Grèce (jour 21) Visite d’Athènes suite et fin

_MG_1280Dimanche 16 juin 2013 : On se lève très tard et on perd notre temps dans la chambre avant de sortir vers 10h00. On n’a pas une tonne de choses à faire aujourd’hui alors il n’y a pas de stress, on prend ça cool. On décide que plutôt déjeuner, on dinera tôt parce que de toute façon ici les déjeuners américains : toast, bacon, oeuf, c’est assez rare et pas très bon. Alors on choisit une place où ils ont trois énormes morceaux de viande embrochée verticalement pour faire le gyros. Je prends une assiette de viande mixte, c’est-à-dire poulet et porc. L’assiette est énorme, assez pour deux personnes, mais Brigitte a déjà commandé son assiette, des souvlakis de boeuf et on a en plus une salade, ça va faire un méga repas ça! Bon choix, car c’est délicieux, assaisonné, grillé à la perfection et pas cher. De loin le meilleur repas mangé en Grèce de type gyros. On se régale et bébé aussi. Quand elle mange en même temps que nous, c’est une ogre qui ouvre la bouche à chaque fois que l’on prend une bouchée pour en avoir elle aussi et quand elle a fini, elle nous le dit aussi. Après avoir mangé comme des cochons, on entreprend notre journée numéro deux de visite de Athènes.

En ce dernier jour de voyage, c’est la suite et fin de la visite des points touristiques de cette grande ville, mais comme c’est dimanche et que le dimanche c’est le grand marché aux puces dans les rues de la ville, nous allons flâner à travers les bébelles à vendre. En résumé c’est un capharnaüm ininterrompu de petits vendeurs de cochonnerie plus ou moins vieille. Par exemple, il y a des sacs de voyage, des disques 45 tours, des bijoux, des dvd de musique et film, des outils, du matériel d’armée, des chaises, des vêtements et de la nourriture. Une dédale de rues remplies de gens à la limite d’être capable de marcher, imaginer nous avec un poussette. Oui, aujourd’hui, il faut incroyablement chaud, plus de 30 degrés avec un haut taux d’humidité déjà à 10h00 et il fera presque 40 vers midi, un four. On déambule nonchalamment, un peu indifférent à tous les type de babioles offertes, mais intéressés pour faire de belles photos.  C’est comme le marché aux puces St-Martin à laval, mais dans les rues à toutes les semaines.

_MG_1300Près de la place Monastiraki, c’est plutôt vieux et le bordel, mais lorsqu’on se dirige vers le quartier de Plaka, les boutiques sont plus belles, il y a moins de monde et surtout c’est moins marché aux puces. Après plus d’une heure dans ce bordel ambiant (voir vidéo pour l’ambiance), on ressort par une rue moins animée pour reprendre notre souffle. On boit et fait boire Justine tout près d’une petite mais magnifique église. Ça nous permet aussi de faire le point sur ce qu’il nous reste a voir. Avec cette chaleur, j’ai presque le goût d’aller me coucher à l’air climatisée.

Mais non, c’est pas ce qui est prévu! Nous prenons la direction de la colline de l’Acropole, un endroit que l’on a visité hier, un peu rapidement et sans billet. Il nous reste encore trois billets d’entrée sur les sept et on n’est pas capable de dire quels sont précisément les trois items à voir. On utilise donc un billet pour voir de plus près ce que l’on a vu de haut hier. C’est le théâtre de Dyonisos, dont je vous ai raconté hier la visite du haut de la colline. D’en bas, c’est plus impressionnant et il faut s’imaginer qu’à l’époque c’était presque deux fois plus haut, puisque seulement la partie basse est dans un état correctement préservé. Ce qui est intéressant de proche, c’est de voir les sièges des premiers rangs, ils ont des inscriptions dessus, surement les noms des dignitaires V.I.P. qui étaient aux premières loges. Il y a même une grosse chaise, toujours en marbre, qui devait être la chaise du roi, président ou king de la place. On peut se promener dans le théâtre et j’ai même essayé deux ou trois places, toutes aussi dures pour les fesses, car des bancs de marbre, c’est durable, mais pas très confortable.

_MG_1503Après s’être faire cuire encore un peu au soleil, j’en ai plein le pompon. Direction le musée à l’air climatisée S.V.P!!! Tout en haut sur l’acropole, il y avait un musée qui débordait de divers objets trouvés continuellement lors des diverses fouilles archéologiques. Les Athéniens ont fait construire un nouveau musée moderne en bas de l’Acropole pour remédier à la situation et avoir plus d’espace pour exposer les belles pièces. De plus, ils ont fait la demande au British museum pour rapatrier quelques morceaux qui appartiennent au Parthénon. Le nouveau musée est moderne et spacieux. L’entrée n’est vraiment pas cher, 5 euro par personne, une aubaine. Notre guide nous a dit d’aller voir le film au troisième étage pour débuter, car il explique l’histoire du Parthénon et des découvertes pour faire les restaurations. C’est ce que l’on fait et le petit film de 10 minutes nous explique les différentes partie du Parthénon. Il y a surtout les parties sculptées qui manquent à la structure extérieure et ont été apportées a l’intérieur pour les restaurer et faire des copies qui seront remises en place à l’extérieur éventuellement. C’est très grand, très beau et très bien présenté. Une majorité de pièces originales sont au British museum à Londres et les demandes répétées pour les ravoir et les exposer ici ont toujours été vaines. Le British museum pense qu’ils sont en meilleur position d’exposer ses oeuvres d’art importantes et surtout ne veulent pas commencer à redonner toutes les pièces aux pays respectifs, car chacun pourrait commencer à redemander leurs affaires et le British museum serait vide. Alors ça fini que les morceaux du temple d’Athènes sont à Londres et ici ils se font des copies pour les exposer.

_MG_1563La visite du musée prend un peu plus d’une heure, on a vraiment pris notre temps pour profiter de l’air frais, mais on doit bien ressortir dehors à la grosse chaleur. Cette fois-ci, nous nous dirigeons vers la tour des vents à l’agora romaine. Quand on y arrive enfin, c’est fermé puisqu’il est 3h45 et ça ferme à 3h00. Bof, ce n’est pas vraiment grave parce qu’on la voit presque aussi bien de l’autre côté de la clôture qui est à peine à 10 mètres de la tour. Elle est bien conservée et est dorénavant entourées par la ville et ses rues bordés de terrasse de restaurants. On prend quelques photos et on continue notre marche dans les rues. Il est encore tôt, mais on n’a plus d’énergie, même bébé (Justine) semble coma. On rentre donc à notre hôtel pour se laver, surtout se rafraîchir et faire nos sacs pour demain, car on doit se lever à 6:00 am pour prendre notre avion à 10:30. On a un petit peu de métro à faire et avec bébé, on doit se donner un peu de temps pour la faire manger/boire avant de partir.

Notre voyage est terminé, trois semaines intenses de randonnées, de visites, de déplacements en bateau, en auto et à pied. Des styles et paysages très différents d’une île à l’autre. Un rythme de vie très relax ici et plus centré touriste et magasin là. La ville et les îles sont très différentes. La température fut incroyablement chaude, le soleil au rendez-vous et les gens sont super gentils. On y mange bien, pas très diversifié par contre, beaucoup de viandes, pas trop de légumes, très peu de fruits, mais on reprendra nos bonnes habitudes de retour à la maison.

Brigitte, Justine et moi espérons que vous avez eu du plaisir à nous lire au quotidien. Très bientôt, vous pourrez voir en images ces beaux paysages et cette partie du monde riche en culture et en histoire. Notre petit nain de jardin a eu beaucoup de plaisir à se faire prendre en photos dans des endroits clés, même dans le cockpit avec le pilote et le commandant lors de notre vol du retour.

Marc-André

[Photos de la Grèce (jour 21) Visite d’Athènes suite et fin]


One Response

  1. Kim 28/06/2013 at 08:49 #

    xoxo

Leave a Reply