Camping Club Havana, Maricourt

Cet article a 1161 mots. Il vous faudra environ 3 minutes, 52 secondes pour le lire.

_MG_128014 au 17 juillet 2017 : Nous sommes tous emballés d’avoir pu réserver quelques jours au “nouveau” camping Club Havana. Nous avons découvert ce camping lors de notre visite au salon du VR. Aménagé aux allures cubaines, nous faisons un voyage au coeur de Cuba au Québec. Sous le concept d’un resort cubain, il y a une piscine de dimension resort avec un bar dans la piscine et il y a même de l’animation cubaine avec un staff cubain et de la musique de circonstance. Même les décorations, tel que véhicules, sont d’origines cubaines.

Tout d’abord, il faut savoir que ce camping n’en est qu’à sa deuxième année d’opération, alors tout est en rodage ou en construction. Oui ils sont prêts à recevoir des vacanciers, mais l’expérience et l’infrastructure laisse encore un peu à désirer. Ce n’est pas un point négatif, c’est juste une constatation. Simplement pour vous donner une idée, le camping est exactement sur le terrain racheté à Rael où sa communauté vivait !

Nous arrivons toujours vers les 3h pour permettre aux enfants de faire la sieste durant le trajet et avoir le temps de s’installer pour pouvoir souper sur place. Quelle n’est pas notre surprise lorsque nous arrivons de constater que nous sommes 16e en file pour s’enregistrer à l’accueil, du jamais vu. Et oui, notre première expérience avec la lenteur cubaine… Une fois à notre site, on s’aperçoit que notre terrain est petit et très collé sur le voisin. On avait été prévenu en lisant les commentaires sur Google, mais cela nous convient, car on ne passe presque pas de temps à notre emplacement quand il y a des choses à faire à l’extérieur . On a dû par contre se stationner à l’envers sinon on n’aurait pas eu la porte du bon bord, mais ce n’est qu’un léger emmerdement. De cette façon, nous avions un plus grand terrain et n’avions pas le nez sur le derrière de l’autre roulotte. En fait, dans notre secteur, les roulottes sont assez près les unes des autres et les terrains ne sont pas très profonds, ce qui fait que tous les véhicules étaient stationnés le long du chemin, à la queue leu-leu.

Une fois installés, on fait le tour du camping. L’animation est déjà commencée et on est invité au spectable de 20h dans la grande salle de 500 personnes. Durant notre tour du camping, on découvre la plage, un lac artificiel qui, pour l’instant, est plutôt un trou de bouette avec eau non baignable, mais bon, on n’allait pas passer notre fin de semaine là non plus. Toutefois, les enfants adorent jouer dans le sable, mais c’est une sorte de terre assez compacte, alors on ne pourra pas profiter des agréments de la plage non plus.

On découvre finalement LA PISCINE ! incroyablement grande, avec bar dans l’eau et plusieurs coins pour nager et s’amuser. Il y a quelques 200 chaises longues installés autour de la piscine, quelques huttes et il y a de la place pour tout le monde. C’est une des plus belles piscines que j’ai vue. Il y a aussi des jeux d’eux pour les enfants (bof !), une mini-ferme, une salle communautaire avec des tables de ping-pong et quelques équipements dans le gym, un parc pour les enfants et un resto pizza (délicieux !).
_MG_1280

Dès notre journée de samedi, on est dans la flotte tellement il a plu la veille et durant la nuit, notre terrain est inondé au complet… Plus tard dans la journée, un employé vient nous dire que la fausse sceptique de 2 terrains plus haut déborde. Bon pour l’instant ça ne sent pas, mais on ne peut pas jouer dehors. Nous avons passé notre journée entre le parc et la piscine, une belle journée ensoleillée que nous apprécions.

A notre retour pour souper, toujours plus de flotte (jus de pipi?!) mais on soupe malgré tout dans un endroit plus éloigné et au sec. Le personnel se débat toujours pour trouver la solution et s’excuse à de multiples reprises. Le lendemain matin, ce n’est toujours pas réglé et les terrains inondés commencent à changer de place, car c’est invivable. Je parle au propriétaire (Dominic) et il me dit si je veux déménager ma tente-roulotte, je n’ai qu’à prendre un terrain vacant, car beaucoup de gens quittent le dimanche.

Après avoir installé la famille à la piscine, je décide de déménager avec l’aide de François. On a laissé le terrain 144 (dans le pipi) et s’est installé sur l’immense terrain 164 près de la piscine sur le gazon bien au sec. C’est un gros upgrade qui nous prendra presque 2h pour démonter et remonter le tout, mais c’est pour le mieux. La pression d’eau est un peu basse, mais suffisante pour nos besoins. Le proprio nous a donné aussi pour 40$ de drink gratuit au bar de la piscine et un diner gratis (pizza). Pour la suite du séjour tout s’est déroulé dans les meilleurs conditions, au sec. La dernière journée, on est retourné voir notre ancien terrain pour voir où ils en étaient rendus, et les terrains étaient toujours inondés, la pelle mécanique est en train d’excaver le tout pour trouver le trouble. Heureusement que l’on s’est décidé de partir de là !

Donc au final une belle fin de semaine remplie de soleil et de baignade. Les enfants se sont bien amusés et le personnel a bien mis de l’animation dans les journées moins ensoleillées. On a eu l’occasion de voir deux spectacles. Le vendredi, c’était de la musique cubaine durant 1:30 avec 10 musiciens sur scène, le monde dansait, c’était le party. Le lendemain c’étais aussi le party, mais avec 2 DJ pour la musique plutôt qu’un band live. Le monde dansait tout autant avec lumière, boucanne et laser.

C’est un endroit avec un beau potentiel, qui a les défauts de sa jeunesse. Il y a encore de millions de dollar et des millier d’heure de travail à investir pour en faire un des 10 meilleurs camping du Québec. C’est un super concept et nous souhaitons au proprio tout le succès qu’il mérite. Nous y retournerons peut-être, mais dans 4-5 ans le temps que les problème de jeunesse se règlent.

[Photos Camping Club Havana]


One Response

  1. yvon et lyne 07/08/2017 at 09:00 #

    merci beaucoup très instructif. xxxx à vous deux et les enfants xxxxx

Leave a Reply