Gaspésie (jour 18) Isle-aux-Coudres

Cet article a 644 mots. Il vous faudra environ 2 minutes, 8 secondes pour le lire.

_MG_128015 août 2014: Nous avons très bien fait de ne pas se presser hier pour entrer dans notre horaire la visite de l’Isle-aux-Coudres et de la reporter à aujourd’hui, car il fait très beau!

Le déjeuner ce matin est sous forme de buffet et pour occuper Justine durant que je prépare nos assiettes, je l’envoie porter les ustensiles, serviettes de tables, beurre sur la table….un aller-retour différent pour chaque item évidemment! Elle trouve notre table facilement et dépose adéquatement les items à notre place. Elle aime bien ça montrer qu’elle est capable de le faire. Sa crêpe est bien méritée, elle dévore tout ce qu’il y a dans son assiette et en redemande.

Nous devons revenir un peu sur nos pas pour aller visiter l’Isle-aux-Coudres, mais c’est à peine quelques kilomètres. Nous prenons le traversier gratuit à partir de St-Joseph-de-la-Rive pour aller sur l’Isle-aux-Coudres. La traversée ne dure qu’une quinzaine de minutes et nous arrivons rapidement sur l’île pour notre visite du matin.

_MG_1280Nous empruntons le chemin des Courdriers qui fait le tour de l’île dans le sens des aiguilles d’une montre. Notre premier arrêt prévu est tout près du port, la cidrerie et vergers Pedneault où nous dégustons quelques uns des 25 produits alcoolisés et moûts; cidres et mistelle de glace, mistelle de poire, cidres apéritifs à la poire, à la prune et au bleuet. Même Justine participe à la dégustation du moût dans son petit verre de shooter en plastique qu’elle aime bien. Avant de quitter pour la visite du verger en voiture, nous faisons rapidement le tour de l’économusée.

On circule lentement sur la route pour profiter un peu du paysage. On en profite même pour prendre le chemin de la Bourroche, cul-de-sac tout près de l’eau avec de belles maisons et des aménagements sur les berges fort surprenants. De retour sur le chemin principal, nous passons devant un locateur de vélo, une façon populaire de visiter l’île. Nous devons revenir vers la maison, alors on manque de temps, nous préférons faire le tour en voiture pour profiter davantage des visites.

_MG_1280Un incontournable de l’île est le site des Moulins de l’Isle-aux-Coudres où nous avons fait une fort agréable visite très enrichissante. C’est le seul site au Canada réunissant un moulin à eau datant de 1825, un moulin à vent datant de 1836 et la maison du meunier. Comme autrefois, le meunier moud le grain et on a pu assister à la démonstration de mouture du sarrasin au moulin à eau. Le meunier a activé le moulin qui est encore activé par l’eau conservée dans le bassin de rétention et permet d’enclencher le mouvement des meules de pierre.

Tout en travaillant, il explique le processus, nous montre le sarrasin moulu selon différentes textures. Nous avons même accès au système de poulies sous le moulin. Par la suite, on se rend au moulin à vent qui vient d’être restauré. Malgré qu’il soit opérationnel, il n’est que très peu utilisé vu les conditions nécessaires pour moudre le blé ou sarrasin. Justine et moi aimons beaucoup manger des galettes de sarrasin, alors on achète un sac de farine moulue à l’ancienne.

Nous avons fait le tour des attraits principaux que nous voulions visiter et c’est l’heure de manger avant de reprendre le traversier et la route pour la maison. Le retour se fait sans arrêt jusqu’à la maison pour arriver juste à temps pour le souper où les parents de chéri nous attendaient avec le repas tout près.

Brigitte
[Photos de la Gaspésie (jour 18) Isle-aux-Coudres]


One Response

  1. Pierrette & Benoit 14/09/2014 at 22:41 #

    Merci Brigitte, Justine et Marc-André de partager avec nous ces si beaux paysages de notre belle Gaspésie.
    Que de belles photos!
    Ce voyage fut instructif, comme d’habitude.
    On s’attache vraiment à votre petite famille. Comme c’est bon de voir votre si belle Justine grandir à vos côtés.

    Merci encore!

Leave a Reply