Salève, la totale

Dimanche, le 30 août 2009. Encore une fois, on est allé en randonnée sur le Salève. Durant l’été, on a la chance de faire un trajet différent que durant la saison plus froide car on a accès au service de navette (autobus) gratuitement qui nous amène un peu plus loin. On arrive au « coin », notre point de départ.

L’autobus est plein, 45 personnes et un chien. Il fait un soleil magnifique, aucun nuage dans le ciel et plus de 25 degrés celcius. On part pour le début commun et on s’arrête après 10 minutes pour faire le point. On sépare le groupe en deux, les lents et les rapides, toujours orientés par des guides qui connaissent bien le coin.

C’est bien, car on s’est fait des amis, ils ne sont pas toujours là car l’activité est libre, mais on en perd et on en gagne. Chaques fois, on rencontre de nouvelles personnes, mais les vrais-de-vrais sont toujours là.

On sera donc dans le groupe des rapides, car les lents, ce n’est pas assez cardio. Au pire, si on perd le rythme, on rejoint les lents qui suivent, ce qui ne fut pas le cas. On fera le chemin de la « Thuile », un point d’eau d’un petit village de 2000-3000 personnes. Ensuite direction la « Croisette », le plat sur le haut du saleve. Un détour par le « Piton » le point culminant avec sa tour (vide) et direction le resto pour attendre le dernier bus à 5:30 qui nous ramène au téléphérique et direction le bus et maison. il est déjà 6:30 pm

On peut dire que l’on a fait assez des chemins du Salève pour « presque » se débrouiller tout seul, disons qu’avec Brigitte, c’est encore mieux car elle se souvient mieux des chemins que moi. On peut se perdre encore car c’est peu et mal indiqué (eh c’est la france), mais il y a toujours une vache qui peut nous donner des indications pour la meilleur place à broutter! Eh oui, les vaches sont en alpage, donc on a des amies.

Il n’y avait aucun nuage, on a donc eu une vue magnifique sur les Alpes et sur le Mont Blanc (rare). On a aussi eu la chance de faire l’ascension avec le fondateur et membre du comité de l’Association Genevoise des Amis du Salève, David, qui a toujours quelques chose à raconter, sur le point de vue, sur une roche ou sur un lac. Pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable et apprendre en même temps. Il est très actif sur le recrutement et arrête toutes les personnes qu’il croise. L’association, c’est son bébé et il s’en occupe très bien. Le groupe est assez grand et les gens viennent de loin pour venir grimper avec nous. Il y a même un Montréalais qui a marché avec nous dimanche, il était à Genève et a vu l’annonce.

C’est donc la dernière fois que l’on peut monter sur ce côté là, car c’est la fin du service de navette, la prochaine fois on fera le pas de l’échelle.

mam

[Photos du Salève]

[Video, 9:08 minutes]

* Un video est à venir, je n’ai pas eu le temp de faire le montage… en revenant, peut-être !


One Response

  1. yvon 10/09/2009 at 02:27 #

    encore merci pour les belles photos, xx

Leave a Reply