La Réunion (jour 2) Descente glissante

Lundi 27 juin:

marche – aller-retour du gîte Roche Écrite (1837m) @ la Roche Écrite (2276m) De 8:00am à 11:50am et ensuite gîte Roche Écrite (1837m) @ Dos d’Âne (918m) – De 12:15pm à 6:00pm
nuit – Gîte Les Acacias

Aujourd’hui, on sait, selon notre topo-guide, que ce sera une journée de descente pour arriver à D’os d’Âne. D’abord, on se lève assez tôt pour un petite excursion à la Roche Écrite, un sommet tout près du gîte avec une belle vue sur les cirques de Mafate et de Salazie. Ce matin, même si c’est frais, il y a un ciel tout bleu et il fera beau soleil.

On début notre journée vers 8:00am pour l’ascension. C’est assez facile, on passe à travers des forêts pour ensuite marcher sur des roches volcaniques jusqu’au sommet. La vue est magnifique, il n’y a aucun nuage. On croisera le groupe de 7 Français qui se sont levés très tôt pour voir le lever du soleil au sommet et qui sont sur leur retour vers le gîte.

Arrivés au sommet, on prend quelques photos et on est rejoint pas le groupe de trois personnes, 2 Français et une Allemande que l’on a rencontrés la veille. On ne reste pas trop longtemps et on redescend par le même sentier, car la journée sera longue. La descente supposée durer une heure durera 1:30 et la montée aura pris 30 minutes de plus… on est déjà une heure en retard sur notre horaire. On prendra toutefois quand même 15-20 minutes pour manger un peu au gîte avant de partir pour la vraie descente vers Dos d’Âne.
[Photos de La Réunion (jour 2) Roche Écrite]

On fera la descente dans la forêt pour la majeure partie à travers les rochers et surtout sur un sol argileux et détrempé qui est au final très glissant. Brigitte et moi se feront quelques petites frousses en perdant pied et en tombant on se fait quelques égratignures, mais aucune blessure. Moi j’ai presque brisé un bâton en tombant le cul dans la boue. Au final, plus de peur que de mal, ce qui nous force un peu à ralentir le rythme pour faire doublement attention. Ce sol glissant fait que nous prenons de plus en plus de retard sur l’horaire et on arrivera au gite à 6h un peu fatigué, mais sains et saufs.

Vers la fin de notre randonnée, nous marchons sur la crête avec le cirque à notre gauche et la ville à droite. Le ciel est parsemé de nuages. On verra aussi plusieurs dizaines de grosses araignées , des bides, pas dangereuses, mais impressionnantes par leur taille, leur couleur et surtout la quantité. Leurs toiles sont tissées en travers du sentier, juste un peu au dessus de nos têtes. On passera sous elles sans les déranger, tout est bien comme cela.

Le gîte, un peut plus loin dans la ville et surtout à l’extérieur du sentier, est super beau, on a une chambre privée, douche chaude et on peu finalement faire un peu de lavage et finir de faire sécher les vêtements. Le repas est digne des rois, 2 sortes de rhum, salade et omelette de caille en entrée, suivi de riz, fèves en sauce et caille avec toujours leur petite sauce aux piments forts, très très forts. J’en prend un petit peu pour goûter, l’équivalent d’une noisette de beurre. Je commence par goûter la demi d’un petit pois… ma bouche est en feu, je pleure et mon œsophage brûle. C’est très fort. Au final, mélangé avec la sauce, le riz et le vin, je vais finir la porti9n que j’ai prise, et ça c’est très bon…en petite quantité. Le repas est typique puisqu’il n’est pas concevable pour un créole d’avoir un repas sans riz, sans grain (lentilles en sauce) et un cury (mijoté de viande), le tout évidemment accompagné de piment fort.

Comme d’habitude, on se couche assez tôt, il est 9:00pm et on est prêts à se coucher après avoir fait un petit lavage à la main de  quelques vêtements et finir d’écrire les posts. On en profite pour recharger les batteries parce ici on a l’électricité, c’est le grand luxe.

MAM

[Photos de La Réunion (jour 2) Gîte Roche Écrite à Dos D’Âne]


No reviews yet.

Leave a Reply