Gaspésie (jour 1) En route vers la Gaspésie

_MG_128028 et 29 juillet 2014: Cette année on a décidé de visiter le Québec. On avait initialement prévu deux voyages, un en Italie et l’autre au Québec, en Gaspésie. Comme on a refait le patio et une partie de la cours, le voyage en Italie a pris le bord, faute de fonds et de temps, mais ce n’est que partie remise. On fera donc nos touristes chez nous pour découvrir des coins éloignés qu’on ne connait pas ou très peu.

On a pris quatre semaines de vacances, de toute façon la garderie est fermée, et de ce mois 20 jours sont consacrés à un voyage en famille pour faire le tour de la Gaspésie. Nous ne nous limiterons pas à la Gaspésie, nous visiterons en route vers et au retour également pour limiter les longues heures de route. Nous avons planifié visiter les villages, les parcs nationaux et autres lieux importants sur la route.

On débute donc notre périple par de la route, beaucoup de kilomètres pour se rendre à l’étape numéro un; Kamouraska au Bas St-Laurent. Nous sommes partis à midi pour bénéficier de la sieste de Justine pour faire de la route, mais elle n’a pas autant dormi qu’on ne le pensait, elle devait être trop énervée pour ça! C’est donc 500 km de voiture qu’on a fait le premier jour, un peu de pleurs et de cris de Justine, car c’est long 500 km attachée dans un siège d’auto, mais on a bien fini ça avec un souper au St-Hubert express. Justine a été « malheureusement » très dérangée par la télévision du restaurant où il y avait des courses de Go Kart et elle n’a pas beaucoup mangé… Même moi ça m’intéressait.

On a terminé la journée au gîte « maison Chapleau », une charmante maison au coeur du village, tout à côté de l’église où on bien reçu. On a une super grande chambre où Justine s’est vite endormie après la grosse journée de voiture. Demain on visite les environs…

On loge pour deux nuits à Saint-Pascal, à 10 minutes de Kamouraska, alors on doit faire un petit bout de chemin pour visiter le magnifique village de pêcheurs de Kamouraska. On se stationne à l’église et on se promène à pied à travers le circuit du patrimoine qui nous fait passer devant les endroits importants du village et de la rue qui longe l’estuaire du fleuve St-Laurent. Je ne dis pas qu’on a lu tous les panneaux, mais on a bien profité de la vue et des maisons plus que centenaires superbement entretenues face au fleuve.

_MG_1280On prend quelques photos et on se promène dans la baie, car l’eau est basse très basse. Je m’informe sur les marées, on me dit que d’ordinaire l’eau est à plus de 6 pieds de haut au quai, et en ce début d’après-midi, l’eau est à des centaines de mètres du rivages par marée basse. A l’oeil, les marées sont de 10-20 pieds… C’est très impressionnant.

En cours de promenade, on s’arrête à l’ancien palais de justice où il y a une exposition de photos. Bon, ce n’était pas du grand art, mais on ne pouvait pas le savoir avant d’avoir vu et on a par le fait même encouragé les artistes locaux, voilà c’est fait. Suite à notre grande marche en alternance avec la poussette, on doit se trouver un endroit pour manger. Notre choix s’arrête sur un bistro sur la rue principale vraiment sympathique, mais pas très grand. On y a mangé grilled cheese et des pâtes et Justine s’est régalée avec les pâtes en sauce.

De retour dans la voiture, c’est direction route 132 à travers les champs vert et jaune pour le pont de St-Onésime-d’Ixworth tout au bout d’un chemin forestier à travers les terres à bois. Je commençais à douter un peu qu’il n’y aurait rien au bout de ce long trajet, mais non, après quelques minutes, un superbe pont rouge, bien rénové se dresse en parallèle au nouveau pont de béton très laid. On s’arrête pour lire les panneaux qui racontent l’histoire de ce fameux pont couvert, un des 80 ponts restaurés et protégés comme patrimoine culturel du Québec. C’est super intéressant, et en plus il est super connu car il est à un arrêt important du sentier de motoneige durant l’hiver.

De retour près du village où la maison d’hôte est située, il y a une randonnée pas très longue et plutôt facile appelée le sentier des sept chutes. On a décidé de terminer la journée avec ça. En partant du stationnement, la montée est raide avec des marches aménagées mais ensuite, c’est peu pentu et facile. On entend plus qu’on voit les chutes, car elles sont assez loin du « bord » du sentier et on ne peut s’approcher car nous sommes en haut de la falaise. Au total on a aperçu 3 chutes au loin, mais on a été accompagné du bruit de l’eau pour une grande partie de la rando.

_MG_1280Suite à notre petite déception de « voir » des chutes, on continue et s’enfonce toujours plus dans la forêt. On traverse des bois et des champs pour finalement se rendre compte que l’on est rendu trop loin et que rien d’intéressant ne nous arrivera même si on continue encore de s’enfoncer dans le bois. Ce qui devait être une boucle semble s’éloigner de notre point de départ. On décide donc de rebrousser chemin, un peu piteux, mais tout de même content de 50% du sentier. L’autre moitié étant un peu pour rien, mais bon, leçon à retenir ; on devrait être plus organisés avant de partir. Justine se comporte super bien dans son sac porte-bébé, même si c’est nettement plus lourd que je l’imaginais. On est fait fort, ça ne nous tuera pas, mais c’est un peu comme Obélix qui porte son menhir, en tous cas, je me vois comme ça.

De retour au village, on a déniché un restaurant-pub où une pizza spaghetti délicieux a bien plu à Justine, mais aussi à papa et maman. Pour terminer la journée, on passe devant un parc, Justine le voit, elle est ravie, c’est peu dire…. Elle répète le mot 100 fois en se pointant. A moins d’être vraiment débile, on comprend que Justine veut aller jouer au parc. Notre petit bébé a été assez patiente, on peut bien faire ça avant d’aller dormir, en plus c’est un super parc aménagé 100% sécuritaire. Comme ce parc appartient à une garderie….il est clôturé et barré par un cadenas… On fait bien le tour et on cherche une entrée mais rien à faire, c’est fermé…. Grosse déception pour Justine qui ne pleure pas, mais nous presque… Faut trouver un autre parc…

On se promène donc lentement dans les rues du village pour finalement trouver quelques balançoires, une glissade et des jeux dans un bac à sable. Ça fera l’affaire, un parc c’est un parc. Justine est très heureuse et nous aussi. Elle a même une amie de 7 ans pour glisser avec elle. Elle glisse toute seule sur la grande glissade et sera assez sale que ce sera direction douche avec papa au retour avant d’aller dormir. Cette fois, c’est nettement moins facile de l’endormir, mais maman a trouvé une nouvelle technique et vers 9:30 Justine dors enfin. Il ne nous reste un peu de travail de recherche pour planifier la journée de demain et nous aussi on va retrouver le lit douillet avec oreillers moelleuses à l’étage de la charmante maison.

En passant, notre hôte est un super bonne cuisinière et nous prépare des déjeuners dignes des grands restaurants avec du fla fla. C’est aussi très bon et complet, on commence la journée avec le ventre plein.

Marc-André
[Photos de la Gaspésie (jour 1) En route vers la Gaspésie]


No reviews yet.

Leave a Reply