Egypte (jour 6) Edfou et spectacle

Mardi 14 septembre 2010: Ce matin on se réveille tôt, car on fait la visite du temple de Edfou. Malgré qu’on soit en vacances, on ne fait pas de grâce matinée puisqu’il faut profiter du début de journée où il fait moins chaud pour faire les visites. Une chance que les après-midi sont plus relaxes et on ne se couche pas tard.

Ainsi, à 7h on est prêt et attend notre guide dans le hall du bateau. Faut croire qu’il ne s’est pas réveillé, car on attend après lui avant de demander à la réception de lui faire un petit appel de courtoisie. Bizarrement nous semblons être les seuls à être debout car malgré qu’il y ait environ 60 personnes sur le bateau nous ne faisons pas les mêmes visites ou du moins pas à la même heure.

On a droit à un tour de calèche pour se rendre au temple d’Edfou qui est à 10  minutes du bord de l’eau. Il y a déjà une foule et c’est plein de français…depuis le début on avait que très rarement rencontré d’autres francophones ou des italiens ou allemands, mais juste des asiatiques qui sont partout et en grands groupes.

Nous sommes gâtés avec notre guide privé qui nous montre les particularités du site par rapport aux autres et aussi les similitudes sinon on aurait l’impression de toujours voir la même chose. Ainsi, on retrouve dans presque tous les temples une chambre sacrée, des divinités, des colonnes et une grande arche à l’entrée. Celui-ci représente le mariage entre Horus et Atour et on voit plusieurs scènes de la cérémonie sur les murs.

Le temple est assez bien conservé car il était enseveli dans le sable durant des siècles avant d’être découvert. Toutefois, il y a certains endroits où on voit du « grabuge » fait par les chrétiens coptes qui en avaient marre de la période pharaonique et de leurs Dieux qui sont partout. Certaines têtes, visage ou noms des divinités ont été martelées et détruites. Les coptes ont même utilisé le temple comme église et ont fait des feux à l’intérieur ce qui a recouvert les plafonds de suie. Sinon ailleurs on peut encore y voir de la couleur de la pierre qui était utilisée.

Les récits des dieux et divinités égyptiennes sont riches en histoire et diversité, il y en a pour tous les goûts. Il y a des hommes, femmes, le bien, le mal, le ciel, la terre, l’eau, le soleil….on a qu’à faire notre choix. Ce sont les prêtres qui font ériger un temple en l’honneur d’un Dieu X pour recevoir les offrandes du peuple et ils deviennent ainsi riches parce qu’ils utilisent les offrandes. Elles peuvent être liquides (lait, parfum) et solides (viande). C’est donc à leur avantage de sélectionner plus d’une divinité (souvent 3) et celles qui sont aimées par le peuple afin d’avoir le plus d’offrandes possible.

Le temple de Edfou est grandiose avec ses colonnes imposantes, les gravures plus grandes que nature du sol au plafond qui est à plus de 10 mètres. Ici aussi, il y a un nilomètre, mais beaucoup moins bien présenté que celui en puits de Kom Ombo (ici ce n’est qu’un escalier dans le mur). Une particularité du site est qu’il y a un grand couloir avec de grands murs qui fait le tour du temple et ses pièces intérieures. En calèche, nous retournons au bateau pour prendre notre petit déjeuner….très varié et complet avec du pain, yogourt, fruits, saucisses, omelettes, patates, fromage et toasts. C’est délicieux et parfait surtout qu’on commençait à avoir vraiment faim.
[Photos du temple d’Edfou]

Aujourd’hui, on relaxe sur le pont supérieur puisque c’est une journée de navigation. C’est une journée parfaite pour relaxer comme on fait lors des vacances de repos, mais malgré qu’on soit super actifs, c’est ce qu’il y a de mieux pour reposer notre esprit, car de rester assis à ne rien faire, notre cerveau a toute la liberté de repenser au travail….ce qu’on veut éviter. Depuis notre arrivée, il fait une grosse chaleur qui est moins suffocante qu’on le pensait. Le ciel est bleu sans aucun nuage, mais sur le Nil il vente assez fort, ce qui fait qu’on supporte mieux la chaleur. On boit des litres d’eau par jour, alors une de nos activité journalière est d’acheter des bouteilles d’eau, palpitant hein!

Pendant la navigation, on voit passer de petits villages sur le bord du Nil. Ce sont quand même de gros villages et aussi, ils habitent de vraies maisons / buildings et non pas des huttes ou tentes comme on aurait pu penser. Ils ont l’électricité grâce aux barrages et il y a plein de verdure sur les rives du Nil. Toutefois, on voit quand même à l’horizon que le désert n’est pas très loin. On croise plusieurs bateaux qui font le trajet inverse, soit de Luxor à Assouan.

Vers midi, on traverse une écluse. Tout le monde sort sur le pont supérieur pour regarder les matelots travailler. Ca a l’air d’être tout un boulot pour eux comparativement à ce qu’on connait. Ils font beaucoup de manipulation pour ralentir le bateau à l’aide des cordes pour enfin nous attacher durant le vidage de l’écluse. C’est une grosse écluse qui permet de faire traverser 2 bateaux à la fois et durant la grosse saison il peut y en avoir une trentaine par jour.

En fin d’après-midi on prend le thé avec notre guide et on discute de notre journée de demain qui sera super chargée. On en profite aussi pour faire un résumé avec lui des temples que nous avons visités jusqu’à présent, de leurs particularités et surtout de démêler les divinités. J’en profite donc pour faire une petite liste des divinités égyptiennes. Il est super patient, parce que nous avons un peu de difficulté à retenir les noms et surtout à les associer à leur « fonction ». Une chance que nous avons notre petit calepin pour prendre des notes.
[Photos du bateau et des écluses]

Après le souper, nous avons une soirée de danse orientale. C’est très semblable au spectacle que nous avions eu lors de notre première soirée au Caire. Le derviche tourneur est meilleur je crois que l’autre, mais nettement moins entertainer. Pour ce qui est de la danseuse du ventre oriental, elle est plus jeune, plus jolie, mieux habillée, mais moins sexy, plus gênée et moins expérimentée. Le spectacle est plus court, juste une chanson chacun. C’est bref, mais divertissant. La salle n’est pas pleine, mais l’ambiance est bonne. On est quelques filles a avoir été choisies pour danser avec la danseuse et je faisais partie du lot. Ce n’est pas facile comme danse et je n’ai pas vraiment le rythme.
[Photos du spectacle de danse 2]

Une autre belle journée qui prend fin.

MAM et Brigitte


One Response

  1. yvon Desgagné 07/10/2010 at 00:36 #

    merci et bonne journée à vous deux. xxx

Leave a Reply