3e sortie de ski à Avoriaz

Cet article a 817 mots. Il vous faudra environ 2 minutes, 43 secondes pour le lire.

Samedi 13 mars 2010:

Une autre aventure en ski à Avoriaz pour terminer notre semaine de vacances (les posts suivront), mais cette fois, il s’en est passé des affaires. Dès le départ, le bus roule vers la petite route en serpentin qui nous mène à la montagne. Cette route n’est pas très large et même à certains endroits, il y a des petits dégagements pour laisser passer deux bus de large. Les conditions dès 1’500 mètres d’altitude se gâtent et les voitures ont encore peine à monter. Soudainement, une voiture dérape et  j’imagine empiètre sur notre voie, ce qui fait que le chauffeur doit éviter le face à face et donne un violent coup de volant. Le bus heurte le muret en béton et s’immobilise. Le chauffeur descend voir les dégâts, résultat: quelques éraflures sur la carrosserie. Après quelques tergiversations, on est reparti, plus de peur que de mal. ouf!

On arrive sur la montagne, il neige, encore une journée blanche où on ne verra rien. On reprend les pistes déja connues et on fait quelques descentes. Moi, comme d’habitude, je fais du hors piste, mais je prends une direction peu utilisée et je me ramasse en haut d’un précipice. Je détache mes bottes et entreprends de rebrousser chemin dans la poudreuse jusqu’au nombril. Après une grosse demi heure à me battre pour revenir dans la civilisation, je vois Brigitte qui m’attend (merci) et qui est un peu (très) inquiète. Tout est bien qui fini bien, pas eu de bobo. Je vais rester dans la piste aujourd’hui finalement, surtout que nous sommes plus fatigués après une semaine de ski.

Brigitte qui n’est pas très à l’aise dans la poudreuse a un peu de mal à contrôler ses skis et dans l’après-midi, lors d’une descente plutôt difficile, elle perd le contrôle et entre en collision avec un arbre. Comme c’était déjà arrivé quand elle était petite, elle se casse une dent d’en avant (encore). Ca termine donc notre journée de ski avec une petite visite à la clinique où les secouristes mettent de la glace. Elle devra prendre un r-v chez le dentiste pour réparer ça. Personne n’est mort, mais elle aura un drôle de sourire pour quelques temps! Ca termine bien des vacances 🙁

Au retour dans l’autobus, on apprend que trois jeunes du groupe qui faisaient du ski avec nous sont manquant. Parrait-il qu’ils sont tombés dans une crevasse et que les sauveteurs les ont récupérés assez rapidement avec l’hélicoptère. On n’a pas vu cela, car on devait être dans une autre partie de la montagne. J’espère qu’ils sont sains et sauf. On part donc sans eux, leurs parents viendront les récupérer quand ils auront le go des secouristes.

A notre retour à l’appartement, on a la malchance de voir notre porte défoncée. On ne reste pourtant pas dans un quartier risqué ni douteux. On s’est donc fait cambrioler… Bizzare, on n’a rien vraiment de valeur, mais mon ordi, mon serveur, mon kodak et le portable de Brigitte sont manquants, ainsi que quelques bouteilles de vin, en fait les choses qui s’apportent facilement. Dommage, ils n’ont pas pris mon vélo, j’en voulais un tout neuf. Ca fini très mal une journeé qui avait déjà son lot de péripéties.

Donc, ceux qui ont lu jusqu’ici doivent dire que c’est presque impossible que tout ça soit arrivé dans une seule journée….. et vous avez raison. J’étais tanné de vous raconter que c’est beau, on ski bien et que l’on soupe à la maison et on se repose. Je voulais un peu de péripéties, d’action.

Pour ceux que j’ai inquiétés, désolé et pour les autres qui m’ont cru, et bien c’est comme un poisson d’avril en avance. Faut bien s’amuser un petit peu!

Notre journée de ski à Avoriaz s’est passée sans aucun incident et tout est comme d’habitude. Le ski était beau avec des pistes bien dammées et surtout le soleil était au rendez-vous. Etant fatigués de notre semaine de ski (question de timing, ces posts seront publiés après), nous avons pris ça un peu plus relaxe qu’à l’habitude, on a pris le temps de manger et on a terminé la journée plus tôt. Le retour s’est passé sans encombre et on est content d’être de retour à la maison.

[Photos de ski à Avoriaz (3e sortie)]

[Vidéo de Avoriaz, 1:25 minutes]

mam et Brigitte


No reviews yet.

Leave a Reply