années. Le bas est super bien conservé puisqu’il a été enseveli par le sable pendant longtemps avant qu’on le dégage. C’est gigantesque et imposant, j’espère que les photos reflèteront cet aspect de grandeur. On ne peut pas approcher, on prend quelques photos et on repart. Le tour complet à Gizeh a pris 2-3h et c’est assez pour bien voir sans être pressé par le temps.
[Photos des pyramides de Gizeh et Sphynx]

De retour à l’hotel, on prend un douche. Avec tout ce sable et la grosse chaleur, on est sale sale. Malgré la chaleur, on a remarqué que tout le monde est habillé en long avec des vêtements légers. Bizzarement, on n’a pas très faim, on a grignoté en route pour le diner et on a réservé une soirée sur un bâteau de croisière avec buffet à volonté et spectacle de danse typique. Ca règle le probleme du souper (nous ne sommes pas dans un super quartier avec restos) et on aura un spectable de danse du ventre et un autre dont je ne comprends pas le nom quand il me le dit… on verra.

Notre hotel ne paye pas de mine, mais c’est vraiment propre, il y a tout ce qu’il nous faut et aussi deux ordi avec internet que l’on peut louer à l’heure. En attendant notre soirée, on commence l’écriture des posts.

Notre soirée était parfaite, notre chauffeur nous attendait à l’hotel, on passe dans le traffic du Caire pour arriver au bateau quelques minutes avant qu’il ne quitte le quai, notre table nous attend juste à côté de la petite piste de danse. C’est bondé de touristes chinois pas très discrets et aux manières peu raffinées.

Le bateau part une promenade sur le nil durant que notre serveur s’occupe de nos breuvages. On se met en ligne pour le buffet, très varié avec plus de 10 sortes de salade et 6 sortes de viande…. on prend un peu de tout… les chinois courent pour se servir et mangent comme si ça faisait 2 semaines qu’ils n’avaient pas mangé! pas de classe! Nous on prend ça relax.. un peu trop… car lorsqu’on a fini le repas il n’y a déjà plus de buffet. Les musiciens s’organisent pour commencer à jouer un peu de musique avec un petit casio en plastic et des micros à 5 dollars… mais ça fait du bruit et ça sonne arabe, ça fait la job.

Ensuite la danseuse du ventre arrive… elle n’a pas juste une bedainne mais aussi des bourlets et les seins remontés dans la gorge! Je ne suis pas un grand connaisseur en danse du ventre, mais c’était plus du “shaquage” que de la danse, mais plus le temps avançait plus elle s’améliorait. La musique, les photos et la sueur aidant c’était divertissant.

En deuxième partie, un nain apparait habillé avec un jupe très ample et il se met à tourner, tourner, tourner…. il fait monter et descendre sa jupe à la façon d’un hélicopter…. sans jamais arrêter de tourner… j’ai déjà mal au coeur, mais lui ça semble aller plutôt bien. Un grand mec le remplace. Le grand est habillé pareil, mais plus élégant et fait des manoeuvres plus difficiles et ce, toujours en tournant. Il tourne et fait aller sa jupe, fait des figures et se sert même un verre d’eau dans un cabaret et le boit! Dire qu’il y en a qui en renverse quand même assis à une table. Il tourne et se promène dans le public, fait de petits sketch, poses des questions au public, bref.. un entertainer! Il est drôle et ce qu’il fait est plutôt difficile… car il a tourné 15 bonnes minutes en continue. Le spectacle se termine sur la danseuse qui s’est changée et nous refait son petit show, avec quelques touristes choisi au hasard dans la salle… ouf je n’ai pas été choisi!

Ce sont en fait des derviches tourneurs et cette danse a pour origine un rite religieux d’une secte. En fait, ceux qui la pratiquent disent que la danse provoque un état de transe. Ils tournent comme des toupies habillés de costume de couleur vive et ils peuvent tourner super longtemps, presque pendant une heure.

C’était un spectacle attrape touristes, mais on n’avait pas eu la chance de voir ces danses sur de la musique traditionelle, le buffet était bon et on était en sécurité. L’autre option aurait été d’aller manger en ville par nous-même, un peu plus kamikase. On n’est jamais en danger, mais toujours être abordés par les gens, vendeux de cossins ou taxis pour savoir nos noms, d’où on vient et se faire offrir des service moyennant un backshish bien sûr. Ce n’est pas pour mal faire, c’est leur moyen de se faire de l’argent pour vivre. Notre journée nous a coûté un peu de tips, ici et là… mais les gens nous orientaient bien. Ce fut une super belle première journée en Egypte.
[Photos de notre soirée spectacle]

MAM


6 Responses

  1. David Proulx 02/10/2010 at 14:27 #

    Salut, si dans ton voyage tu ad l’opportunité d’aller a Abu Simbel fait le. C’est du trouble (il faut se lever super tôt pouvoir prendre le convoie militaire) mais ça vaut la peine. Aussi dans les marché en Octobre je crois qu’il reste des mangues, elle sont grosse comme des 2 balles de softball un vrai délice. Bon voyage!!!

  2. yvonet line 02/10/2010 at 14:36 #

    WOW qu’el bo voyage, c’est mon rère un jour merci beaucoup pour avoir partager avec nous ce voyage fantastique, yvon et line XXXXXXXXXX

  3. yvonet line 02/10/2010 at 14:41 #

    WOW, merci pour ce bo voyage, c’est mon rêve de faire ce voyage, merci pour l’avoir partager avec nous à la prochaine Yvon de Lyne XXX

  4. yvonet line 02/10/2010 at 14:43 #

    Wow, c’est mon rêve de faire ce voyage, merci pour avoir partager avec nous ce voyage, bonne journée à vous deux Yvon de Lyne XXXX

  5. Jessica 02/10/2010 at 15:22 #

    J’adore! Merci de partager cela avec nous!!!

  6. Brigitte L'Ecuyer 02/10/2010 at 19:35 #

    on y est allé…en fait les posts que tu lis sont écris seulement à notre retour à cause de la gestion des photos…c’était effectivement vraiment beau.

Leave a Reply