Egypte (jour 10) Apnée en mer rouge

Samedi 18 septembre 2010: Tel que promis, notre chauffeur nous attend après notre petit déjeuner pour nous conduire au bateau. C’est notre journée de snorkeling dans la mer rouge. Nous sommes contents, car nous ne sommes pas les seuls sur le bateau. Il y a un autre couple, une famille avec 2 enfants et un groupe d’adolescentes de la Belgique.

Lors de notre excursion, nous ferons 2 plongées en apné dans les récifs de corail, nous aurons un diner servi à bord du bateau et on fera un arrêt sur l’ìle du paradis pour relaxer et faire encore de la plongée en surface si on le veut. On fait une bonne balade avant de se rendre à notre premier arrêt. Sur le chemin, on a vu 2-3 dauphins qui ont fait quelques sauts, mais ils ont été un peu gênés et on ne les a pas vu longtemps.

Après quelques instructions pour se servir correctement du masque, du tuba et des palmes, on se prépare pour notre première sortie. Je suis toute excitée, c’est la première fois que je fais du snorkeling. Même si je sais nager, je prends une veste de sauvetage juste au cas où, surtout qu’il y a tellement d’autres choses à penser. Finalement, ce fut un bon choix car j’étais plus en sécurité même si je ne le tenais qu’au bout des bras, ce n’est qu’une question d’être accroché à quelque chose et surtout de ne pas paniquer lorsque j’ai de l’eau dans le masque ou le tuba.

Nous sommes à peu près dans 20 pieds d’eau juste au dessus d’un banc de corail. Nos plongeurs-guides donnent des petits morceaux de pain et les poissons s’agglutinent tout autour et très proche de nous. C’est génial!!! On voit plein de poissons de toutes les couleurs. On voit même un poisson Napoléon et un poisson clown (le fameux Nemo!) avec qui notre guide a joué un peu. L’eau est d’une clarté exceptionnelle et les récifs de corail sont vraiment beaux. Durant les 45 minutes de la plongée, on voit une grande diversités de poissons sans se lasser.

On doit bien suivre notre groupe, car il y a environ 10-15 autres bateaux et groupes de plongeurs et c’est facile de se perdre. On retient le nom de notre bateau au cas où, mais sinon notre guide le crie régulièrement afin que nous le suivions et ainsi on ne se perd pas. Marc-André fait quelques petites plongées dans l’eau pour aller voir plus loin et remonte ensuite à la surface pour reprendre son souffle. Je n’ose pas encore faire ça, je suis encore à m’adapter à respirer dans le tuba!

La deuxième plongée est moins riche en poissons, mais les coraux sont plus beaux et plus près de la surface. On ne doit pas y toucher ni en prendre, car ça les tue presque instantanément. Marc-André en a pris un déjà détaché et c’est piquant, lourd et assez dure. C’est super agréable, fantastique, calme, une des plus belle place au monde pour faire du snorkeling. Une belle activité qu’on peut faire dans quelques mètres d’eau et voir des choses assez différentes sans trop faire d’effort ou risquer notre vie. D’ailleurs, la nage avec les palmes fait que c’est beaucoup plus facile et comme on ne fait pas de grandes distances, ce n’est pas très épuisant. Aussi, comme il n’y a pas de vagues, c’est assez facile de flotter à la surface. Durant cette deuxième sortie, je n’ai pris que la veste de flotaison juste pour sécurité, mais je n’en ai pas eu besoin finalement.

Après le bon diner de riz, des légumes, des patates et un petit morceau de poisson pané, on arrive sur l’ile Paradise. On accoste au large et une chaloupe à moteur vient nous chercher. Nous installons notre serviette (empruntée à un des membres du bateau, car nous n’en avons pas) et relaxe environ 30 minutes question de digérer un peu. On s’en va ensuite faire un peu de plongée par nous-même sur le bord de la plage, car il y a quelques récifs tout près. On barbotte un peu ici et là, on va un peu plus loin au large pour en voir davantage. Un peu plus à l’aise, j’essaie de faire comme Marc-André et je ponge à quelques reprises au fond de l’eau. Finalement, ce n’est pas si compliqué, il suffit juste d’avoir assez de souffle à la surface pour souffler fort et faire sortir l’eau du tuba. On voit les mêmes poissons, des oursins et plein de corail.

Le temps passe vite, une heure déjà s’est écoulée depuis que nous avons commencé notre snorkling à la plage et on regagne tranquillement le rivage pour se faire sécher avant de retourner au port. Ce fut une superbe journée, une nouvelle activité qu’on aime. WOW trop cool!

De retour au port, notre même chauffeur de taxi nous attend comme convenu. Il nous avait offert de nous conduire chez lui pour prendre une douche et chiller sur le bord de la mer au lieu d’attendre 5h à la gare dans un endroit peu recommandable selon lui. Finalement, c’est à l’hotel qu’il nous conduit, un ami avec qui il a une entente. Une fois dans la chambre, on a beau essayer, on ne peut faire fonctionner la douche. Marc-André descend à la réception et comme on utilise la chambre plus longtemps, ils nous chargent. Il réussi à négocier pour 50 lives égyptiennes (10$) au lieu de 100 et ils nous changent de chambre. Bref, c’est une arnaque finalement et nous sommes tombés dedans à pieds joints. Bon on s’en est sorti pas si mal, on a été un peu stupide de penser que c’était gratuit. Au moins, nous sommes maintenant propres surtout que nous devrons passer les prochaines heures en bus.

Ensuite, on se promène un peu sur la route où il y a peu d’activité. On trouve un guichet pour retirer encore de l’argent. On a l’impression de toujours dépenser, c’est juste qu’il faut 5 fois plus de livres égyptiennes pour faire 1$, donc finalement on ne dépense pas tant que ça, du moins c’est toujours dans notre budget. On découvre une terrasse sur le bord de l’eau un peu en retrait de la route et des klaxons. C’est une bonne chose, car ils servent aussi des repas. Bon, ça a pris 35 minutes entre le moment où nous avons passé notre commande et celui où on a reçu notre assiette. Il faut dire que la cuisine est à un autre endroit. On pense que le resto déssert plusieurs terrasses, car c’est trop cher d’avoir une cuisine par terrasse. Notre tagine et pizza sont assez bon et c’est rassasiant. Heureusement malgré le délai, nous avons assez de temps pour manger sans se presser.

A l’heure dite, soit à 20h30, nous sommes de retour à notre point de rencontre fixé par notre chauffeur de taxi qui nous conduira à la gare. Malgré le petit tour de passe passe, il est super gentil, fait nos transfers gratuitement et nous a été d’une grande serviabilité. C’est vraiment bien de sa part de nous avoir pris en charge toute la journée pour seulement 20 livres égyptiennes (4$). Arrivés à la gare commence notre attente pour le bus….mais vous lirez la suite dans un prochain post.

Brigitte

[Photos de snorkeling en mer rouge]


One Response

  1. yvon Desgagné 20/10/2010 at 00:53 #

    merci très belles photos.

Leave a Reply