Strasbourg – jour 2

Dimanche 6 décembre 2009: Après une bonne longue nuit de sommeil, on repart à la découverte de la ville de Strasbourg. On prend le petit déjeuner dans le marché de Noël : gauffre à la cannelle et au sucre, une demi baguette garnie de fromage et lardons, le tout accompagné de jus de pomme et jus d’orange chaud. Délicieux!

Il fait beau et c’est plus chaud que la veille. On se dirige vers l’office du tourisme pour s’informer sur les tours de bateau et la possibilité de visiter le Parlement Européen. En fait, on peut le voir que de l’extérieur, l’intérieur n’étant pas ouvert aux touristes. Par contre, lors du tour de bateau, nous passerons devant et on fera d’une pierre deux coups.

Arrivés au bateau pour prendre les billets de départ, je réalise que nous ne sommes pas retournés à la chambre après le petit déjeuner pour faire le check out de l’hotel. Je décide donc de partir seule, à la course, pendant que Marc-André fait la queue pour acheter les billets. C’est plus certain de cette façon là, sinon il se serait totalement perdu ou juste assez pour manquer le départ du bateau 🙂 chacun ses forces, toi ce n’est pas le sens de l’orientation…! Alors je cours le plus que je peux juste au cas où il prendrait le prochain départ…dans 30 minutes. Je traverse donc les foules de monde qui font du lèche-vitrine au marché de Noël. Bref, j’ai couru pour rien, car sachant que ça allait prendre du temps, Marc-André n’a pas pris le risque et à choisi un départ plus loin….dommage j’ai couru pour rien, mais au moins je n’ai pas manqué le départ. Tu as eu une bonne idée chéri!

Durant l’attente, nous avons discuté avec 2 dames qui étaient à Strasbourg pour la semaine. C’est là que nous avons appris qu’elles avaient réservées depuis 1 an leur chambre d’hotel….alors on réalise vraiment notre chance d’avoir eu une chambre pour chacune des nuits. Ah oui, aujourd’hui c’est la fête de St-Nicholas, alors c’est lui qui nous accueille sur le bateau.

Le bateau est couvert de vitre, heureusement nous serons au chaud avec les écouteurs où nous avons des commentaires en français tout au long de la promenade. On traverse le pont des tortures où les gens étaient mis en cage et ensuite noyés à une époque pas si lointaine. Ensuite, c’est au tour du pont mobile de nous laisser la place sur la rivière. Comme le bateau est trop élevé, c’est le pont qui se tasse à notre arrivée.

Un peu plus loin, il y a un pont couvert historique. D’ailleurs il date de l’époque de la guerre et le fait d’être couvert n’était pas pour le bien être des canoniers, mais pour protéger la poudre des canons lors des intempéries. Sur le toit du pont, il y a une terrasse panoramique, mais elle est fermée pour l’instant.

Durant la première moitié du trajet, il y a eu un appel sur le tableau de bord du commandant nous avisant que nous devions changer de trajectoire puisque les pompiers étaient à la recherche d’un corps d’un noyé. Tout un événement triste, surtout en période des fêtes. On doit rebrousser chemin et passer par un autre endroit pour voir la fin de notre trajet.

Juste avant d’arriver dans un quartier plus moderne, on croise l’église St-Paul qui est tout près de l’eau avant d’arriver devant la bâtisse de Arte (poste de télévision) qui est télédiffusé en France et Allemagne pour 130 millions de foyers. Ensuite, c’est au tour du palais des droits de l’homme (rond, gris et rouge), le conseil de l’Europe et le Parlement Européen où siège l’administration de l’Union européenne.

[Strasbourg – jour 2, tour de bâteau]

En tout le trajet de bâteau a duré un peu plus d’une heure. Nous profitons de la journée des musées avec accès gratuit pour aller visiter le musée alsacien (Strasbourg est dans la région de l’Alsace). On y voit des objets typique alsaciens, que ce soit de la construction de la maison, les matériaux, les meubles et les styles de pièces (chambre, cuisine, salon), les cadeaux de mariage, les habits de l’époque des différentes classes sociales, les jouets des enfants jusqu’aux objets de décoration, bijoux et cave à vin, on vit bien le style alsacien.

Le tout est présenté dans une belle maison sur plusieurs étages et chaque pièce semble avoir son utilité jusqu’à la cave à vin. On ne sait si elle appartenait à une famille nombreuse, mais elle était sans doute bien riche.

Il est maintenant temps de penser à rentrer à la maison. Avec quelques 4 heures de route à faire, mieux vaut commencer penser à rentrer pour ne pas arriver trop tard.

A l’auto, il y a un pv (contravention) dans la vitre. Nous n’avons pas remis de l’argent dans le parcomètre et les contrôleurs sont passés. Ce n’est pas grave, on est en France et notre voiture de location est immatriculée en Suisse. On nous a dit de ne pas payer l’amende car ils n’ont pas de recours puisqu’il n’y a pas d’entente entre les deux pays à ce sujet. S’ils le disent, c’est ce qu’on fera, mais j’ai encore l’impression d’avoir contrevenu à la loi. Seul l’avenir nous le dira!

[Strasbourg – jour 2, Musée Alsacien]

[Video de Strasbourg]

Et voilà, dernier voyage européen 2009. Le prochain est notre escapade au Québec pour les fêtes, et ce dès demain samedi 19 décembre. On doit aller faire nos bagages, alors bonne fin de journée et on arrive!

Brigitte


No reviews yet.

Leave a Reply