Barcelone (jours 4 et 5)

Jour 4, 25 décembre : Tout est fermé, c’est Noël. Comme nous sommes très bien organisés, nous avions réparti nos activités et visites en conséquence pour être certain de ne rien manquer.  Cette journée de fête est consacrée au parc et port, tout ce qui est extérieur et ne nécessite aucun droit d’accès.

Ainsi, nous débutons notre journée, après une grâce matinée, avec l’Arc de triomphe. Elle est située à l’entrée du Parc de la Ciutadella. C’est un des plus grand parc de la ville, créé à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1888. C’est un lieu de promenade pour plusieurs familles barcelonaises.

[Photos de l’Arc de Triomphe]

Il fait très beau et ça fait du bien de sentir la chaleur du soleil sur notre peau. On s’est donc promené tranquillement dans le parc en respirant à plein poumon l’air frais et à regarder tous les gens autour. Étonnemment, il y a plein de gens, certainement des touristes comme nous qui n’ont nulle autre part où aller en cette journée de Noël. On en profite pour s’asseoir sur les bancs et regarder tout simplement les gens ou bien fermer les yeux et relaxer….ça fait du bien.

Dans un coin du parc, il y a une belle cascade monumentale conçue entre autre par Gaudi lorsqu’il n’était encore qu’un étudiant. On y a passé plusieurs minutes et en avons aussi profité pour manger notre petit pic-nic.

[Photos de la cascade Gaudi]

On a poursuivi notre route à travers les rues de la ville jusqu’au port et la plage. On profite des derniers rayons de soleil assis sur la plage et on se laisse bercer par le bruit des vagues.

Sur notre chemin du retour, nous passons par La Rambla, rue commerciale très populaire et où grouille beaucoup d’activité. On fait une petite sieste et on mange de très bonnes lasagne et pizza.

Jour 5, 26 décembre: Il pleut, il pleut, il mouille, c’est la fête à la grenouille……tel que prévu, une bande dépressive survole Barcelone et il pleut….un tout petit peu au début et plus la journée avance, c’est le déluge.

Nous avons marché sur La Rambla entre les kiosques d’oiseaux, de fleurs, les boutiques souvenirs et les mimes. Il y a plusieurs personnes déguisés qui font les mimes et lorsque tu les prends en photo ou que tu les regarde trop longtemps, tu dois leur laisser des sous, manière plus cool de faire la quête!

[Photos de la Rambla]

Tout en bas, près du port, il y a la Tour de Christophe Colomb. Un ascenseur à 3 places permet de monter jusqu’à une terrasse vitre au sommet de cette colonne de bronze et acier où trône la statue de Christophe Colomb à 60 m de hauteur. Son doigt, qui pointe vers les Indes, mesure 50 cm….ça en dit long sur la grandeur de la statue! Tout en haut, c’est minuscule et il y a peu d’espace entre le mur et la fenêtre. La vue est très belle et malgré la pluie on peut voir assez loin. Vite on descent, je viens de sentir que la tour bouge et je ne suis pas grosse dans mes culottes 🙂

[Photos de la tour de Christophe Colomb]

On marche dans la vieille ville (ville gothique) et on s’arrête au Ministère de la Culture pour laisser passer le déluge. Peine perdue, c’est parti pour durer. On a quand même apprécié la vue sur la cour intérieure peinte d’un jaune soleil!

On repart et croise un petit musée ouvert……allons-y pour occuper notre journée et au sec en plus! C’est le Musée Frédéric Marès (MFM). Sculpteur de métier, cet artiste a commencé à réunir toutes sortes d’objets et d’oeuvres d’art provenant de ses voyages.  On y a vu une exceptionnelle série (au moins une centaine chacun) de Christ en croix et de Vierge à l’Enfant de différentes époques. Rendu à la collection sentimentale où des objets usuels y sont exposés, nous nous sommes fait montrer la porte parce que ça fermait plus tôt cette journée là (temps des fêtes exige), dommage.

[Photos du MFM]

Douche chaude après un petit McDo et siesta pour se réchauffer un peu. À notre réveil, éclair de génie de Marc-André…..il pense à une photo qu’il a vue d’une fontaine illuminée et dont les jets d’eau bougent en fonction du rythme de la musique. Faut qu’on y aille, car c’est notre dernière soirée.  On s’informe à la réception pour savoir où elle est située et on part…toujours sous la pluie!

Après une trentaine de minutes de marche, nous sommes tout trempé et il pleut tellement que l’eau ne réussit pas à s’évacuer et s’accumule dans la rue, créant ainsi de grosses flaques d’eau qu’on doit traverser. Nous sommes réconfortés de voir qu’on n’est pas les seuls fous à assister à ce spectacle. C’est très joli et surtout impressionnant ce qu’on peut faire faire à l’eau de la fontaine avec le jeu des lumières.

[Photos de la fontaine illuminée]


No reviews yet.

Leave a Reply