Barcelone (jour 1)

Cet article a 1076 mots. Il vous faudra environ 3 minutes, 35 secondes pour le lire.


Nous, nos souliers ont beaucoup voyagé……

Voici maintenant une série de posts concernant notre voyage de 2 semaines à Barcelone, à Madrid et à Rome. Les posts seront étalés sur quelques jours afin de faire durer le plaisir.

Notre nouvelle aventure a débuté lundi le 22 décembre par Barcelone. Quel bonheur de constater à notre arrivée qu’il fait un très beau soleil….youppi la chaleur des rayons de soleil! Toutefois, même s’il fait environ 15 degrés, il fait frette….désolation, mais il y a quand bien même le soleil!

Pour se familiariser avec Barcelone, nous avons pris un tour de ville guidé. Toujours sur le même principe qu’à Londres, on peut embarquer-débarquer du bus à notre guise et il y a des commentaires en français qui sont diffusés dans les écouteurs tout au long du trajet.

On a donc appris que les premiers étages des bâtisses sont habités par les nobles (propriétaires) et que les étages supérieurs sont loués.  Les coins de rues sont coupés en diagonale pour mieux voir les autos et ajouter des places de stationnement. Aussi, il y a des parcs entre les rues (à la place de nos terre-plein au Québec) avec des balançoires, du sable, des bancs et des sentiers.

Nous aimons bien l’atmosphère de Barcelone, les bâtisses, la disposition, tout est près et oui, il y a aussi la mer méditerranée.  C’est très intéressant car tout peut se faire à pied, alors on a marché et marché.

Ce qui ajoute du piquant au voyage, c’est la langue……ils parlent espagnol (castillan) ou catalan (qui est tout de même semblable à l’espagnol). Ca fait vraiment bizarre de se promener et de ne rien comprendre des conversations autour et de toujours demander s’ils parlent francais ou anglais. Lorsqu’on lit, c’est plus facile parce que beaucoup de mots ont les mêmes racines latines et on peut ainsi deviner le sens……mais ils parlent tellement vite que nous ne les comprenons pas. C’est une ville très touristique, alors plusieurs se débrouillent avec quelques mots d’anglais. On a eu un serveur qui pour être certain qu’il utilisait le bon mot en anglais a fait meuuuuu-meuuuuuu pour nous faire comprendre que c’était du boeuf….on a bien rit!

Une grande partie des monuments très intéressants de Barcelone est attribuable à l’architecte avant-gardiste Gaudi. Il a un style très particulier, qui se démarque par son originalité et sa fantaisie et qui est très remarquable par les courbes, les couleurs et les matériaux. Né en 1852 et mort écrasé par un tramway à 74 ans, Gaudi est un représentant du modernisme et a marqué de façon durable l’architecture de Barcelone.

Gaudi, un génie ou un fou? Plusieurs se posent la question vu son style très hors du commun. Selon nous, c’est un génie, car non seulement il a un style très particulier, mais tout semble être supporté et étudié, chaque chose a une raison d’être ainsi faite. Plusieurs objets nous démontrent son sens pratique : poignée de porte-tiroir avec courbe parfaite, chaise bien moulée, puits de lumière, portes vitrées… Il s’est beaucoup inspiré de la nature avec les escaliers en colimaçon qui suit le trajet d’une feuille qui tombe, les vitraux sont octogonal comme les alvéoles des ruches d’abeille, les courbes des murs ou plafonds qui suivent la même courbe que le bas des arbres, plusieurs références à des fruits….. c’est tout simplement beau à voir, tout est harmonieux. Vous pourrez vous faire votre propre opinion en lisant les descriptifs des monuments que nous avons visités et en regardant les photos, évidemment.

Jour 1, 22 décembre

Nous avons donc débuté par un tour guidé et sommes descendus au Parc Guell, patrimoine de l’Unesco.

Notre première impression est que l’architecture est hallucinante. Bien oui, c’est une création de Gaudi. M. Guell était le principal client de Gaudi et lui avait demandé de construire les maisons d’un nouveau quartier. Toutefois, le projet n’a pas connu le succès escompté et seulement quelques pavillons ont été vendus. La ville a donc transformé le reste de la surface en gigantesque parc ouvert au public.

Tout sent Gaudi, que ce soit les bancs en mosaïque de céramique qui suivent une courbe ondulée, les colones bien travaillées et disposées judicieusement, les murs et murailles d’entrée toujours en mosaïque de céramique. Rien de mieux que des photos pour bien admirer son oeuvre!

[Photos du Parc Guell]

Deuxième arrêt, Monastère de Santa Maria de Pedralbes. Fondée en 1326 par une reine, il présente une architecture typique du gothique catalan. Sobre tour octogonale et porte d’entrée très belle, c’est tout ce qu’on a vu, car il était fermé! On a donc poursuivi notre route jusqu’au Palais Royal de Pedralbes. C’est une demeure de style italien du XIXe siècle, mais datant de 1929. Ce palais abrite 2 musées, que nous n’avons pas visités, faute de temps. Nous avons tout de même admiré la bâtisse imposante, ses fontaines et nous nous sommes promenés dans le parc. Avec les oiseaux qui gazouillent beaucoup, les palmiers, les rayons de soleil et les sentiers de sable, on se croirait dans le sud…..tout en faisant abstraction du froid!

[Photos du monastère]

[Photos du Palais Royal de Pedralbes]

Le point central de Barcelone est la Place d’Espagne qui est vraiment tout près de notre hotel. C’est aussi le point de départ des autobus touristiques. Ce parc de ciment est l’endroit où les gens passent le temps, se rencontrent et se reposent. C’est aussi, nous a-t’on dit, la place des pick pockets. Heureusement on n’a pas fait de mauvaise rencontre!

[Photos de la Place d’Espagne]

Fatigués, on décide de faire une petite sieste avant le souper, car ici comme partout ailleurs en Espagne, les gens mangent très tard, soit pas avant 20h. Mais trop épuisés, nous nous sommes pas relevés avant le lendemain matin, tout frais et dispos!


2 Responses

  1. Carlos 07/01/2009 at 16:04 #

    Bonjour à vous 2

    Avant tout je vous souhaite une bonne année 2009 !

    Superbes les photos de Barcelone (j’ai surement un parti pris) j’imagine que vous apprécié votre voyage en Espagne ! Je suis très jaloux !!!

    Une petite précision sur les langues : le Castillan (Castellano) c’est de l’espagnol, c’est leur façon de la nommer. Les espagnols ne disent pas qu’ils parlent espagnol mais Castellano. La Catalan est une autre langue à part entière mais très près du Castillan. Il y a aussi le Basque parlé dans le nord-ouest de l’espagne. Le Valencien est la même chose que le Catalan mais ne le dites surtout pas à un Valencien !

    Bon reste de vacances !

    Carlos

  2. claudette lecuyer 08/01/2009 at 02:55 #

    quelques jours de retard mais quand meme
    bonne annee a vous deux et continuer votre belle aventure xxxx

Leave a Reply