Brin de vie

Bon, les récits de voyage c’est bien le fun, ça fait rêver, mais on a décidé de mettre un petit peu plus d’anecdotes, notre quotiden et de nous dans nos récits. On veut rendre le blog un peu plus personel, que vous appreniez un peu plus sur nous, vous raconter ce qu’on a aimé ou pas et comment on se sent ici.

Tout cela pour que nos familles et amis sentent un peu plus comment on se sent ici, conserver le lien avec vous malgé la distance. Ce n’est pas seulement un guide de voyage que l’on veut faire, mais plus comme un journal de bord ou un journal intime… mais pas trop intime.

Donc, premier épisode, moi, Marc-André (faut préciser, car c’est pas toujours facile de savoir qui écrit, surtout que Brigitte essaie de corriger toutes mes fautes avant de publier!), je vais vous parler de ma vie en Suisse, ma vie d’habitant genevois. J’avais une grande peur… la bouffe. Eh oui, je suis difficile, je le sais et tout le monde le sait. Ok j’aime pas tout, j’aime mieux dire que je suis sélectif, mais au final c’est la même chose.

Donc croyez le ou non, mais c’est très facile à croire, j’ai apporté de la bouffe dans mes valises question de ne pas mourrir de faim! Faut croire qu’il y a juste les fous qui ne changent pas d’idée, mes habitudes alimentaires ont beaucoup changé. Pour le mieux? pas sûr, mais changées quand même.

Moi qui prenait mon verre de lait 3.25% au chocolat Quick (Nestley) à TOUS les matins avec deux toasts beurre et beurre de peannut crémeux Craft avec une banane. Miammmmmm, petit moment de nostalgie…..Eh bien, depuis plus de deux mois ici, j’ai même pas mangé 2 fois du beurre de peannut. Y’a pas de bon beurre de peannut ici et celui que l’on a trouvé yé pas bon! Le pain je vous en parle même pas… du pain tranché ça existe, mais c’est comme du pain à hamburger sec et plate, pas mangeable.

Donc première adaptation, je mange des petits muffins maison fait par moi-même, très bons, pas très diet, mais très bons. Avec un petit yogourt aux fruit des champs, vraiment excellent. Ici les produits laitiers sont TRÈS différents au goût de chez nous, mais ceux de qualité sont bons.

Les bananes, c’est universel et elles gouttent les bananes, mais avec un petit croissant avec du beurre trempé dans le sirop d’érable. Eh oui, il y en a ici importé du Canada (Brigitte – pas sûr que ça vient vraiment de là et pas encore goûté), mais on est encore sur les cannes de Constantin! Pour remplacer le beurre de peannut, je mange des arachides en écaille de temps en temps ou des amandes qui sont correctes.

Le lait ici est UHT, c’est à dire traité à Ultra Haute Température. Je vais vous dire que cd n’est pas comme pasteurizé, c’est comme MORT. Le goût, c’est comme entre de l’eau blanche et du lait en poudre. Simplement pas buvable. Même avec une tonne de Quick, ce n’est pas du lait. Toujours à la recherche de vrai lait. Par contre, ici la crème c’est DE LA CRÈME à 45%, oui madame ! Même quand tu achètes de la demi-crème, c’est encore de la 25%. C’est gouteux, ça fait des sauces hallucinantes. Ok pas autant que de la crème fraîche de la France, mais presque.

Le beurre ici c’est d’une tristesse. Soit y’en a pas, soit c’est quelque chose qui ressemble à de la margarine pas salé. Cela pi rien .. eh bien, rien c’est mieux. On a même été dans un resto où le beurre et le sel était séparé, le beurre dans sont ti pot et le sel dans sont petit récipient. Un genre de beurre Ikea à faire soi-même. N’importe quoi ! On a déniché un petit beurre salé fait dans les Alpes avec du lait de vache heureuse et alpiniste. Vraiment très très bon. Ca fait que l’on s’ennuit vraiment pas de notre livre de beurre Métro, mais on l’a cherché.

Pour le reste, la viande est de très grande qualité, mais très très dispendieuse. Un filet de porc que l’on paie à Montréal 8$ ici c’est 25$, mais il est bon! Le poisson aussi est irréprochable. Il y a plein de petites viandes séchées et des saucisses et saucissons qui ont envie de se sauver tout seul tellement il y a de petit blanc de gras dessus

Les légumes, il y en a beaucoup moins. Il y a comme une loi ici qui exige un certain standard pour la forme et la grosseur, ce qui fait qu’il y a une sélection avant le supermarché. Ah oui, ici les légumes et fruits sont en étalage, tu les sélectionnes, tu les emballes, tu les pèses et tu les étiquettes toi-même. La caissière ne fait que scanner ton étiquette, elle n’a pas besoin d’apprendre les codes! C’est sûrement une question de coût de main-d’oeuvre.

Pour ce qui est du pain, du frais, il est super bon. On achète n’importe lequel, un différent à toutes les semaines et je sais même pas encore lequel je préfère, ils sont tous bons. On reste en haut d’une boulangerie, donc on est comme jamais trop loin. Moi qui mangeais jamais de pain frais à Montréal, ici on en mange à tous les soirs… Je vais sûrement prendre un 10-15 livres…mais bon, on a juste une vie à vivre. C’est pourquoi on va monter le Salève aussi souvent……….pain, patate, fromage et chocolat !

Ah oui et pour le fromage. A montréal, ça se résumait à du fromage en crotte qui fait « squik squik » ou des tranches jaunes carrées de Craft. De la grande gastronomie vous me direz! Ici, je mange du Gruyères authentique vieillit 3, 6 et même 9 mois, du Vacherin, de la mozzarella authentique et du Tilstiser et plein d’autres. Ils sont tous très bons, mais c’est à peu près 10% de ce qu’il y a au marché. C’est vraiment impressionnant la section fromage. Des semaines à découvrir… mais pas trop quand même.

Pour les soupers, on s’ouvre une bouteille de vin à TOUS les soirs. On fait deux jours sur la même bouteille, faut quand même pas exagérer! On goutte à plein de vins d’ici et d’ailleurs. On a acheté des caisses de petits vins du Portugal HALLUCINANT. Il faut se contrôler, UN verre et puis on serre la bouteille. De toute façon, c’est des caisses de 6, donc ça va finir vite. Ici la bouteille de vin, très bonne est à 9-10 franc suisse (donc 10$ CAD). Une bouteille de shampoing c’est au mois 17 fr! Le vin est pas trop cher et bon. Il y a aussi du vin à 30-40 Fr la bouteille, mais crise financière oblige, on attendra les invités pour y goutter.

En espérant que vous ayez apprécié. C’est peut-être un post moins flamboyant que les autres, moins intéressant point de vue aventure, mais étant donné que l’on mange 2-3 fois par jour, je croyais important de vous faire vivre mes impressions/aventures/découvertes gastronomiques.

Ecrivez nous PLEIN de commentaires, on aime aussi vous lire et avoir de vos nouvelles!

Marc-André Ménard, en direct de Genève, Suisse


3 Responses

  1. Simon 11/12/2008 at 19:32 #

    Ouf… Tu n’as pas changé finalement! Je te reconnais A1. C’est fun d’avoir des nouvelles de votre vie là bas.!

    -S.

  2. Martine, Armand & co 11/12/2008 at 20:01 #

    Salut à vous deux, bon et bien c’est pas si pire la bouffe (pour le beurre profiter de la bonne crême pour le faire vous même il suffit de brasser). Marc-André donne moi ton adresse je t’envoie un pot de beurre d’arachide kraft avec plaisirs parce que c’est ici qu’on fait le meilleur. Brigitte si tu as besoin d’un peu de notre saveur fait ta demande en attendant, bonne journée ou nuit à plus XXX

  3. Jessica 12/12/2008 at 01:54 #

    Salut à vous deux, moi je tiens a vous dire que j’ai beaucoup apprécié ce petit brin de vie compté sur les choses très courante de la vie de Marc-André!!! C’est fou comme on ne s’immagine pas à quel point plein de choses sont différentes ailleurs et comment on s’attache à des choses anodines tel que le beurre de peanut! C’est sur que Marc-André a ses habitudes quelques peu plus poussées que la plupart d’entre nous, mais on en a tous quand même! 🙂

    Nous aussi nous avions profité des bons prix sur les bouteilles de vin en Europe. Profitez-en, la vie est trop courte! -xx- Jess

Leave a Reply