Dernières sorties de ski

Samedi 12 mars 2011: Il fait très beau à Genève depuis quelques jours et la température printanière ne donne pas nécessairement l’envie de partir en ski. Toutefois, puisque nous avions réservé toutes nos sorties avec le club de ski des Grottes, nous partons en ce samedi matin vers Flaine. Il fait doux et le soleil est de la partie, alors on décide de se vêtir légèrement, de laisser dans le bus nos cache-cou et de prendre nos lunettes de soleil et les petits gants. Le soleil disparait derrière tous les nuages et rapidement le ciel est couvert baissant la température. Le bronzage sur les pistes de ski, ce sera pour une autre fois.

Les conditions sont bonnes, les pistes sont bien dammées et il y a peu de gens. On profite au maximum du ski et de chaque descente. Avec le manque de soleil, on a de la difficulté, lors des premières descentes, de bien voir les contrastes, mais nos yeux s’habituent et tout se replace. Pendant les remontées dans les chaises, on gèle avec le vent du nord qui souffle et qui vient de loin. Ce n’est toutefois pas assez pour nous faire abandonner parce que les descentes sportives nous réchauffent.

Une autre belle journée de ski vient de se terminer.

Samedi 19 mars 2011: Dernière sortie de ski de l’année, dernière sortie de ski dans les Alpes, dernière sortie de ski en Europe…du moins sauf si on revient en Europe dans quelques années. Aujourd’hui, ils annoncent de la neige à très basse altitude et on ne s’en sauve pas. Dès notre arrivée au pied des pistes, il neige et ce depuis déjà depuis quelques heures vu la quantité de neige au sol. Enfin, il y aura de la neige sur les pistes!

Cette fois-ci, on s’habille comme en hiver, pas question d’avoir froid. On prend la remontée comme à l’habitude pour se rendre au sommet, là où on aime bien les pistes. Environ au 3/4 de la montée, on ne voit plus rien, on est dans le brouillard. Dommage pour les 2 touristes qui sont montés avec nous et leur appareil photo….ils ne verront aucun panorama 🙁 On voit à peine 20 mètres devant nous et on ne voit absolument pas la texture du sol. Ca promet!

Ouf tout un défi nous tentons de relever là. On ne peut pas prendre de vitesse parce qu’il y a des tas de neige partout et ça nous arrête net et nous déstabilise. En plus, avec la neige qui tombe, ça mouille nos lunettes et il faut les essuyer aux 30 secondes. Tout le monde, bref les quelques courageux qui se disent « tant qu’à être ici, on descend la piste », descend au ralenti et s’arrête régulièrement. C’est honnêtement difficile et très exigeant. Franchement, je ne ferai pas du ski dans ces conditions, ça ne répond pas du tout à ma définition de faire du ski et je n’éprouve aucun plaisir.

Tranquillement pas vite, Marc-André et moi arrivons aux premières chaises, mais il n’est pas question pour moi de retourner en haut et recommencer ceci. On décide de continuer la descente pour voir si c’est mieux plus bas puisqu’ici on y voit un peu mieux. Il y a toujours ces tas de neige, mais c’est mieux.

On prend les oeufs comme ils appellent ici. Ce sont en fait des cabines blanches arrondies qui ressemblent à des oeufs. Il semble faire plus beau sur cette partie de la montagne et comme ça monte un peu moins haut, on devrait voir mieux. C’est un bon choix et en plus les conditions de la neige sont bien meilleures. On pourra alors profiter de quelques descentes agréables avant d’aller diner dans un bon petit resto mignon et minuscule.

Après diner, on a le temps de faire une seule descente et les oeufs ferment pour une raison inconnue. Puisque les conditions ne se sont pas améliorées, je décide d’arrêter, il n’est pas question que je retourne dans le gros brouillard et les tas de neige plus haut. Je laisse donc chéri aller seul s’aventurer dans la neige tandis que je vais prendre un petit chocolat chaud en attendant l’heure du départ. Pendant ce temps, Marc-André fait du ski assez sportif dans des conditions difficiles et revient crevé. Nous sommes tout trempés par la neige et c’est avec plaisir que nous retournons au bus pour prendre un petit thé et rentrer doucement à la maison.

Merci à pré-en-bulle, nous avons eu une belle saison de ski en votre compagnie.

MAM et Brigitte


No reviews yet.

Leave a Reply