Vacances de ski en Autriche

Dimanche 7 mars 2010: C’est finalement notre semaine de vacances de ski. Brigitte étant toujours très occupée, elle se lève plus tôt pour finir son travail avant de partir la tête en paix. Ca y est, nous sommes prêts à partir pour l’Autriche, notre destination ski!

Pour notre semaine de ski en Autriche, on a loué une auto ce qui nous permettra une plus grande autonomie et de ne pas être tributaire des navettes d’hotel et des centres de ski qu’ils desservent, surtout que les stations de ski que j’ai sélectionnées sont à quelques 1h de route de l’hotel. J’avais fait ma liste des places où je voulais skier, Brigitte elle qui ne fait pas de caprice, elle suivra où on ira. J’ai fait une liste de 7-8 centres de ski, les must, mais ma chérie me fait remarquer que l’on skiera 4 ou 5 fois maximum si tout va bien puisque nous ne serons partis que 6 jours, dont 2 de voyagement. Mon enthousiasme toujours débordant a besoin quelque fois d’être remis en perspective et je fais donc mes choix…. 4 montagnes selon moi incontournables : St-Anton, Ischgl, Kitzbuhel et Innsbruck.

Mais avant de penser à skier, il faut tout de même penser à se rendre et c’est quand même 5:30 heures de route. C’est principalement de l’autoroute suisse, magnifiques conditions, soleil et pas trop de trafic, c’est parfait. A la frontière de l’Autriche, c’est comme d’habitude, un simple passage, pas de questions, on passe c’est tout, on ne s’arrête même pas. Notre entrée en Autriche est saluée par une route qui traverse les montagnes, mais comme en Suisse on a le Jura et les Alpes, les montagnes ça ne nous impressionne plus trop, mais c’est tellement beau!

Direction la ville de Innsbruck, j’ai décidé que l’on allait rester là, car c’est le point central pour les quatre montagnes choisies. On n’est pas vraiment à côté, mais a une centaine de kilomètres au plus loin, c’est-à-dire une heure, une heure et demi max, on est rendu!

Une petite anecdote : Pour se rendre à Innsbruck, il a fallu passer à travers une multitude de tunnels. C’est connu : contourner la montagne c’est plus long que de passer à travers, alors ils font des tunnels et des tunnels. Un tunnel en particulier le Arlberg Schnellstrasse, Arlber Strussentunel fut le plus long tunnel que j’ai jamais fait. Selon les indications, il fait plus de 10km de long. Un cauchemar pour les claustrophobes, mais on s’en est sortie et surprenemment ce fut le seul poste de péage de tout le voyage, 8.50 euro, un deal… quand on pense que le petit tunnel du Mont-Blanc coûte environ 35 euro pour juste 2km.

Arrivés à Innsbruck, on trouve notre hotel très facilement grâce au GPS, il est plus de 7 :00 et on est affamé. Heureusement que l’on peut manger dans l’hotel, mais la salle a manger a été prise d’assaut par un groupe de 50 Italiens qui parlent fort et prennent toute la place. On devra donc attendre qu’ils aient fini… 8 :15….. enfin on mange. Ce n’est pas très bon, mais ça bouche un trou. Direction dodo demain on a une grosse journée.

MAM et Brigitte


No reviews yet.

Leave a Reply