Portugal (jour 3) Sur la route entre Lisbonne et Porto

Jour 3, Mercredi 8 juillet : On quitte Lisbonne pour se diriger vers Porto. Malgré que la route ne soit que de 3 heures environ, nous allons prendre 2 jours pour faire le trajet. On a plusieurs arrêts, des coups de coeur selon notre livre-guide touristique. Nous on aime ça les coup de coeur et en plus on a du temps, alors on ne veut pas les manquer.

Pour faire le trajet, vous aurez deviné que nous avons loué une voiture afin d’être autonomes. Une attente interminable pour récupérer la voiture. Déjà qu’on était en retard sur notre horaire….ben oui, même en vacances on s’est préparé des horaires, sinon c’est facile de ne rien faire. Alors, une fois notre à tour, ils nous disent que notre voiture arrivera dans une quinzaine de minutes, car elle est à la succursale de l’aéroport. Ils nous offrent un véhicule 2 places et on accepte pour éviter le temps additionnel d’attente. Eh bien, on se ramasse avec une camionette comme si on allait faire de la rénovation. Au moins, nos sacs ne manqueront pas de place en arrière!

Notre premier arrêt se trouve à peine à quelques km de Lisbonne. La ville de Belém (Bethléem en portugais) est une ville située au bord du Tage et abrite deux des plus beaux édifices de style manuélien du Portugal : le mosteiro dos Jeronimos et la torre de Belém. Le style manuélien vient du nom du roi du Portugal, Manuel 1er. Il se caractérise par une abondance de motifs décoratifs sur les édifices religieux et monuments de l’époque.

Ainsi, on a débuté par la visite de la torre (tour) de Belém qui est sur la rive du Tage. C’est l’ancienne résidence du capitaine du port qui se trouvait à l’origine au milieu de l’estuaire afin d’en défendre l’entrée. Suite au fameux tremblement de terre de 1755, le cours du Tage s’est modifié, ce qui fait qu’aujourd’hui on peut accéder à la tour par une simple passerelle en bois. C’est une tour de 5 étages qui ressemble à un château de sable bien carré et droit avec des tourelles. L’intérieur est très sobre et surprenament petit. Dans le sol du rez-de-chaussée, on a vu et marché sur des orifices par lequel on précipitait les condamnés enchaînés dans le fleuve. Enfin, sur la terrasse on avait une remarquable vue sur le Tage et les environs. Durant notre visite de la tour, on avait en bruit de fond la musique de flûte pan jouée par un artiste ambulant. On s’est laissé charmer par les mélodies et on a acheté le CD.

[photos de la Torre de Belém]

On marche ensuite en direction du 2e attrait important à Belém, le mosteiro dos Jeronimos (Monastère des Hiéronymites). Il a été construit avec l’argent ramassé lors des découvertes des navigateurs comme symbole de la puissance du royaume, toujours durant la période où Manuel 1er était roi.

La bâtisse est imposante, elle est faite tout en longueur. L’église est simple tout en exposant bien sa richesse, mais le cloître derrière est tout simplement grandiose. Les détails des colonnes, des murs et des plafonds, tout est présenté avec goût. La cour centrale est épurée avec de la verdure bien entretenue.

[photos du Mosteiro dos Jeronimos]

Avant de repartir sur la route, on prend une crème glacée. Marc-André se laisse tenter par la crème glacée au chocolat 3 boules avec coulis au chocolat et pépites de chocolat, tandis que je choisi la fraicheur et l’exotisme d’un shake glacé aux fruits de la passion et mangue. Tout simplement délicieux!

On fait encore quelques km pour atteindre le Palacio de Queluz. Une chance qu’on avait le GPS qui nous disait que nous étions rendu et que c’était ici…mais comme on ne lui fait pas totalement confiance, on s’est aussi fié aux pancartes touristiques qui confirmaient qu’on était bel et bien rendus. Aussi, une chance que c’était suggéré par notre livre, car avec la vue de l’extérieur, on ne serait jamais arrêté ici, ça n’a tout simplement pas l’air d’un palais et ce n’est pas bien entretenu. On relit même le livre pour s’assurer que ça vaut vraiment la peine à visiter. Ils osent le comparer au Château de Versailles, je cite « une sorte de Versailles portugais »…..on lui donne sa chance et bien heureux, ça a valu la peine.

L’intérieur est richement décoré, on voit toutes les pièces meublées au style de l’époque. Les chaises, miroirs, lustres, tables, lits, accessoires, tout est très beau. On est autorisés à prendre des photos, alors on s’est lâché lousse! La visite se termine par une promenade dans le parc à l’italienne tout aussi peu entretenu que l’extérieur du palais. Toutefois, les jardins à la française sont bien entretenus et sont très beau avec les fontaines et statues.

[photos du Palacio de Queluz]

C’est reparti pour un autre tronçon de route qui nous amène cette fois à Sintra. On aimerait bien atteindre le Palaciò da Pena, mais le GPS a perdu le nord. Il nous fait grimper dans une de ces montagnes avec des chemins très pentus et sinueux. On ne réussit jamais à arriver à destination et il nous fait tourner en rond. Il n’y a aucune pancarte pour nous aider, alors ça doit être ailleurs. On redescend au village et s’arrête à l’information touristique. Il est trop tard pour visiter le palais, elle nous suggère de le faire demain, car il ne reste pas assez de temps pour que ça vaille la peine ce soir. La jeune fille nous conseille une visite à faire, la Quinta da Regaleira qui n’était pas sur notre liste. Entre temps, son patron nous offre de nous aider pour trouver un hotel et nous propose quelques choix. Il s’occupe de réserver pour nous dans un bed and breakfast qu’on a choisi. Quel service!

WOW! On a beaucoup de plaisir à visiter la Quinta da Regaleira. La propriété se cache derrière de hauts murs à flanc de la colline. Outre la maison principale dans un style manuélien, on s’est promené dans des grottes, des passages sous-terrains. On a vu des chutes, des étangs avec des pierres au centre pour le traverser. Il y a plein de passages dans le parc à l’anglaise où la nature est exubérante à souhait. Il y a des passages secrets, des portes en pierre qui bougent pour fermer le passage par lequel on est passé. De vrais petits scouts qui ne voulaient rien manquer et qui courraient presque dans tous les petits chemins et passages pour tous les faire et découvrir ce qu’il y a au bout de chacun. C’est notre coup de coeur du voyage.

[photos de la Quinta da Regaleira]

On s’est payé un petit resto sympa dans le village et on a marché pour retourner au bed and breakfast….encore une côte à monter… La maison d’habitant est très calme et spacieuse.

On a aussi fait un vidéo qui regroupe les destinations de la journée, vidéo du jour 3


2 Responses

  1. yvon 18/07/2009 at 00:46 #

    Lyne adore elle a vécu dans ce temps-la comme duchesse en France guillautiné en 1790 dans la cour de Loui 16, merci beaucoup xx, nous allons voir Oscar ton neveu dimanche matin 11h.

  2. yvon 18/07/2009 at 00:52 #

    beau vidéo super

Leave a Reply