Fin de semaine de filles à Londres

Samedi et Dimanche, 20-21 mars 2010: Nous sommes quelques Canadiens, dont la plupart des Québécois, qui travaillent à Genève et ce principalement pour Ernst & Young. Les filles ont décidé de partir en week end à Londres pour faire du magasinage (Londres est très réputé pour ça), et ce seulement entre filles. A mon plus grand plaisir, je fais partie du groupe de 8 filles qui partent pour l’escapade.

Je ne suis pas une fan du shopping, mais ce sera l’occasion d’apprendre auprès de ces expertes du magasinage. Certaines d’entre elles sont vraiment au courant des meilleures boutiques, d’autres ont des magasins préférés qu’elles veulent absolument faire et la plupart ont des besoins assez précis et en quantité surprenante. Pour ma part, je vais les suivre, je n’ai pas vraiment de préférence ni aucun besoin particulier.

Nous avons notre organisatrice en chef, Minzi qui fait régulièrement des escapades à Londres parce que sa soeur y a vécu les 2 dernières années, donc elle connait assez bien. Ca fait tout drôle de suivre, mais ça fait du bien, je me sens en vacances et je n’ai pas besoin de me soucier par où on va.

Ainsi, on a pris le premier vol samedi matin (celui de 7am) et on a débuté le magasinage à 11am après avoir déposé nos valises presque vides à notre hotel. C’est très important d’avoir de la place dans notre valise pour rapporter tous nos achats. En ne restant qu’une nuit, on n’a pas besoin trop de choses, heureusement.

On s’en va vers Oxford street, là où il y a les meilleures boutiques. La première destination est Top Shop où on se donne rendez-vous une heure plus tard. Après quelques pas, les filles sont toutes dispersées, je me retrouve seule. Je pensais profiter de leur expérience, mais ce ne sera pas toute seule que j’y arriverai. Bon, faut quand même y aller, je m’aventure dans l’immense magasin à trois étages. Ca ne prend vraiment pas beaucoup de temps pour m’apercevoir que le style est franchement pas le mien. Disons que c’est un retour dans les années 80 avec le style cotton ouaté, les couleurs bizarres. Je croise Marie-Eve qui ressent la même chose que moi et on se dirige au point de rencontre pour attendre les filles. A l’heure prévu, certaines arrivent avec les bras remplis de linge à essayer et veulent une extension du temps alloué pour faire la boutique. Il faut prendre une décision et la meilleure est de se séparer en 2 groupes et de se donner un rendez-vous plus tard où nous irons manger ensemble.

Les deux groupes sont créés naturellement et en fait je me retrouve avec les filles qui ont des goûts plus près des miens. Notre deuxième arrêt est très intéressant et fait l’unanimité, c’est La Senza (il n’y en a pas à Genève, alors on est toutes contentes!). C’est ici que je fais mes premiers achats….à prix imbattables. Une belle brassière bustier rose pour à peine 10£ = 16$, tout un deal! Bien sûr, j’ai pris les petites culottes assorties et d’autres modèles. Là je vais me sentir sexy! Après les avoir porté, je peux vous dire que je suis vraiment contente de ses achats et que je me sens effectivement sexy ces journées là 🙂

Vient ensuite Aldo, autre boutique qui n’est pas à Genève. Le local est assez petit et il y a peu de choix, mais je trouve tout de même des souliers plats, style ballerine rigides noirs pour porter avec mes jupes cet été. En fait, la mode est soi des talons hyper haut ou pas du tout.


Les autres boutiques de linge se succèdent, mais je ne trouve rien d’autre à mon goût. Les autres filles qui sont avec moi trouvent quelques morceaux et on se dirige pour manger un morceau avec le reste du groupe. Bien sûr, il faut aller dans un pub, question de s’imprégner pleinement de l’ambiance londonienne. Toutefois, il y a plein de monde partout et c’est difficile de trouver un endroit avec une table pour 8 personnes. On opte alors pour un resto de cuisine générale où on mange des club sandwich et fajitas. Ca fait du bien!

L’après-midi se pousuit à travers d’autres boutiques. Nous sommes allées chez Banana Republic qui est tout à fait mon style de vêtements. Malheureusement, je n’ai rien acheté, car je n’étais pas assez certaine si j’aimais ou non. J’avais vu 2 robes pour travailler, mais je vais avoir besoin de mon chéri pour bien me conseiller. En après-midi, il y avait tellement de monde dans les boutiques qu’il y avait des files d’attente interminables pour les cabines d’essayage et les vendeuses n’étaient pas trop disponibles. Ca a pris presque 10 minutes pour recevoir une grandeur plus grande et je n’étais pas encore bien et je n’ai pas osé demander une autre grandeur. J’assume, c’est ma décision, mais même si elle me faisait, je n’étais pas assez convaincue pour l’acheter, alors je suis sortie.

Le magasinage est assez épuisant et vers 4h, on est fatiguées et on trouve un pub pour s’y reposer. Les filles boivent de la bière et moi un bloody ceasar dans un environnement de match de rugby. Les autres filles ne tardent pas à nous y rejoindre.

Avant la fin de journée, certaines osent faire d’autres boutiques. Il y avait le magasin Primark dont nous avait parlé Minzi. En fait, c’est un immense magasin à surface avec des articles à très bas prix et de pauvre qualité. Toutefois, tu peux trouver de très bon deals. On arrive proche de la fermeture, il y a une foule incroyable et tout est sans dessus dessous. Nous avons à peine 30 minutes afin de respecter notre rendez-vous pour souper. Je trouve des gougounes roses, une brosse à cheveux et des élastiques pour 1£ = 1.5$ chaque! Je n’ai plus de temps pour chercher d’autres deals comme ça, il faut que je fasse la file pour la caisse…..15 minutes! et je finis par courir pour ne pas être en retard et faire attendre les filles.

Les filles qui étaient retournées à l’hotel plus tôt nous ont déniché un beau petit pub juste à quelques pas de l’hotel, le Sherlock Holmes. L’ambiance est agréable, la nourriture assez simple, mais bonne et nous passons une très belle soirée. La mets anglais ne sont pas très élaborés, ce n’est pas de la grande cuisine. On a finalement un coup de barre à la fin du repas et toutes les filles décident d’aller se coucher.

Je partage ma chambre avec Minzi, on s’accorde super bien et on est bien organisées pour le partage de la salle de bain. On lit un peu et on ne veille pas trop tard. Il fait très chaud dans la chambre, mais je m’endors très rapidement et je dors comme un bébé jusqu’au petit matin.


Aujourd’hui, on se promène dans un autre quartier, car les boutiques n’ouvrent que vers 11h. On s’arrête dans un pub pour prendre un déjeuner anglais. C’est assez semblables à nos déjeuners, oeufs brouillés, bines, patate hash brown et toast avec café ou thé, le tout pour seulement 3£ = 5$! On a un bon fond bien partir la journée.

Notre promenade est relaxe, on croise une boutique souvenirs où Mélanie s’achète un chapeau de gendarme qu’elle porte à merveille. D’ailleurs, Marie-Eve l’a enviée et en a acheté un aussi. Elles ont pris une photos avec de vrais gendarmes qui leur ont prêté leur propre casque! Marie-Eve et Mélanie sont allées prendre une photo avec une mascotte gonflable et elles se fait prendre à danser avec la mascotte (il y a quelqu’un dedans). Ce fut un moment de fou rire unanime.

Juste avant de reprendre le métro pour récupérer nos valises, on fait quelques boutiques qui sont maintenant ouvertes et je retourne chez Aldo avec Karine. De retour à l’hotel, il faut entrer les derniers achats dans les valises et heureusement tout le monde a suffisament de place. Certaines ont été chanceuses dans leurs achats, dont une fille qui est revenue avec 3 paires de soulier, une sacoche et plusieurs morceaux de linge.

A l’aéroport, après quelques péripéties, on fait encore quelques boutiques au duty free, on avale un sandwich et on se dirige vers l’avion. Finalement, on revient assez tard à la maison toutes satisfaites de notre fin de semaine et de nos achats. Merci les filles pour l’invitation, j’ai passé de très bons moments avec vous. Côté température, on a été bien chanceuses. Quelques gouttes de pluie le samedi, mais rien de dérangeant. Et dimanche, il a fait très beau et on était triste de ne pas profiter plus de la journée (on devait partir pour l’aéroport à 1h).

Le lendemain, c’était bien drôle de voir qu’une fille disait que son chum trouvait qu’elle avait trop dépensé, l’autre qui n’a rien demandé et d’autres encore qui disaient que sa blonde aurait pu dépensé plus. Je suis de la dernière catégorie.

[Photos de Londres entre filles]

Brigitte


Si vous avez aimé ce post, voici 5 autres suggestions

No reviews yet.

Leave a Reply