Portugal (jour 4) sur la route entre Lisbonne et Porto

Jour 4, Jeudi 9 juillet : On débute cette 4e journée de notre voyage avec la visite du Palacio da Pena qu’on n’a pu visiter la veille. On s’organise pour arriver à l’ouverture puisque nous avons une autre journée chargée en plus de la fin du trajet en voiture à faire pour atteindre notre destination finale, Porto.

Le Palacio da Pena, construit en 1840-1850 est le nec plus ultra de l’architecture romantique. En fait, c’était une maison ordinaire avant d’être transformée en palais. C’est une résidence royale privée que le roi n’utilisait pas dans le but de faire des réceptions grandioses, c’était leur chez eux simple. Bon, pas si simple, c’est un palais quand même!

L’extérieur est bien spécial avec toutes ces couleurs, des tourelles partout et une passerelle qui en fait presque le tour. D’un côté on est dans le vent qui souffle de toute ses forces et de l’autre, c’est le calme. Du côté du vent, on voit le village de Sintra où on était la veille, une vue panoramique puisque le palais est situé au sommet de la colline.

Nous avons visité l’intérieur qui était vraiment super beau, richement décoré avec des pièces bien remplies. Dommage, on ne pouvait prendre de photos pour partager avec vous et pour garder des souvenirs. Habituellement, ça n’arrête pas Marc-André qui en prend quand même, mais là il y avait des gardiens partout, pas de chance. Ainsi, on a vu les appartements privés de la reine (une chambre pour coucher, une autre pour l’habillage, une pour la toilette, un petit salon et encore une autre pièce pour la lecture). Chaque activité a une pièce dédiée, c’est pour cette raison que les maisons sont des palais ou château et que c’est si grand. Et en plus, il y a ceux du rois, des descendants, des domestiques….et j’en passe. Ils ont même leur propre chapelle.

Leur cuisine principale est au sous-sol et est tout simplement immense avec des marmites énormes. La salle à diner était bien petite comparativement aux autres qu’on a visité, mais elle était bien garnie et richement décorée. Il y avait 7 verres par personnes et des ustensils en argent à n’en plus finir.

[photos du Palacio da Pena]

On quitte la ville de Sintra pour se diriger vers Obidos où il y a une ville fortifiée. On s’est promené sur les fortifications d’où on avait une belle vue sur le petit village intérieur ainsi que sur les champs extérieurs. Attention, c’est authentique, il n’y a pas de barrière, ça ne passerait pas à l’inspection CSST! A l’extrémité, on redescend dans la ville pour voir autre chose que les toits des maisons. Tout est bien cordé, les maisons sont en rang d’oignon, serrées les unes contre les autres. Les rues sont pavées et peu larges et l’ambiance est charmante.

On n’est pas resté très longtemps puisque le tour est fait rapidement. Toutefois, on a pris le temps de manger un peu. Ce n’était pas de la grande cuisine, loin de là, mais ça bouche un trou. En quittant la ville fortifiée, on a croisé des dizaines et des dizaines de Chinois (du moins des asiatiques) qui avaient tous une casquette bleue du Portugal. Notre timing est bon, je ne nous imagine pas avec ce gros groupe dans ce tout petit village.

[photos de la ville fortifiée Obidos]

On reprend la route pour se rendre cette fois-ci à Alcobaça où il y a le Mosteiro de Santa Maria de l’art cistercien. Le nom de Alcobaça provient du fait que la ville est située à la confluence de 2 rivières, l’Alcoa et la Baça. Le monastère est assez sobre et modeste. Les pièces dans le cloître sont immenses. On est allé dans le dortoir des moines, c’est difficile de s’imaginer que c’est un dortoir parce que la pièce n’a aucun mur, que des colonnes avec des plafonds très travaillés. Il y a une cuisine avec une cheminée grosse comme une maison! Une chose qui nous a frappé est le détail des pierres, des murs et des colonnes. Rien n’est laissé au hasard.

[photos du Mosteiro de Santa Maria d’Alcobaça]

Notre dernier arrêt, et de justesse en plus, est le Mosteiro da Batalha. On est arrivé 10 minutes avant la fermeture. Heureusement la dame à l’accueil nous laisse entrer, c’est juste assez de temps pour visiter rapidement. En 1385, suite à la victoire contre les Castillans, le roi fait construire le monastère à la gloire de la Vierge. Il y a d’ailleurs une pièce où une tombe du Soldat inconnu est présentée en l’honneur des combatants de la guerre. D’ailleurs, il y a 2 vrais soldats qui montent la garde à tous les jours devant la tombe en guise de symbole.

Un aspect très spécial caractérise ce monastère et le rend beaucoup plus impressionant que les autres. Il y a une rotonde qui communique avec le monastère qui n’est pas terminée, elle porte le nom de chapelles inachevées. Les murs sont montés, les chapelles sont préparées, mais il manque le toit. Les colonnes sont élevées mais finissent dans le vide. Vraiment impressionant. Ca nous rappelle la Segrada Familia à Barcelone que nous avons visité à Noël dernier. Les tourelles qui se ressemblent (pointues et travaillées), mais surtout l’aspect d’inachevé.

On a eu notre lot de monastères ces derniers jours. Ils sont tous différents, mais ça revient à la même chose finalement. On a vu différents styles, beaucoup de colonnes et du détail. Contrairement aux églises qu’on a visitées dans nos autres voyages, les monastères sont assez dépouillés au niveau statues et toiles religieuses. Surtout, il n’y a pas autant d’or et c’est vraiment plus sobre.

[photos du Mosteiro da Batalha]

Dernier bout de chemin pour atteindre Porto….ouf il nous reste encore 2h30. On pensait avoir fait plus de route, mais en fait c’était des croches à travers les villages pour se diriger d’un attrait à un autre sans vraiment avancer pour la peine. La route est belle, mais on reste sur les autoroutes pour arriver plus vite. Ici en Europe, quelques tronçons d’autoroute sont payant, alors on a sortis nos EUROS!

Arrivés à Porto, on trouve assez rapidement notre hotel. Toutefois, ils n’ont pas notre réservation. Je regarde pour lui montrer ma confirmation que j’ai reçue sur mon blackberry….en descendant et en lisant bien toutes les informations, je me rends compte qu’on n’est pas au bon hotel. OUPS! on se disait aussi qu’il semblait chic pour ne payer que 50€ par nuit. Et bien, on repart à la recherche de notre vrai hotel cette fois-ci. Quelques rues plus loin, on le trouve et il et bien plus central, ce qui fait notre affaire. Question look, c’est moins chic, mais très bien. On est quand même au Grand Hotel de Paris!

L’hôte est super sympathique, il nous donne une carte et nous indique les endroits à visiter pour le lendemain. Il nous conseille aussi un petit resto rapide et bon pour qu’on puisse manger, il est déjà 9h.
Grosse journée bien remplie toujours bien accompagnés par le soleil. En mangeant tard comme ça, c’est difficile d’aller se coucher tôt. On en profite alors pour prendre des notes pour écrire nos posts et nous faciliter l’écriture, car on voit tellement de choses qu’il faut bien les démêler.

On a aussi fait un vidéo qui regroupe les destinations de la journée, vidéo du jour 4


2 Responses

  1. yvon 21/07/2009 at 02:19 #

    merci beaucoup, tes parents sont venus souper hier soir.

  2. yvon 21/07/2009 at 02:20 #

    et nous avons bruncher chez Caro, Sinon et Oscar hier AM

Leave a Reply