Chine (jours 1 et 2) Envol et arrivée

Lundi et Mardi 1 – 2 août 2011: Ce matin, terminé la grâce matinée, on se lève tôt pour prendre le shuttle qui vient nous chercher à 6:30am à l’hôtel. On n’est pas seuls et on doit aller chercher deux autres personnes à un autre hôtel. Heureusement, nous sommes d’avance et ne sommes pas pressés par le temps. Aujourd’hui, c’est une journée destinée au vol vers la Chine et n’arriverons que demain matin à Shanghai.

Comme nous partons pour un mois et que nous ne voulons pas trimbaler notre grosse valise de vêtements chauds pour l’Islande  (voyage que nous ferons après la Chine), on la laissera donc à une consigne de bagages que nous avons trouvée sur internet. Bagages du Monde offre le service de gardiennage à long terme et ce dans le terminal 2F de l’aéroport CDG. Habituellement le plus longtemps que l’on peut laisser les valises c’est 3 jours, ici on paie selon le temps que l’on désire sans limite. On laissera donc la valise pour un mois, ce qui nous coûtera 167 Euros. On a toujours nos deux gros sacs à dos, c’est suffisant et bien assez lourd comme ça.

Après avoir laissé notre valise, on doit rejoindre le terminal 1 pour notre porte d’embarquement. On s’y rend avec le petit train-métro qui relie rapidement les différents terminus de cet immense aéroport. Le check-in se fait bien et on est finalement prêts pour aller en Chine, mais d’abord on doit faire un petit escale à Zurich. Décidément, la Suisse ne veut pas nous laisser partir!

Le vol de Zurich à Shanghai sera dans un Boeing A340, un petit avion pour une si longue distance. Plutôt confortable, mais un vol de 11:30, même divertis par les films et la musique, c’est long en titi. Dans l’avion, on se sent déjà en minorité puisque la majorité des passagers sont chinois. Après le repas, je me suis même payé le luxe d’être malade…… une petite indigestion qui m’a fait être vert une petite heure. Après un petit dodo, je vais nettement mieux et on peut regarder un dernier film jusqu’à l’arrivée.

Dès notre arrivée à Shanghai le lendemain matin (mardi), une humidité accablante et la chaleur nous accueillent. Le terminal est presque vide, on s’attendait à voir plein de monde… on se reprendra au coeur des grandes villes. Après un bref contrôle de visa, on est dans l’aire d’accueil des arrivée où on se fait solliciter par les chauffeurs de taxi. Nous devons changer d’aéroport pour prendre un autre vol local et de là commencera officiellement notre voyage au coeur de la Chine. Bref, on doit passer de l’aéroport international Pudong à celui domestique de Hongqiao. Notre agence de voyage nous avait informé que nous devions prendre un métro, alors on cherche les indications pour ça. Juste en face de l’annonce des bus, navette, train et métros, un membre du personnel de l’aéroport, ou du moins ce qui en a tout l’air, nous offre un service de taxi pour aller à l’autre aéroport. Son offre de 550yuan, descend à 500 et finalement 450yuan pour le trajet d’une durée de 1:30 est vraiment trop cher, sachant que le métro en coûte 8 chacun! (pour info, 100 yuan = 15$).On essaie de lui faire comprendre qu’on recherche le métro, mais il s’entête à nous offrir un taxi. Finalement, on trouve l’information que nous cherchions et on se dirige vers le métro. Heureusement qu’on savait ce qu’on voulait, sinon on se serait fait royalement avoir avec son prix exorbitant!

Les indications dans le métro sont claires et traduites en anglais, c’est donc facile de s’y repérer. On passera près de 2h dans le métro, parfois vide, parfois bondé pour finalement arriver à l’aéroport Hongqiao. Il est vraiment trop tôt pour passer les contrôles, nous avons donc 4h à attendre pour notre vol. On aura le loisir de manger ici, car on n’est pas assez confiant pour sortir dans la ville.

Nos premières impressions….C’est super propre, bien organisé et plein de gens pour offrir du service et orienter les gens. Ils font leur possible dans un anglais approximatif et on fait notre possible pour essayer de déchiffrer ce qu’ils racontent. On prendra un peu de temps pour écrire, relaxer et manger un petit quelque chose avant notre court vol vers notre destination officielle qu’est la ville de Guilin.

On a dormi presque tout le long du vol et ont a mangé le petit repas qu’ils nous ont servi. Juste avant l’atterrissage, nous avions une superbe vue sur le paysage qui défilait sous nos yeux, mais malheureusement nous n’avons pas pris de photo ni vidéo….on se reprendra lors de notre prochain vol intérieur qui est dans la même région. Après avoir récupéré nos deux sacs, on rejoint notre guide qui nous attend dans le hall des arrivées avec nos noms inscrits sur sa feuille. Léa sera notre guide francophone et Mr Cho notre chauffeur pour les 3 prochains jours. Elle parle un excellent français et dès le départ nous donne de bonnes informations introductives sur la région, la ville et notre programme des prochains jours. Ils nous déposent à l’hôtel et on se donne rendez-vous pour le lendemain matin.

Il est encore tôt, il fait clair et notre hôtel est situé tout près de la rue piétonne principale. Nous partons donc à l’aventure par nous-même pour la première fois parmi tous ces Chinois. Comme c’est une période très chaude, il n’y a pas beaucoup de touristes blancs, mais beaucoup de touristes Chinois…..et nous, nous ne faisons pas la différence entre les locaux et touristes Chinois. L’ambiance est assez festive et animée, il y a de la musique, toutes les boutiques et restaurants sont très éclairés et il y a plein de gens dans la rue. Nous marchons dans la foule jusqu’à l’extrémité de la rue piétonne et arrivons à un petit lac avec deux pagodes en son centre, la pagode du soleil et celle de la lune qu’on peut distinguer par leur couleur respective. C’est le coucher du soleil et on a une belle lumière sur les pagodes avec leur réflexion dans l’eau.

Après avoir fait le tour du lac à pied, on s’arrête dans un grand restaurant bien achalandé et on déchiffre le menu…du moins les photos des 25 pages du menu. Basé sur les photos et le bref descriptif en anglais, on arrête notre choix sur des morceaux de canard qui s’avère être à 90% que du gras, du boeuf dans une sauce très pimentée et des dumpling aux légumes. Ce ne fut pas un succès. Le boeuf était au feu…mais ici ils mangent très épicés. Aussi, c’est normal qu’il y ait autant de gras sur les morceaux de viande puisque c’est un signe de richesse, de la qualité du morceau….alors notre canard était de très bonne qualité, mais on aurait apprécié un peu plus de viande! Heureusement que nous avions ajouté à la dernière minute les dumpling à notre commande puisque c’était le seul plat qui était bon. On espère que ce premier repas chinois n’est pas garant des prochains!!!

On revient sur nos pas pour prendre quelques derniers clichés autour du lac avec les lumières de couleurs qui se sont allumées durant notre repas. Il y a toujours autant sinon plus de monde dans la rue et sur le sentier qui contourne le lac et il est plus de 10pm. Il fait encore bien chaud et humide, mais la fraicheur de l’air climatisé de notre chambre nous permettra de bien dormir.

Avant d’aller plus loin dans l’écriture de nos prochaines aventures, voici un bref résumé d’information concernant la Chine. Le pays est situé à l’est de l’Asie et bordé par l’océan Pacifique. Son territoire est d’environ 9.6 million de kilomètres carrés (5’500 km du nord au sud et 5’200 km d’est en ouest), soit un quart du territoire de l’Asie et un quinzième des terres du monde et il occupe le troisième rang après la Russie et le Canada. Comme le territoire de la Chine s’étend sur environ 50 degrés de latitude, les conditions climatiques varient considérablement d’une région à l’autre. Toutefois, la Chine a un climat de type continental. Dans une région il n’y a pas d’été tandis que dans une autre il n’y a pas d’hiver, dans une autre région il y a quatre saisons distinctes tandis que dans une autre le printemps est éternel.

La Chine est le pays le plus peuplé du monde avec ses 1.4 milliard d’habitants et représente presque le quart de la population mondiale. La Chine est un pays multi ethnique uni et est formée de 56 communautés ethniques dont les Han, les Mongols, les Hui, les Tibétains,les Miao, les Yi, les Zhyang, les Coréens, les Yao…. En fait, les Han représentent environ 92% de la population nationale et ainsi les 55 autres ethnies sont des minorités, toutefois quel que soit leur nombre, toutes les ethnies ont les mêmes droits. Vous savez sans doute que les Chinois contrôlent les naissances à un enfant par famille, sauf quelques exceptions. Ainsi, si le premier enfant est une fille, le couple peut avoir un deuxième enfant s’il le souhaite. Aussi, si le couple fait partie d’une minorité ethnique dont la population est inférieure à 10 millions, ils ont le droit d’avoir plus d’un enfant. Les habitants sont de diverses religions, que ce soit des bouddhistes, des taoïstes, des musulmans, des catholiques ou des chrétiens.

Brigitte

[Photos de Chine (Jours 1 et 2) Guilin]


One Response

  1. Pierrette et Benoit 22/08/2011 at 00:35 #

    Super de nous permettre de vivre ce voyage à vos côtés!

    Merci!

Leave a Reply