Paris – Le Moulin Rouge

Samedi 17 septembre 2011: Une fois de retour à Paris, on essaie de peine et de misère à prendre le train pour nous conduire au centre. Nos billets ne semblent pas être les bons et c’est après plusieurs essaies dans différentes bornes que nous allons à l’information. Il nous dit que nous n’avons pas les bons billets, que ceux que nous avons ne sont que pour le centre de Paris et que nous sommes en périphérie. Ce que nous ne comprenons pas, c’est que la dernière fois, ce sont ces mêmes types de billets que nous avons utilisé. Bref, on n’a pas le choix, il faut en acheter de nouveaux et enfin on peut prendre le train. Ce bric à brac nous a pris beaucoup de temps et c’est un peu à la course que nous prenons notre douche pour arriver à l’heure à notre spectacle au Moulin Rouge.

Pour clôturer en beauté ces longues vacances et notre périple en Europe, nous nous sommes gâtés en se payant un souper-spectacle au célèbre Moulin Rouge de Paris. Nous sommes assis tout devant, sur la deuxième rangée de tables et avons une très belle vue sur la scène. Avant que le spectacle ne débute, nous savourons un très bon repas français trois services accompagné d’une bonne bouteille de vin. À l’heure précise, le spectacle tant attendu commence. La musique est entrainante, les costumes sont magnifiques, les chorégraphies sont bien exécutées et les danseuses sont très grandes et belles. Les seins nus, les filles sont légèrement revêtues de paillettes et plumes. Les costumes sont extravagants et dignes du spectacle. Dans la troupe, il y a quelques garçons, mais ils sont beaucoup trop vêtus à mon goût et sont peu mis en valeur puisque ce sont les filles qui sont à l’honneur.

Les tableaux se succèdent, tous aussi dynamiques et avec des costumes différents. Nous avons droit à un tableau sur le thème du cirque, de la mer avec les matelots et plusieurs autres. Il y a eu même un tableau avec une grande piscine où une fille a sauté dans l’eau pour ‘’danser’’ avec trois gigantesques serpents….c’est le tableau que j’ai le moins aimé puisque j’ai les serpents en horreur.

Lors des trois entractes, il y avait un numéro spécial pour nous divertir davantage. Lors du premier, c’était un jongleur qui a jonglé jusqu’à sept ou huit quilles à la fois. Au deuxième, c’était deux gymnastes qui nous ont fait un numéro impressionnant. Le garçon super fort réussissait à garder la fille à bout de bras en équilibre et ce, malgré qu’il soit assis, couché ou tout autre position. Enfin, le dernier entracte était animé par un ventriloque humoriste qui nous a bien fait rire. La soirée a été un succès, nous avons profité de chaque moment et c’est éblouis que nous rentrons à l’hôtel pour notre dernière nuit en Europe, du moins pour cette tranche de notre aventure.

Brigitte


Si vous avez aimé ce post, voici 5 autres suggestions

Reviews are closed.