Las Vegas – jour 1

Cet article a 1609 mots. Il vous faudra environ 5 minutes, 21 secondes pour le lire.

Vendredi 21 octobre 2011: Dès l’aube, nous sommes sur la route vers l’aéroport Pierre-Elliot Trudeau en compagnie de Diane et Lucien pour y rejoindre Roxanne, François, Lise et Jacques. Nous partons pour une escapade d’une fin de semaine à Las Vegas! J’entends déjà vos pensées qui vont dans tous les sens pour vous imaginer toutes sortes de choses sur la raison de notre voyage et je peux vous dire tout de suite que vous vous trompez.

L’idée m’est venue au printemps dernier lorsque mon collègue planifiait son voyage à Las Vegas avec trois autres amis pour fêter chacun leur trentième anniversaire de naissance. Au plus loin que je me souvienne, mes parents, ma soeur et moi partions pour une fin de semaine pour fêter l’anniversaire de Roxanne et moi puisque nos fêtes ne sont qu’à 3 jours d’intervalle. Cette année, ma soeur célèbre ses trente ans, nous sommes de retour au Québec après notre long périple en Europe et c’est l’occasion parfaite de reprendre nos bonnes vieilles habitudes et de partir en week-end tous ensemble. Rien de mieux que d’aller à Las Vegas pour fêter en grand! Nous avons invité mes beaux-parents à se joindre à nous, l’occasion ne se représentera sans doute pas et on en profitera pour fêter l’anniversaire de ma belle-mère qui est le 25 octobre.

Une fois arrivés très tôt à l’aéroport, les procédures de douanes et de scanneurs sont très longues et c’est de justesse que nous arrivons à la porte d’embarquement. Nous avions oublié à quel point c’est complexe et long d’entrer aux États-Unis. Le voyage pour se rendre à Las Vegas est un peu long puisque nous avons une escale à faire à Chicago, mais tout se déroule très bien sans aucun retard. Enfin arrivés à destination, les machines à sous nous accueillent dès nos premiers pas dans l’aéroport. On ne peut se tromper, nous sommes bel et bien à Las Vegas!

Notre hôtel étant juste à côté de l’aéroport, on le voit presque, nous décidons de s’y rendre à pied (habitude de grands voyageurs qui marchent dès qu’ils le peuvent). Ça ne s’est pas avéré une bonne idée puisqu’il faut faire un grand tour pour contourner la piste d’atterrissage et qu’il n’y a pas de chemin direct. On a fait plusieurs minutes de marche avant de se rendre au terminal 2 où nous étions dans une impasse. Nous avons donc opté pour prendre la navette qui nous a ramené au terminal 1 et de là nous avons pu prendre la navette pour le centre-ville et notre hôtel. Au coût de 13$ par personne, nous avons le billet aller-retour et l’heure du rendez-vous pour le retour est déjà planifiée.

Après avoir déposé les autres passagers à leurs différents hôtels, nous arrivons finalement au notre. Nous sommes deux blocs à l’extérieur de la Strip près de MGM Grand dans un petit hôtel simple et très économique. Pour le peu de temps que nous y passerons, nous n’avons pas investi dans le prix de la chambre. Heureusement que c’est propre et confortable, c’est la seule chose qui nous importe. Une fois les bagages déposés et avoir mangé au restaurant tout près, nous sommes prêts pour découvrir cet endroit particulier qu’est Las Vegas.

La meilleure façon de découvrir Las Vegas, c’est de marcher, alors c’est à pied que nous visiterons la Strip. La Strip, c’est où tous les grands hôtels et casinos sont situés sur une distance d’environ 2 km. Les hauts édifices, les éclairages, les affiches, les couleurs, les styles particuliers, tout y est. Chaque hôtel a son propre casino et chacun son style ou thème. De la rue, on a une vue impressionnante sur la Strip et déjà un château de princesse, la statue de la Liberté, des manèges, le Sphinx et sa pyramide nous offrent une bonne première impression.

On déambule dans les casinos où malheureusement on ne peut pas prendre de photos (sauf les quelques unes que nous avons pris au vol). Le bruit des machines à sous est constant, le petit ding ding ding annonçant un gain résonne partout. Sans ce bruit, c’est assez calme, tout le monde est rivé sur sa machine ou concentré sur la table de jeu. Il y en a pour tous les goûts, des machines à sous de 1 cent, 5 cents, 25 cents, 1$ avec plusieurs possibilités de jeux, des tables de poker, Texas Holdem, de roulette, de dés et j’en passe, avec différentes mises de fond initiale (10$, 15$ jusqu’à 100$). Nous sommes ici pour jouer et tenter notre chance alors on s’installe à une machine / table lorsque nous sentons que la chance est avec nous. Parfois elle est là, d’autres non, ça fait partie du jeu!

Il faut bien repérer les entrées et sorties parce qu’une fois à l’intérieur, nous n’avons plus la notion du temps et perdons les repères avec l’extérieur. Il y a quelques indications à l’intérieur, mais c’est surtout pour annoncer les différentes salles, rien n’indiquant la sortie. A quelques reprises, on s’est fait avoir à tourner en rond pour trouver une sortie. C’est une façon pour eux de nous garder plus longtemps à l’intérieur du casino et aussi de nous faire passer par les nombreuses boutiques. Nous avons ainsi visité le château de Princesse, le Luxor qui représente l’Egypte avec le gigantesque Sphinx et le casino en forme de pyramide.

Il est temps d’aller récupérer nos billets pour le spectacle du Cirque du Soleil O que nous irons voir ce soir. C’est au Bellagio et nous devons traverser presque toute la Strip puisque cet hôtel est à l’autre extrémité. Nous laissons nos parents à une terrasse pendant que nous quatre partons ensemble. On découvre toutes les passerelles qui nous font entrer et sortir des hôtels (on ne peut pas traverser la rue simplement) avant d’arriver une vingtaine de minutes plus tard au Bellagio. Une fois nos billets en main, on refait le trajet inverse, mais de l’autre côté de la Strip. Nous croisons Mickey et Minnie, Winnie l’ourson, Elvis, Bob l’éponge, Buzz Lightyear et un gladiateur avec qui nous avons pris la pose. En passant sous la tour Eiffel de l’hôtel de Paris, on se prend un cocktail servi dans un grand, non plutôt un immense verre de plastic en forme de tour Eiffel. Sur la Strip, les gens ont des paquets de cartes avec les photos de filles et leur numéro de téléphone afin de faire de la publicité. Toutefois, ils n’ont pas le droit de nous solliciter alors ils font du bruit avec les cartes pour attirer notre attention et nous tendent la carte, sans nous parler. Marc-André s’est amusé à récolter toutes les cartes qu’il voyait et en a accumulé plus d’une cinquantaine.

Une fois que nous avons rejoint nos parents, on se dirige vers l’hôtel pour se faire une beauté avant de souper et d’assister à la représentation de 10pm du spectacle O. Nous avons déniché un très bon petit restaurant asiatique où nous avons mangé de très bons poissons sur grillade, sushi, boeuf et poulet teriyaki. Au Bellagio, nous entrons dans la petite salle de spectacle. En fait, on s’attendait à avoir une très grande salle, mais puisqu’ils donnent deux représentations par jour, mieux vaut réduire la grandeur de la salle pour les avoir bien remplies. Aussi, ça fait en sorte que tu es toujours près de la scène peu importe où tu es assis. La scène est principalement composée d’une immense piscine qui s’ajuste au cours des numéros. La profondeur varie puisque le fond s’élève pour permettre d’y plonger, d’y nager, de marcher avec de l’eau aux chevilles ou même jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’eau du tout.

Dès le départ, la façon dont les rideaux ont été levés nous a donné un avant-goût du souci du détail, de l’ingéniosité et de la grandeur du spectacle qui suivra. Les tableaux se sont succédés avec des parties dans l’eau, à l’extérieur et même dans les estrades. Les numéros étaient bien différents les uns des autres, ingénieux et attiraient notre attention de toute part de la salle. Les costumes particuliers et les accessoires ont contribué à donner un aspect magique au spectacle. La fatigue causée par une courte nuit et le décalage horaire (moins 3 heures) s’est fait ressentir et certains d’entre nous ont cogné des clous durant la représentation. Le spectacle du Cirque du Soleil est une belle réussite et nous sommes très satisfaits. Toutefois, il aurait sans doute fallu le prendre le samedi soir pour la représentation de 8pm (au lieu de vendredi 10pm) afin de nous permettre de récupérer du manque de sommeil et mieux en profiter.

Brigitte

[Photos de Las Vegas – jour 1]


Si vous avez aimé ce post, voici 5 autres suggestions

One Response

  1. yvon et Lyne 15/05/2013 at 14:27 #

    quel beau voyage, merci

Leave a Reply