Bénabar

8 avril 2009. On est allé voir le show de Bénabar. Un artiste français que j’ai connu en même temps que Cali, Sansévérino et Mickey 3D et que Brigitte aime bien aussi.

Cet artise très prolifique vient de sortir un nouvel album, plus musical que les autres. Il faut savoir qu’il écrit des histoires d’amour ou de la vie plutôt verbale. Il y a beaucoup de paroles, les histoires sont longues, complexes et étoffées.

Le spectacle était de grande envergure, 10 musiciens sur scène, violons, tropette, piano, basse, 2 guitares, clarinette. Tout y était. Le show sonnait vraiment big ben.

Bénabar a refait les arrangements de ses chansons pour utiliser tous ces musiciens. C’était plutôt spécial, c’est comme si on redécouvrait les chansons. Les éclairages était halluciants, vraiment très recherchés et toujours très « mis-en scène » et complémentaires à la chanson.

La voix de Bénabar était ordinaire, on dirait qu’il avait eu une grosse soirée la veille. Peut-être qu’en studio il force moins, mais c’était juste correct. Il court partout sur scène et chanter des chansons avec 200 mots par minute en courant partout c’était pas toujours facile. Il a beaucoup de vivalité.

A la fin il était soit fatigué, soit il a décroché, il a oublié les paroles de trois chansons. Le tout a débuté lorsqu’il s’est laissé déconcentré par une fille qui a crié dans la foule durant un passage musical de la chanson. Plus il en arrachait, plus le public en mettait, ce qui n’arrangait rien!

En Suisse, je ne sais pas si c’est une tradition, mais un rappel, 3-4 tounnes de plus, et puis c’est bye bye, on allume les lumières et on s’en va. Ca casse un peu l’ambiance, mais c’est cela qui est cela.

En gros, c’était un bon spectable, vraiment un plus que d’écouter le cd, même si c’était loin de la perfection. Le party a bien pris et c’est vraiment un bon showman

voir un video


No reviews yet.

Leave a Reply