Traineau à chiens et chalet

Vendredi à Dimanche 1 au 3 février 2013 : Les touristes viennent de loin pour faire une randonnée en chien de traineau au Québec puisque nous sommes reconnus pour ce sport d’hiver et nous, nous n’avons jamais expérimenté cette activité particulière. Maintenant, nous avons remédié à la situation et pouvons dire WOW C’EST COOL!

Le tout a débuté en octobre où ma soeur et moi avons ouvert notre cadeau de fête. Nos parents nous ont offert une fin de semaine en famille, comme dans le temps, et une sortie en chien de traineau. Évidemment, nous avons dû patienté quelques mois avant de pouvoir profiter de notre cadeau. Ainsi, vendredi nous avons pris la direction de Mont-Tremblant où nous avions loué un magnifique chalet au Blueberry Lake Resort. Le site contient 60 chalets en bois rond, mais malgré le nombre de chalets, ils ne sont pas collés les uns sur les autres. Ainsi, notre chalet sur trois étages avait 4 chambres, 3 salles de bain, une table de pool, un spa, une grande cuisine à aire ouverte avec le salon et un foyer.

C’est le samedi midi que nous avions réservé pour notre activité principale, soit le traineau à chiens. Dans les Laurentides, il y a plusieurs endroits qui offrent cette activité, mais mes parents ont opté pour L’Aventure du Husky à Labelle, car c’est plus petit, plus intime et moins commercial.

En arrivant sur le site, on nous accueille au chaud dans le chalet. Nous formons des équipes de deux personnes et  nous pourrons conduire chacun notre tour. Il est possible d’amener les enfants, seulement ils doivent être assez vieux pour pouvoir dire s’ils ont froid. Ces derniers sont jumelés avec les guides pour des questions de sécurité. Ainsi, notre petite puce de 7 mois est trop petite pour nous accompagner et ma mère s’est portée volontaire pour demeurer avec elle au chalet pendant que nous partons à l’aventure.

L’activité est d’une durée d’environ 3 heures, incluant l’initiation à la meute, l’attelage et l’apprentissage de la conduite. Nous avons débuté par l’apprentissage de la conduite au chaud dans le chalet puisqu’il fait assez froid à l’extérieur. C’est assez simple, mais c’est important de savoir les règles de base et manœuvres particulières. D’ailleurs, nous devrons faire attention puisque la surface est plutôt glacée à cause de la pluie des derniers jours, mais ce n’est pas dangereux.

Ensuite, nous avons quitté la chaleur pour rejoindre les chiens un peu plus loin dans le bois à l’abri du vent. Généralement des Malamute ou Husky, les chiens ont chacun leur cabane où leur nom est inscrit. Dès notre arrivée, ils jappent de joie parce qu’ils savent qu’ils vont faire une randonnée et ils adorent ça. On prend quelques minutes pour faire connaissance avec quelques uns d’entre eux, les cajoler, jouer et prendre des photos.

C’est bien beau les flatter, mais il faut maintenant participer à l’attelage puisque nous serons huit traineaux avec 6 chiens chacun ou 7 pour les traineaux des guides, donc une cinquantaine de chiens à atteler. On nous donne une courte laisse et on nous explique comment nous devons procéder pour faire le transfert de la niche au traineau. Il est important de savoir que les chiens ne s’entendent pas tous, ainsi il est très important de ne pas se faire rencontrer deux chiens ou de laisser le chien que nous amenons approcher un autre. En suivant les jumelages pour chaque traineau, un guide nous assigne un chien à aller chercher et nous explique où est sa niche pour faciliter notre recherche. Il faut être vigilant, car les chiens sont tellement excités qu’ils tirent sur la laisse et avancent vite. C’est très agréable de participer à l’attelage et on passe du temps avec les chiens.

Une fois tous les chiens attelés, on s’installe sur nos traineaux selon les couples que nous avons formés. Megan et Raphaelle sont devant avec la guide (elles peuvent être assises les deux sur le même traineau vu leur petite taille), suivies par François et Jacques, un autre couple, Marc-André et moi, Roxanne et le second guide et trois autres traineaux de gens qui complètent notre groupe. Les chiens continuent de japper et tirent sur les attelages….heureusement que nous sommes attachés avant le grand départ. Un à la fois, on nous libère et hop c’est parti, WAOUUUUU!!!!

On s’aventure sur des sentiers sinueux et boisés avec quelques petites montées et descentes, ce qui ajoutent du défi à la conduite, surtout sur la surface glacée. Ça prend quelques minutes pour s’acclimater à la conduite, mais ce n’est pas bien compliqué, suffit de mettre son poids du bon côté lors des virages, ce que j’ai eu un peu de difficulté à maîtriser lorsque j’étais conductrice. C’est vraiment doux comme moyen de transport, ça ne donne pas de coup, on glisse littéralement.

À mi-parcourt, on s’arrête dans un refuge chauffé où un chocolat chaud nous est offert. Il est possible ici d’échanger de conducteur. Pour ceux qui sont avec les guides, comme ma soeur, il est possible de faire de la co-conduite puisque le guide ne peut être passager. Mes nièces ont chacun profité de cette opportunité de co-conduire leur traineau à leur plus grand bonheur. Vraiment, c’est une superbe belle activité à faire et nous étions dans un cadre enchanteur, au coeur de nos belles Laurentides.

À la fin, nous avons ramené chaque chien à sa niche et là, c’était beaucoup plus rapide et facile parce que les chiens nous dirigeaient à leur maison, ils savent où ils habitent! Chacun regardait dans son bol pour voir s’il y avait de l’eau ou de la nourriture, car ils savent que c’est ce qui s’en vient. C’est génial de participer à ses « tâches », car on se sent plus impliqué et ça ajoute de l’intérêt à l’aventure. Seule petite tristesse, il n’y avait pas de portée alors nous  n’avons pas pu voir de petits chiots. Une prochaine fois sans doute!

[Photos de Traineau à chiens]

Nous avons profité de ce rassemblement familial pour célébrer les anniversaires de nos deux valentins, François et Raphaelle. Chacun a eu droit à son souper de fête et son gâteau. C’était une excellente fin de semaine pour passer du temps de qualité en famille, partager de bons repas, jouer au Rummy et faire de la marche en forêt. Sur le site, il y a quelques sentiers de raquette, mais comme la neige est très bien tapée, les raquettes sont inutiles. Nous avons fait une première excursion en raquette jusqu’au lac aux bleuets le samedi matin et une deuxième plus longue, mais à pied cette fois le dimanche matin. Nous avons été choyés par le beau temps et les rayons de soleil ont réchauffé notre peau qui était refroidie par le vent froid.

Que de plaisir nous avons eu!

merci à papa et maman pour ce beau cadeau de fête, nous sommes choyées!

et merci à chacun de nous d’avoir contribué à ce que cette fin de semaine soit une réussite totale!

Brigitte

[Photos de Chalet]

[Vidéo de Traineau à chiens, 2:07 minutes]


3 Responses

  1. Lyne et Yvon 14/02/2013 at 11:20 #

    merci, et bonne journée à vous 3 , xxxxxxxxxxxxbonne st-Valentin

  2. Lise 14/02/2013 at 12:08 #

    Merci à vous d’immortaliser ces doux souvenirs. Belles expériences à renouveler. Tous nous souriaient en cette fin de semaine spéciale: accueil chaleureux , la belle température, la participation de chacun d’entre nous et que dire des délices des papilles gustatives…bien arrosés évidemment.
    On vous aime filles, gendres, petites-filles. Quelle belle famille nous avons.

  3. jean Pierre 27/11/2014 at 06:45 #

    Pour la pratique des courses de chiens de traineaux et même pour la Grande Odyssée, je conseille les lampes Ferei. J’en utilise 2 depuis 2 ans et c’est vraiment top question éclairage en montagne.
    http://www.ferei.fr

Leave a Reply