Rando : Creux du Van

Dimanche 29 mai 2011: Après une très longue nuit de sommeil, je suis réveillée avec le gazouillis des oiseaux à 6h45 sans réveil (hier je me suis couchée à 7h30, la migraine était tellement foudroyante!). Ce matin, ça va mieux et je suis en pleine forme. Le soleil étant de la partie encore une fois, nous pouvons réaliser notre objectif de la journée.

Nous avons sélectionné une région, un décor et une montagne tout à fait différents d’hier. D’abord, aujourd’hui, nous sommes en Suisse dans le canton de Neuchâtel au Ceux du Van pour le circuit dans le Val de Travers. Nous partons de Noiraigue à la station de train et commençons la randonnée en même temps que 30 autres personnes environ. C’est une ambiance très différente d’hier où nous étions pratiquement seuls au monde avec la nature.

En quittant le village et son chemin asphalté à 10h15, nous commençons tout de suite avec une longue montée soutenue de 725m dans la forêt. L’ascension se fait pendant les 2 premières heures, sans arrêt sur un chemin facile, mais toujours pentu. Ca travaille le cardio et nous avons un  bon rythme. Grâce à nos cours de spinning, nous avons une assez bonne forme physique.

Cet effort est récompensé par l’arrivée au Creux du Van, le plus grandiose des amphithéâtres. C’est un cirque naturel d’un diamètre d’un kilomètre qui est le résultat du long travail de l’eau et de la glace contre la roche. Au sommet, le chemin suit le pourtour de l’arène pour nous donner l’impression d’être toujours aux premières loges. On prend une petite pause pour manger notre collation et reprendre notre souffle, il est un peu moins de midi. Là haut, il y a plein de gens qui font des pic-nics. Ils ont triché un peu puisqu’ils y sont arrivés en voiture et n’ont eu qu’à marcher à travers le champs de vaches pour voir la vue magnifique.

Nous prenons le temps sur le cirque pour regarder le paysage à chaque pas ou presque. Nous marchons entre le muret pour les vaches et le bord du cirque, bref c’est là le chemin des randonneurs. C’est assez large, aucun risque et il n’y a pas de clôture pour nous empêcher de tomber puisqu’ici ils nous rendent responsables chacun de nous alors pas besoin de nous materner en mettant des barrières. D’ailleurs, ça gâcherait la vue. Je serais bien curieuse de voir combien de gens sont tombés en bas….certainement pas beaucoup!

La vue est à couper le souffle autant à gauche qu’à droite, bref le paysage sur le Jura est grandiose. Nous prenons une petite pause pour le pic nic de 1hpm sur le bord du cirque avec une vue imprenable sur le creux et le mur de roche devant nous. Autour, le gazon est tout vert et la nature est à son pic de verdure. Ca sent bon, mmmmmmmmm!

La descente est rapide et nous avons un excellent rythme. C’est assez pentu, mais le sol est uniforme ce qui rend la marche plus facile. Nous avons développé notre technique de descente et c’est maintenant plus agréable de descendre et c’est moins une lutte. Il faut se laisser aller et surtout ne pas essayer de s’arrêter à chaque pas, c’est ainsi plus facile pour les jambes, les pieds et les genoux. Avec l’expérience, on regarde les autres et on prend des trucs, ce qui rend nos randonnées plus agréables. Nous rejoignons la voiture à 3hpm bien heureux de notre belle randonnée.

WOW, quel beau week-end sportif. Samedi était une journée technique et acrobatique tandis que dimanche était plutôt cardiovasculaire. Les 2 journées nous ont offert un paysage opposé, samedi tout à découvert, gazon et entouré de montagnes comparativement à la forêt et du roc le dimanche. Toutefois, ces deux journées ont été accompagnées par le soleil, la belle température et le paysage à couper le souffle.

Brigitte

[Photos du Creux du Van]

[Vidéo, 2:58 minutes]


2 Responses

  1. yvon Desgagné 01/06/2011 at 02:45 #

    merci belles photos, oublie pas de souhaiter bon 40% à tes parents, moi c’est fait.

  2. yvon Desgagné 01/06/2011 at 02:45 #

    bon 40e hahaha

Leave a Reply