Vélo-Route du Jura (jour 4)

Cet article a 525 mots. Il vous faudra environ 1 minute, 45 secondes pour le lire.

Dimanche le 24 mai 2009. Dimanche, le dernier jour: 4:45 de vélo et 80km. Sur le tracé, c’est moins long, mais il arrête à Nyon. C’est où il y a la plage de béton et qu’on va régulièrement. Tant qu’a être rendu là, on fait une heure de plus et on est chez nous à Genève!

Donc, c’est par une autre méga journée ensoleillée, trop même, on cuit qu’on entâme le dernier tronçon de notre voyage. Il fait plus de 30 degrés celcius sans nuage, un four. Dans le Jura, on était vraiment très haut ce qui faisait que la température de l’air y était plus fraîche. En descendant un niveau du lac, c’est comme un sauna, il n’y a pas d’air.

Pour descendre ça descendait. On avait 1’200 mètres de descente sur 27 km. Une vraie piste de course, nos freins n’en peuvent plus, c’était grisant de descendre à cette vitesse. On a même dû prendre des pauses tellement nos mains sont crispées en appuyant sur les freins et la concentration doit être à son maximum pour pas se planter!

On devait arrêter à Nyon pour reprendre nos bagages et le rapporter à la maison. C’était sur un chemin facile, plutôt plat et c’est sans aucun problème que l’on est revenu à la maison, fiers de notre exploit et surtout très fatigués et bronzés en cycliste! Je vous décris faute d’avoir une photo…trace pour les bas, les cuissards, les manches de chandails et les gants. D’ailleurs Brigitte a un “trou” dans chacun des gants créé par les velcros….très chic ses 2 petits ronds super bronzés sur le dessus de ses mains blanches.

Quatre jours de vélo, ce n’est pas beaucoup, mais c’est assez. Le lendemain on n’avait pas mal aux jambes, juste les os des fesses qui faisaient un peu mal. On a déjà prévu un 2-3 jours de canoe sur le lac/rivière de Genève avec la même agence. C’était parfaitement organisé, rien à redire.

Je nous trouve pas mal bon, Brigitte est beaucoup meilleure endurante/grimpeuse que je pensais, même après lui avoir transféré le sac. Faut espoir, ça ne l’a pas ralenti. Faut croire que les quelques mois d’entrainement font leur effet. Pour ma part, j’en ai arraché un peu plus que je pensais, mais c’est ok aussi, ça repousse nos limites.

On s’est laissé allé dans les photos, ce sont les meilleurs souvenirs. J’essaie de faire une sélection la plus variée possible, mais des fois c’est 150 photos par post. Je vous donne l’intégralité des photos que je garde, c’est pourquoi il y en a autant. Un futur album des “best of” sera un jour fait, ce qui donnera un résumé à ceux qui ne connaissent pas nos histoires et un retour dans le temps pour ceux qui nous on suivi.

[photos du Jour 4]


One Response

  1. yvon 06/06/2009 at 03:24 #

    ah que c’est beau, Lyne dit que ça l’inspire pour peindre. merci encore c’est bien le fun de voir ça

Leave a Reply