Grottes de l’Aar et pont du Trift

Samedi et dimanche 14-15 août 2010: On part en train pour 2 jours de découverte de la Suisse, d’ailleurs nos prochains voyages jusqu’à Noël seront sous le thème de « la découverte de la Suisse ». Après 3.75 heures de train et trois changements, on arrive finalement dans le petit village de Innertkirchen dans la partie de l’Oberland-bernois. Située au sud du canton de Berne, c’est la partie la plus élevée du canton.

Le temps est incertain, les nuages sont gris et la pluie menace. On décide d’aller faire un petit hicking dans le coin et découvrir une curiosité régionale. Sur notre chemin se trouvent les gorges de l’Aar qui sont situées entre les villages de Meiringen et Innertkirchen, dans la vallée du Hasli. Les gorges s’étendent sur 1400 mètres avec une profondeur de 200 mètres et peuvent être admirées depuis plus de 100 ans en utilisant une passerelle et en passant par des tunnels.

Cette randonnée est une découverte de la nature d’un genre particulier. C’est super bien aménagé, accessible pour la famille et surtout un peu à l’abri de la pluie. On découvre de superbes grottes naturelles dans le bruit assourdissant de l’eau qui s’engrouffre à travers les rochers. L’air est saturé d’eau et on est presque toujours dans la brume. Nous commençons le trajet là où l’Aar est plus large et se dirige dans une grande crevasse de roches. Les passerelles sont bien accrochées d’un côté de la paroi et on serpente au dessus du fort courant de l’Aar. Plus on avance, plus la distance avec l’autre rocher rétréci pour finalement pouvoir presque le toucher. Là, le bruit est vraiment intense, on sent toute la puissance de l’eau avec le courant à fort débit. On ressort au grand air de l’autre côté de la montagne et il nous faut marcher pour revenir au village.

Donc à la sortie, on se fait un autre petit hicking d’une heure pour le retour à l’hotel, question de se reposer un peu, car on est parti très tôt et la fatigue nous rattrape. On fait même un petit dodo avant d’aller manger un très bon souper dans un resto d’un hotel autour (il n’y a pas beaucoup de choix dans ce petit village). On en profite pour essayer de trouver quelqu’un qui peut nous donner des indications pour aller au pont du trift et étant donner que l’office de tourisme est fermé la fin de semaine (eh oui !) la serveuse s’arrange pour nous donner des infos.
[Photos des grottes de l’Aar]

Le lendemain, on s’est levé tôt pour avoir le plus de temps pour marcher sans se presser. On prend un bus postal et arrive à 9h30 à la base du téléphérique où on décline gentimment l’offre de la dame de monter et on fait la montée de 2h30 à pied. Une montée assez soutenue parmi les moutons, les vaches et les torrents d’eau de source qui descendent de la montagne. Ca fait du bien de faire un peu d’exercices, car on passe toutes nos journées assis devant l’ordi. Arrivés là où s’arrête le téléphérique, il nous reste encore 1h30 de montée pour atteindre le fameux pont du trift. Il est le plus long pont suspendu du monde avec ses 170 mètres (560 pieds) à une hauteur de 100 mètres du sol. Le pont traverse le lac du trift avec une vue sur le glacier, près de Gadmen en Suisse. Le pont est tout neuf, il a été refait en 2009, complété en 6 semaines et reçoit maintenant près de 20,000 visiteurs par année.

Habituellement les marches en montagne sont plutôt monotones avec toujours quelques belles vues, mais celle-là est magnifique du début à la fin, avec des vues époustouflantes, des chutes d’eau et des nuages accrochés aux montagnes. Le pont à la fin parait presque triste, tout petit accroché entre les deux rives. Mais, vu sa hauteur, sa longueur et son emplacement, une fois sur le pont, tu te sens tout petit et impressionné par tout ce qui t’entoure. Brigitte n’aime pas trop les hauteurs, mais à quand même fait la traversée bien agrippée aux cordes et il ne fallait pas que je fasse bouger le pont. Heureusement, on était seul sur le pont autant à l’aller qu’au retour. Dès que nous avons terminé, plusieurs personnes sont arrivées en même temps et le pont était assez achalandé.

On a croisé très peu de gens à l’aller et un peu plus au retour à cause du temps incertain. Nous avons passé la journée sous les nuages, mais qui se sont dispersés le temps que nous étions au pont du trift et qu’on admirait la belle vue sur le glacier. Nous sommes restés un peu pour souffler et profiter de la vue, prendre quelques photos avant de redescendre, car il faut reprendre le bus et les quatres trains pour revenir sur Genève pas trop tard.

On a refait la descente à la pluie battante, mais heureusement nous avions nos punchos pour nous couvrir un peu et la journée était presque finie. On est redescendu en gondolle quetion de laisser un peu d’argent dans la communauté et se sauver 2h30 de marche dans la pluie. Le retour à Genève se passe bien entre les petits dodos et les transferts.

MAM et Brigitte

[Photos de la rando au Trift]

[Panos]

[Vidéo 6:02 minutes]


3 Responses

  1. yvon et line 22/08/2010 at 15:39 #

    grandiose, merci pour la ballade c’est fantastique, xxx yvon et line.

  2. yvonet line 22/08/2010 at 15:40 #

    fantastique, toute une ballage, merveilleux, merci à vous deux, lyne et yvon xxxx

  3. Pierrette et Benoit 22/08/2010 at 19:39 #

    Ouf!
    Quel magnifique voyage nous venons de faire en votre compagnie Brigitte et Marc-André!
    Où allons-nous la semaine prochaine?
    Bon dimanche!

Leave a Reply