Croatie (jour 1) Dubrovnik

Vendredi 2 juillet 2010: On fait un petit saut en arrière pour vous raconter notre beau voyage en Croatie. Pour nous remettre dans le bain, nous étions revenus à Genève le vendredi suite à notre voyage en Corse. Durant toute la journée, on se repose, on fait la lessive et on profite du beau temps pour aller au parc. Enfin, on refait nos bagages pour le départ de demain matin.

Samedi 3 juillet 2010: On se lève à une heure assez matinale et on marche pour se rendre à l’aéroport. C’est à 6h25 que notre avion Easyjet décolle en direction de Dubrovnik en Croatie. Etonnament, sur 4 hotesses de l’aire, 3 sont des garçcons…j’avoue que ça fait un peu bizarre.

Nous avons décidé d’aller en Croatie après avoir vu les magnifiques photos d’une amie qui avait visité le pays il y a quelques années. Après quelques recherches sur internet, on s’est rendu compte que c’est un pays qui a plein d’endroits superbes à découvrir.

A l’aéroport de Dubrovnik, on a eu un peu de difficulté à trouver l’agence de voyage avec laquelle nous avions réservé. En fait, sur le papier que nous avions, aucune agence n’était inscrite (je n’avais pas reçu le bon papier), alors on a fait toute les agences avant de trouver celle qui avait un véhicule de réservé pour nous. Ensuite, arrivée dans le centre-ville de Dubrovnik, on entre dans un parking sous-terrain avant de se rendre compte que le prix est exhorbitant. On est ressorti assez rapidement! On trouve finalement un autre parking public payant. Bref, il a fallu attendre plusieurs minutes avant que le gars se décide d’ouvrir la barrière pour nous laisser entrer. Enfin, impossible de payer, la machine n’accepte pas nos billets, ni ceux des 2 autres couples devant nous. Personne n’a de pièces pour payer et le fameux clin clin de l’entrée ne peut nous en donner. Finalement, on (les 3 couples) décident de partir sans payer. Le gars n’est pas trop débrouillard.

Dubrovnik est une très belle ville fortifiée sur le bord de l’eau. Les bâtisses sont droites et les toits sont en tuile brun-rouge. C’est vraiment beau. On commence la visite par une marche sur les murs de fortification qui font le tour complet de la vieille ville. La visite est assez longue, on a pris au moins 2h30 pour en faire le tour au complet et écouter les commentaires de l’audio-guide. Les commentaires sont complets, des fois un peu longs, mais assez intéressants. La vue est assez belle, autant sur la ville que sur la mer. De là-haut, on voit l’allée principale avec ses boutiques, quelques bâtisses en ruine parmi les autres bien entretenues.

Maintenant, on a chaud et soif sous le soleil qui surplombe sur nous. Mais surtout, on a vraiment faim…il est 1h30 et le petit croissant que nous avons mangé à 5ham est très très loin. On trouve une belle terrasse ombragée dans le vieux port où on a des courants d’air pour nous rafraîchir un peu. On envie les gens qui sont en train de se baigner dans la mer…peut-être cet après-midi si on a tout vu ce qu’on voulait visiter dans la ville.

S’ensuit la visite de la cathédrale de Dubrovnik qui est la plus importante et ancienne église de la ville. La première chose qui surprend lors de notre entrée dans la cathédrale est l’absence  d’un autel central qui est remplacé par plusieurs autels de styles différents le long des murs. Le palais des recteurs et son musée nous accueillent à l’intérieur de leurs murs. Le palais est plutôt fade, avec une décoration simpliste. Il n’y a que 2 ou 3 pièces meublées et on ne peut même pas prendre de photos. C’est une visite un peu décevante puisque nous n’avons rien appris et pas été impressionnés par les lieux. En fait, l’histoire de la ville et surtout la raison du palais expliquent en soit le vide de la place….en fait, le recteur ne siégait que pour une durée d’un mois et chaque mois des élections avaient lieu, donc aucun des recteurs ne s’y est vraiment bien installés puisque toujours sur le qui-vive de devoir partir au cas de non réélection.

On a déambulé dans la partie la plus vieille de la ville à travers les nombreux escaliers, détours, ruelles remplies de chats errants. Les rues et maisons ont subi les affres de la guerre civile qui a eu lieu dans les années ’90, les bombardements et aussi les tremblements de terre. Surprenament, tout est assez bien reconstruit fidèle au style de l’époque, c’est bien aménagé et il y a une belle ambiance qui se dégage de la ville.

Le manque de sommeil et le soleil qui tape à fonds nous a fatigués…et surtout on est rouge parce qu’on a oublié de se mettre de la crème solaire. Il est temps de partir à la recherche d’un hotel un peu à l’extérieur de la ville. Arrivés au parking pour récupérer l’auto, il y a un ticket qui est bien installé dans le pare-brise…on ne s’en fait pas, c’est une voiture de location, alors on ignore le papier et on part. On avait décidé de ne pas réserver d’hotel à l’avance et de voir au fur et à mesure. C’est une expérience difficile et épuisante quand même, de devoir s’arrêter aux hotels, demander si disponible, demander les prix et de décider, d’aller au suivant sans savoir si ce sera mieux et disponible….on arrête notre choix quand même rapidement sur l’hotel Zagreb parce que ça ne nous plait pas de butiner d’un hotel à l’autre pour pas grand chose de différence à la fin. On a juste le goût de prendre une bonne douche et se reposer. Vive internet où l’on peut magasiner les hotels calmement et choisir celui qui nous convient dans le confort de notre maison. Expérience à ne pas renouveler….j’aime mieux être préparée d’avance.

L’hotel Zagreb est assez beau, bien entretenu avec des chambres en ordre et propres. Toutefois, l’air climatisé nous crache l’air dessus sans contrôle possible, le matelas ressemble à un vieux sofa défoncé, la douche ne se vide pas et l’eau coule comme une hose de jardin…bref pas chic, chic. Pour le prix, on s’attend quand même à mieux.

Nous profitons de la petite rue piétonne où notre hotel est situé pour dénicher un petit grill assez basic mais sympa avec sa grande terrasse. On commande chacun une spécialité de grillade, assez bon, goûteux….ça fait différents des pizzas et fruits de mer.

Brigitte et MAM

* attention, on test un nouveau viewer pour les photos, sans flash… dites nous si c’est mieux ou pire qu’avant

[Photos Dubrovnik partie 1]
[Photos Dubrovnik partie 2]


No reviews yet.

Leave a Reply