Gaspésie (jour 7) Miguasha et oratoire du Mont St-Joseph

_MG_12804 août 2014: Justine a été une petite peste en fin de journée hier, la route, le souper et le dodo ont été l’enfer. Après une bonne nuit de sommeil, on est tous de meilleur humeur pour une journée plus relax. Après que nous ayons tous bien déjeuné avec des crêpes et du sirop d’érable, on visite les tours du château pour faire quelques photos.

Ensuite, c’est le départ pour le parc national de Miguasha, musée reconnu mondialement pour l’exceptionnelle qualité de conservation de ses fossiles. Ce lieu touristique est classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, donc c’est un incontournable même si les fossiles ne nous intéressent pas vraiment. Le site comporte deux sections, le musée et un sentier de randonnée avec 12 panneaux sur l’évolution de la vie.

Nous débutons par la balade en forêt sur le bord de la falaise qui est facile et supposée durer une heure et demi. On emprunte quelques escaliers pour descendre sur la plage où trois archéologues font des fouilles. On reprend le sentier, mais après 30 minutes de marche, on arrive à une barrière qui nous oblige à rebrousser chemin; la passerelle qui descend vers la plage s’est effondrée et rend le passage inaccessible. On retourne donc sur nos pas, dans la forêt et repassons devant les panneaux d’interprétation des différentes périodes de notre ère qui sépare les différentes espèces de fossiles.

Bon la balade n’était pas d’une incroyable beauté, mais bon, c’est fait. De retour au musée, on passe devant un carré de sable pour que les enfants puissent effectuer quelques fouilles archéologiques… Justine devient toute énervée… « Parc parc parc » crie-t-elle., ok ok, on va aller creuser quelques minutes. Pendant ce temps, je vais voir le belvédère et prendre quelques photos.

_MG_1280Après cette petite pause inattendue, on entre dans le musée en tant que tel. Moi personnellement, les fossiles, ce n’est pas l’affaire la plus excitante que j’ai vue. Par contre, c’est bien présenté et le contraste a été modifié pour que l’on perçoive bien les contours du fossile. Ce qui rend le site si important, c’est la grande diversité de spécimens portant sur de longues périodes et aussi leur état de conservation. Le musée est aussi le détenteur du plus grand fossile jamais trouvé au  complet et en un morceau. Un morceau de presque 6 pieds de long…. On a vu des photos et vidéos, mais il est encore en train de se faire nettoyer, un travail long et minutieux qui prendra encore des années.

Suite à cette visite, on fait manger Justine dans l’auto avant de repartir car on veut qu’elle dorme un peu durant la route vers le mont St-Joseph près de Carleton-sur-mer. Les premiers colons ont érigé une croix au sommet en l’honneur de St-Joseph, saint des bâtisseurs, afin que ce dernier protège leur habitation. Par la suite, une chapelle nommée oratoire du Mont Saint-Joseph, fut également construite. Le mont St-Joseph est aujourd’hui un lieu de pèlerinage pour plusieurs personnes de la région, mais surtout un endroit où on a beau panorama. Un longue montée abrupte de 4 km et de 15% nous mène jusqu’au sommet, en auto heureusement!

Arrivés, on doit payer 11$ par personne pour se stationner…. C’est cher pour la vue, mais nous y sommes alors on paie! Sur un belvédère derrière l’oratoire, on va voir un parc de 73 éoliennes. Ensuite, on a fait le tour du sentier qui borde la falaise avec vue sur la Baie des Chaleurs avant d’entrer dans la petite église de pierre bleu et blanche au sommet. Pour éviter de payer le tarif d’entrée, il y a un stationnement avant d’arriver au sommet et on peut alors faire une courte randonnée pour se rendre tout en haut….mais ça on ne l’a réalisé qu’à la descente seulement!

_MG_1280Même s’il y a plus de 10 randonnées balisées à faire, on a décidé de ne pas faire de rando pour nous aujourd’hui. Quand on était juste nous deux, on faisait une rando de 3 heures avant de souper, mangeait deux barres tendre et dodo. Avec un enfant de 2 ans, quand elle a faim elle a faim, tout de suite, et elle le fait savoir, encore et encore. Lui dire que ça s’en vient dans 5 minutes ne change rien à rien…aussi, c’est important qu’elle fasse ses siestes, sinon elle est de mauvaise humeur.

Donc, on reprend la route pour notre gîte, le Manoir Hamilton, une somptueuse résidence anglaise des années 1800 avec une tonne d’accessoires et de décoration d’époque. Nos hôtes sont chaleureux et accueillants. Il est déjà toutefois le temps de souper, et il faut faire vite, trouver dans le village un resto ouvert. On est lundi, et plusieurs resto sont fermés. On sera les premiers clients d’un petit resto à deux pas de notre gîte. Justine s’est régalée! Au retour, elle a joué à l’extérieur avec des cailloux avant de rencontrer des poules et d’apercevoir une balançoire…qu’elle s’est empressée de rejoindre. Finalement, c’est la douche avec maman, pyjama et dodo. Aujourd’hui pas de cri ni pleur, on s’est bien synchronisé avec l’horaire de madame, ouf!

Demain on sera en canot sur la rivière Bonaventure, il faut bien se reposer.

Marc-André
[Photos de la Gaspésie (jour 7) Miguasha et oratoire du Mont St-Joseph]


No reviews yet.

Leave a Reply