Deuxième semaine de grande visite du Québec

Semaine du 7 au 14 février 2011: Deuxième semaine…. les parents de Brigitte sont partis (snif, snif) et on en profite dans le même créneau pour accueillir Martin (mon vieil ami, mais pas vieux) pour une semaine priorisée sur le ski. Dommage, ici il n’a pas neigé depuis plus d’un mois, mais la température plutôt fraîche et les machines réussissent à faire des pistes de ski dans des conditions acceptables, mais il n’y a pas de poudreuse en vue.

lundi et mardi: Donc les parents de Brigitte bien partis et Martin bien arrivé, on se fait une journée épicerie, lavage et mise en place pour la semaine. On a prévu skier aux 2 jours, soit 3 fois. Je décide d’aller à Nendaz pour la première sortie, une montagne que je ne connais pas… on va découvrir tous les deux. Avant notre sortie ski du mercredi, je fais la visite « standard » de Genève, parc, centre-ville, vieille ville, église et musée de la Croix Rouge. Les Constantin étant encore ici pour une 2e semaine, on les prend avec nous question de leur faire voir des choses différentes de ce qu’ils ont vues par eux-même. Je me trouve assez bon, je ne me trompe pas, je sais plein de détail que j’ai appris au fil des années ici et de ma recherche et fait le tour que j’aurais aimé avoir si j’avais été touriste. Je parle beaucoup… et c’est comme un « running-gag » de dire…. quand ils vont nous quitter, les gens vont dire « on est assez bien de plus l’entendre nous raconter ses histoires ». Vous comprendrez que depuis plus de deux ans, je suis seul devant mon ordi avec assez peu d’interaction sociale et soudain d’avoir des gens avec qui parler, bien je me lâche lousse, un peu trop des fois.

Mardi: On a même le temps de se rendre à l’ONU pour visiter le palais des nations. Je leur dit que c’est la visite des salles de l’ONU, ce qui a bien surpris André, « on va visiter des salles » oui oui et c’est même intéressant! On a eu droit à un tour en français, mais n’avons pas vu la fameuse salle avec le plafond qui représente le fond de l’océan. Moi je l’ai déjà vue, c’est quand même ma 5e visite de l’ONU. Les salles qui sont utilisées ne sont pas visitées, alors chaque fois c’est différent.

Donc, revenons à nos moutons, avec Cécile et André (les Constantin) on a bien mangé, bien bu et surtout parcouru les rues pour avoir une vision globale de la ville. On les motive et les pousse un peu beaucoup à aller à Paris, à seulement 3h de Genève en tgv et d’y passer 2 jours. Durant ce temps, Martin et moi, chérie étant au travail, on va aller en ski.

Mercredi: Nendaz (Suisse) étant notre première destination, on y découvre une nouvelle montagne. Les conditions ne sont pas super, mais on s’y accommode et Martin a l’air de bien s’amuser. Il skie beaucoup mieux que dans mes souvenirs, faut croire que les cours à toute les semaines avec sa fille ont aidé!…. hihihihi Ca lui change aussi les idées, car des bouleversements dans sa vie lui causent un peu de souci, mais il saura faire face et arranger les choses au mieux à son retour, pour l’instant c’est les vacances. Le domaine de Nendaz étant très vaste et étendu sur plus de 4 versants, il faut faire plein de tour de passe-passe pour aller d’une place à l’autre et des fois sans trop de succès! On a (Martin surtout) la « bonne » idee de prendre une direction complètement hors piste pour trouver un raccourci sur une piste qui nous mènera sur un autre versant. Je ne la sens pas trop cette idée, mais je me laisse convaincre et très très vite on s’aperçoit de l’énorme erreur autant de direction que sur la difficulté d’y arriver. Je pose mon véto et décide, que l’on est suffisamment dans le merde, qu’on arrête les dégâts et on remonte la pente vertigineuse « facilement » descendue en ski.

Là deux problèmes se posent, il faut déchausser pour remonter et la neige n’étant pas compressées on calle facilement jusqu’à la taille. Faire 4 pas dans ses conditions et je suis à bout de souffle prêt à mourir. On regarde la carte et il n’y a pas d’autre choix… remonter est la seule solution et retrouver la civilisation. Sur la carte, il y a le numéro d’urgence qui me fait des clins d’oeil, mais on n’en est pas encore là. Après 30 minutes à marcher, caller et forcer pour essayer d’avancer tant bien que mal, on s’aperçoit que l’on n’a pas fait 20 mètres. On est semi dans la merde là! Je décide d’appeler les secours. Deux choix, ils viennent nous chercher tout de suite et on vie avec ou on essaie de s’en sortir seul, on ne réussit pas et ils viennent nous chercher… au final… ils devront venir. Je ne suis pas content, mais c’est leur job et autant en profiter.

Après 10 minutes de conversation avec madame « rescue » elle nous dit qu’elle va nous rappeler! ouin, ok pas le choix… Après 15 minutes à ne rien faire et attendre l’appel, on se dit que autant continuer à monter… et on monte et on monte tant bien que mal, surtout mal! Après 1 heure de montée, on a fait presque la moitié du chemin et un patrouilleur nous rappelle, hourra. Il essaie de nous trouver et ne comprend rien à la position que je lui indique, au final on comprendra qu’il n’était pas à la bonne place, tout un secouriste. Enfin après 1:45 à patauger dans la neige à la taille et avancer à quatre pattes pour grimper une montagne… on arrive exténués et trempés à la piste de ski qui nous mènera aux remontées mécaniques…. qui soudainement sont en panne et les gens montent la pente les ski sur les épaules pour rejoindre une autre chaise… C’est vraiment la merde qui s’acharne. Finalement on fini la journée dans les pistes et c’est très bien ainsi. Ce fut une journée exténuante pas autant pour le ski que pour l’escalade. A noter, NE PLUS SORTIR DES PISTES.

Jeudi, une viré en auto au Mont-Blanc, l’Aiguille du Midi, la Mer de Glace à Montenvers. Oui je sais deux fois en une semaine c’est beaucoup, mais c’est beau. Ici, il fait un magnifique soleil à tous les jours et c’est la température idéale pour aller en montagne. De voir les gens à ski se préparer et descendre en rappel pour aller skier la Vallée blanche ça m’a donné le goût, j’en parlerai à chérie,  on ne sait jamais.

Vendredi, retour sur les pentes, cette fois au Mont-Blanc, mais la partie Brévent-Flégère. Toujours aussi peu de neige, mais avec quelques pistes qui nous amènent assez loin des pistes facilement accessibles, on réussit à trouver des conditions moyennes. La journée se passe bien et il faut toujours aussi beau. On skie dans des conditions de printemps en plein hiver.

Samedi, c’est notre sortie officielle avec le club de ski des grottes et on a inscrit Martin avec nous. On skie sur une montagne que l’on connait par coeur et dès la première descente on va où c’est beau. Ils font un travail extraordinaire pour avoir des pistes dans les meilleurs conditions que j’ai skié cette semaine. Martin fini donc sa semaine sur un high et aura eu, je crois, trois belles sorties de ski. Le soir, nous allons manger avec André et Cécile à la Broche puisque c’est leur dernière journée à Genève. (en passant, ils ont bien aimé leur escapade à Paris).

Dimanche, journée de l’anniversaire de Martin, on va faire le Salève juste nous 3, on le monte en 1:30, c’est un super temps, surtout avec Martin qui se dit « pas trop en forme » j’aimerais être pas en forme comme ça. Il est électricien et sur le chantier il n’est pas souvent assis et travaille plutôt physiquement, alors il garde la forme. Ce n’est pas comme nous 12h par jour devant un ordi, ça élargit les fesses! Le reste de la journée, on le passe à relaxer à l’appartement et on termine le tout au restaurant chinois Chez Kei pour son anniversaire.

Il repart à sa vie, après au moins avoir profité que l’on soit en Europe pour visiter et faire su sport. On aura l’occasion de faire du sport à Montréal ensemble comme depuis le 30 dernières années. Eh oui ça fait très longtemps que l’on se connait et c’est comme un frère pour moi. Notre périple se termine bientôt et on se reverra plus, plus souvent et surtout avec la famille autour pour des bouffes et des sorties.

merci Martin pour ta belle visite, et aussi merci à André et Cécile pour les bons moments passés ensemble ces 2 dernières semaines.

MAM

[Photos avec Martin en Suisse & France]

[Photos panoramiques]


Si vous avez aimé ce post, voici 5 autres suggestions

2 Responses

  1. yvon Desgagné 25/02/2011 at 01:10 #

    wow , vous avez été chanceux.

  2. Manon Heppell 06/05/2011 at 01:04 #

    WOW! J’ai bien aimé voir les magnifiques endroits visités par mon grand frère! Félicitations pour votre site; il est très inspirant et il donne le goût de voyager!

    Manon 🙂

Leave a Reply